Archive by Author

J’y étais : Youn Sun Nah en concert le 18 mars 2022

1 Avr

Organisé par l’association Jazz Au Confluent, le festival annuel Jazzenville de Conflans-Sainte-Honorine s’est déroulé du 12 au 20 mars 2022 avec une programmation musicale de qualité. A l’affiche, Manu Katche, Youn Sun Nah…

La diva coréenne, Youn Sun Nah était en concert le 18 mars dans le cadre de ce festival de jazz. Improvisatrice inégalable, dotée d’une fabuleuse technique vocale, la chanteuse Youn Sun Nah était accompagnée de ses musiciens :

  • Bred Christopher Jones à la contrebasse et à la guitare basse.
  • Thomas Naïm à la guitare acoustique et à la guitare électrique.
  • Tony Paeleman au piano, synthétiseur et Fender Rhodes.

Youn Sun Nah a interprété des chansons de son nouvel et onzième album, (tout en anglais) Walking World, mais aussi des chansons plus anciennes. Walking World (nouvelle fenêtre) est le premier album dont elle signe entièrement les paroles et les musiques, y dévoilant ses états d’âme. Un album qui a vu le jour pendant la période Covid : confinée en Corée loin de la France, où la jazzwoman a désormais ses attaches, elle a écrit son ressenti pour mettre des mots face aux maux.

Dès le début du concert, le public est séduit et transporté par la voie mélodieuse de la chanteuse. Youn Sun Nah n’hésite pas à mettre en valeur les musiciens qui l’accompagnent et à les remercier à plusieurs reprises de sa voix douce et enfantine. Ils se lancent chacun leur tour dans des improvisations instrumentales remarquables ! Les solos s’enchaînent pour le plus grand plaisir du public. Et bien sûr, la chanteuse nous offre de magiques moments d’improvisation vocale. Elle interprète une chanson en français, l’émouvante Avec le temps de Léo Férré.

Au cours d’une courte pause (le temps d’un morceau) bien méritée pour les musiciens, Youn Sun Nah emporte le public avec une version personnelle de You can’t hurry love, créée par les Suprems, accompagnée uniquement par le son cristallin d’une boîte à musique dont sort une bande de papier. La diva exprime en concert toute l’étendue de son art : frissons, vibrations, émotions sont au rendez-vous.

Youn Sun Nah, c’est une voix envoûtante, toute en délicatesse, du jazz vocal d’aujourd’hui, influencée par la pop, la folk et aussi les musiques du monde. Partagée entre Paris et Séoul depuis plusieurs années, et reconnue dans le monde entier, la chanteuse de jazz a étudié la musique et le chant en France.

La chanteuse nous a offert un concert exceptionnel ce soir ! Le public enthousiaste et émue se lève pour applaudir les artistes. On en ressort émerveillé par tant de beauté. Un grand merci à Youn Sun Nah et ses musiciens pour ce moment magique !

Vous pouvez retrouver les albums de Youn Sun Nah à La Médiathèque de Levallois :

Walking Word (2022)
Immersion (2020)
Lento
Lento (2013)

J’y étais : L.E.J en concert le 11 mars 2022

25 Mar

Les L.E.J se sont produites le 11 mars 2022 dans une petite salle de spectacle du Val d’Oise, où elles ont donné un concert dans une ambiance de folie.

L.E.J, c’est trois filles : Lucie, Elsa et Juliette. Trois amies d’enfance qui ont en commun la même passion : la musique.

Le 11 mars, elles ont interprété des chansons de leurs albums Poupées russes (2018) (nouvelle fenêtre) et Pas peur (2020) (nouvelle fenêtre). Avec ces deux albums, elles ont délaissé les reprises des tubes au profit d’un univers plus personnel et original. Elles sont simples, fraiches, drôles et dégagent une énergie qu’elles partagent avec le public. Leur complicité sur scène fait plaisir à voir et à écouter ! Elsa est la plus bavarde des trois : entre chaque chanson, elle s’amuse à raconter diverses anecdotes…

Lucie au saxophone et au chant, Elsa aux percussions et au chant, Juliette au violoncelle, à la basse et à la guitare, et aussi au chant. Les chansons s’enchainent et le public chante avec le trio. Puis, c’est le moment des morceaux plus calmes, plus lents… Une petite pause en apesanteur, un instant de grâce, l’émotion est palpable… Elles enchantent le public de leurs belles harmonies vocales. Et ça reprend sur un rythme plus soutenu avec la chanson Pas l’time,L.E.J font danser toute la salle sur une chorégraphie improvisée où tout le monde se serre les coudes !

Les « reines du mash-up », comme on les appelle, ont fait parler d’elles en 2015 avec leurs reprises de tubes internationaux revisités, Summer 2015. Elles obtiennent les Victoires de la Musique en 2017 (Révélation scène) par leurs reprises des tubes de l’été.

Pop, Hip-Hop, reggae, percussions… des influences nombreuses et variées font la richesse de la musique de L.E.J. On y trouve un mélange de rap, d’électro, de pop et de classique, avec des rythmes latinos, urbains, en passant par la chanson française. Les textes sont drôles, percutants et touchants.

Y’a pas à dire ! Les L.E.J ont du talent. Elles nous l’ont prouvé lors de ce concert, avec ce live vitaminé ! Ça fait du bien et le public en redemande.

Retrouvez L.E.J à l’espace Image et Son et sur le site de La Médiathèque de Levallois via musicMe (nouvelle fenêtre).

La chanson du lundi : Nougayork / Claude Nougaro

26 Avr

Sorti en 1987, l’album Nougayork a relancé la carrière du chanteur de jazz Claude Nougaro, couronnée en 1988 par les « Victoires de la musique » du « meilleur album » et du meilleur « artiste interprète masculin de l’année ». Retour sur la naissance de ce succès et de la chanson Nougayork, éponyme de l’album.

Claude Nougaro

Dans les années 1980, Claude Nougaro ne connait pas le succès attendu avec son album Bleu Blanc Blues. Sa maison de disque décide alors de rompre le contrat qui le lie avec l’artiste. Le chanteur auteur-compositeur a déjà une belle carrière derrière lui, apprécié pour la poésie de ses textes et la musicalité des mots, aimant jouer avec la langue française, chantant avec son accent toulousain rocailleux qui fait frissonner son auditoire !

Pour trouver l’inspiration et sur les conseils de son producteur et ami Mick Lanaro, Claude Nougaro part à New-York en 1987. Il y rencontre Philippe Saisse (nouvelle fenêtre), compositeur, musicien et producteur, qui a déjà composé pour Al Jarreau, David Bowie, Les Stones… Nougaro et Saisse se mettent tout de suite au travail, Nougaro a déjà écrit les premiers vers de la chanson Nougayork. Texte jeté en quelques minutes sur le papier :

Dès l’aérogare / J’ai senti le choc / Un souffle barbare / Un remous hard-rock

Retrouvez Nougayork à La Médiathèque de Levallois en version CD audio ou en numérique.

Nougayork (voir l’article Ici Nougayork de Sébastien Vaissière sur Boudulemag.com- nouvelle fenêtre) voit le jour dans un contexte particulier : New-York est empreint d’autres musiques comme le rock et la pop, le funk. Le chanteur de jazz et de variété française s’approprie ces genres musicaux et donne naissance au sublime album ! La chanson Nougayork est pleine d’énergie avec cuivres, synthés, guitare électrique, au rythme rock-fun avec une pointe de jazz !

Dès sa sortie, l’album est au Top 50. De nombreux artistes de renom collaborent à cet album enregistré principalement à New-York : le guitariste Nile Rodgers, le bassiste Marcus Miller et le trompettiste Mark Egan…Philippe Saisse compose plusieurs titres de Nougayork en collaboration avec le producteur Mick Lanaro.

La chanson du lundi : Le raton-laveur rêveur / Philippe Chatel, interprétée par Louis Chédid

8 Mar

Décédé le 19 février 2021, Philippe De Chateleux, dit Philippe Chatel, était un chanteur compositeur interprète de ses propres chansons. En 1979, il crée Émilie Jolie, un conte musical destiné aux enfants mais aussi aux adultes.

Philippe Chatel- photo extraite de l’article Mort de Philippe Chatel, le tendre père d’Émilie Jolie publié le 19/02/2021 sur Le figaro.fr (nouvelle fenêtre) © Leemage/Agip/Bridgeman
Émilie Jolie connait un succès mondial, couronné du grand prix de l’Académie du disque français, et devient un classique du genre qui a bercé tant de générations… J’ai choisi de vous faire partager une des nombreuses chansons de ce conte musical ; celle du raton-laveur rêveur interprété en 1979 par Louis Chédid.

Vous vous souvenez forcément au moins d’une de ces chansons qui composent l’histoire d’ Émilie Jolie, cette petite fille qui rêve de voyager et de découvrir le monde sur les ailes d’un grand oiseau… la voilà donc partie pour ce grand voyage qu’elle imagine en tournant les pages de son livre. Elle rencontre des lapins bleus, la sorcière, le grand oiseau, le hérisson… et le raton-laveur qui rêve de couleurs.

Je rêv’ de m’asperger de rouge,

D’orange et de vert de jaune et de bleu

De tout’ les couleurs de la terre

Je rêve, je rêve

Louis Chédid a 31 ans quand il participe en 1979 à la première version du conte musical et interprète la chanson du raton-laveur. C’est un jeune chanteur qui démarre et il est ravi de pouvoir côtoyer d’autres artistes de renom comme Georges Brassens. Pour son conte musical, Philippe Chatel a fait appel à de nombreux chanteurs français en vogue dans les années 1970 : Henri Salvador, Sylvie Vartan, Alain Souchon, Laurent Voulzy, Françoise Hardy, Yves Simon, Robert Charlebois, Eddy Mitchell… et Georges Brassens !

D’abord sorti en 1979 sous forme de disque, le conte a été monté en spectacle, faisant l’objet de plusieurs versions, intégrant de nouveaux artistes : Alain Bashung, Zazie, Jacques Dutronc… De nombreuses tournées en France et à l’étranger ont eu lieu attirant toujours des milliers de spectateurs.

La chanson du raton-laveur rêveur interprétée part Art Mango en 1997 dans la comédie musicale :

Retrouvez l’intégralité d’Émilie Jolie (nouvelle fenêtre) à écouter en ligne sur le site de La Médiathèque de Levallois.

Vous pouvez également écouter Philippe Chatel dans un live à l’Olympia de 1981, et aussi dans son album Renaissance de 2016 :

Philippe Chatel Live Olympia
Renaissance

La chanson du lundi : Idées noires/Bernard Lavilliers et Catherine Ringer

14 Déc

Catherine Ringer chantant en duo avec l’artiste poète engagé qu’est Bernard Lavilliers, voilà une chanson qui mérite le détour…

Idées noires fait partie de l’album Acoustique (nouvelle fenêtre) de Bernard Lavilliers paru en 2014. Mais avant cela , la chanson a été interprétée avec Nicoletta en 1983, lors de la parution de l’album État d’urgence (nouvelle fenêtre), et devient rapidement un tube. Pour l’anecdote, il parait que Nicoletta n’était pas la chanteuse prévue à l’origine. Mais Bernard Lavilliers n’étant pas tout à fait satisfait, son producteur lui propose Nicoletta. La chanteuse vivait à Genève à cette époque et le connaissait peu. Après s’être rencontré dans un restaurant, Idées noires est enregistrée et devient vite un succès !

Avec Acoustique, Bernard Lavilliers, nous offre de magnifiques nouvelles versions de quatorze chansons emblématiques de son répertoire. Des chansons restituées en version acoustique avec guitares, piano, batterie, contrebasse principalement à la recherche d’un son sobre et épuré. Des chansons revisitées interprétées en duo avec de nombreux artistes comme Jean-Louis Aubert « On the road again »; Jimmy Cliff « Mélody, Tempo, Harmony »; Oxmo Puccino « Les barbares » et Catherine Ringer « Idées noires ». Décidément, Bernard Lavilliers sait toujours bien s’entourer…

Idées noires est une chanson autobiographique. Bernard Lavilliers l’a écrite quand il « était en pleine rupture affective et professionnelle, avec d’autres angoisses et soucis aussi », comme il le confie dans une interview donnée à Télérama en 2013 ( nouvelle fenêtre). Une histoire d’amour qui se termine… Histoire d’un homme qui part à la dérive, en pleine dépression, et sa compagne n’y comprend plus grand chose. Le duo Catherine Ringer et Bernard Lavilliers donne une autre dimension à Idées noires. La voix de Catherine Ringer colle à merveille au morceau : c’est émouvant tout en étant un peu plus fou et plus moderne.

Une très belle version à écouter sans modération !

La chanson du lundi : Les jours meilleurs / Maxime Le Forestier

23 Nov

Maxime Le Forestier a écrit la chanson Les jours meilleurs en 1983. Passée inaperçue à sa sortie, elle a été redécouverte lors d’un enregistrement public de 2002, au Studio Davout à Paris. C’est cette version que je souhaite vous faire partager.

La version de 2002 est un pur bonheur ! Il s’agit d’une version intimiste avec comme seul instrument la guitare. Maxime Le Forestier est entouré de trois grands virtuoses de la guitare : Jean Félix Lalanne à la guitare classique, Michel Haumont et Manu Galvin à la guitare acoustique. Les quatre musiciens se complètent à merveille, avec une perfection et une connivence exceptionnelle ! La chanson est magnifiée dans cette interprétation.

 

Composée il y a plus de 35 ans, Les jours meilleurs n’est pas une chanson démodée dont le texte, à l’écriture exigeante, résonne avec l’actualité. L’auteur critique la vie moderne et la société de consommation avec son rythme infernal, une vie si différente de celle rêvée par Maxime Le Forestier et de ceux de sa génération, celle des années 80. Cette génération qui rêve d’un monde meilleur restant à reconstruire… avec toute l’utopie de ces années.

Les jours meilleurs fait partie de l’album Plutôt Guitare (enregistrement public) (nouvelle fenêtre). Vous pouvez l’écouter en streaming sur le site de La Médiathèque de Levallois en vous connectant avec votre numéro de carte et votre mot de passe (jour et mois de naissance).

Les jours meilleurs

Retrouvez également sa première version dans l’album paru en 1998 issu du même nom Les jours meilleurs (nouvelle fenêtre) à écouter aussi sur le site de La Médiathèque.

Les jours meilleurs 1998

 

La chanson du lundi : Boa Sorte/Good Luck de Vanessa Da Mata en duo avec Ben Harper

21 Mar

C’est par hasard que j’ai découvert la chanteuse Vanessa Da Mata. Sa voix chaleureuse m’a tout de suite plu et je suis tombée sous le charme de cette Brésilienne ! Sim est son premier album édité en France en 2007.

Alors qu’on découvre Vanessa Da Mata dans l’hexagone, le titre Boa Sorte/Good Luck réalisé avec la participation de Ben Harper est déjà numéro 1 au top 100 des ventes au Brésil et au Portugal  ! C’est le morceau le plus passé à la radio en 2007 !

Imprégnée des classiques de la musique de son pays, Vanessa Da Mata mélange Bossa Nova, rythmes pop rock, samba et reggae. Ça réchauffe !

%d blogueurs aiment cette page :