Tag Archives: CNSMDP

À la médiathèque demain, les rencontres Déclic Musique : Concert classique par les élèves du CNSMDP

15 Mar

Voici une petite présentation des musiciennes que vous aurez le plaisir d’entendre à La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

Hirona ISOBE

hirona isobe
Née à Tokyo, elle commence l’apprentissage de la clarinette à l’âge de neuf ans au Japon.
Après avoir étudié à l’université de musique de Kunitachi, elle poursuit ses études musicales auprès de Jérôme Voisin et Nicolas Baldeyrou en France.
Elle a obtenu un premier prix à l’unanimité au Conservatoire de Gennevilliers en 2014.
Cette même année, elle intègre la classe de clarinette ancienne d’Eric Hoeprich et celle de musique de chambre de Kenneth Weiss au Conservatoire Nationale Supérieur de Musique de Paris.
Elle se produit régulièrement en concert en tant que chambriste au Japon.
Elle joue également dans plusieurs orchestres d’époque comme Le Cercle de l’harmonie, Le Palais Royal, La Grande Ecurie, L’Ensemble Matheus.

Sandra SOUSA

Née à Lisbonne en 1990, Sandra SOUSA est attirée par la multiplicité des styles et instruments de la famille de la clarinette. Lauréate de plusieurs concours comme le 1er Grand Prix du Concours International de Clarinette de Vélizy-Villacoublay, elle se produit avec plusieurs orchestres et ensembles tels que Brussels Philharmonic Orchestra, Le Cercle de l’Harmonie, Le Palais Royal, Ensemble Écoute, Ensemble Diderot, jouant à la fois de la clarinette moderne et de la clarinette historique. Diplômée d’un Master en Clarinette Moderne au Conservatoire Royal de Bruxelles avec distinction, elle poursuit ses études actuellement au sein de deux autres master : un Master en Clarinette Historique auprès de Eric Hoeprich au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, et un master en Pédagogie au Conservatoire Royal de Bruxelles. Dans le cadre de son activité de pédagogue, elle est aussi intervenante auprès des Orchestres DEMOS – Philharmonie de Paris, mais aussi auprès d’autres écoles. En tant que chambriste, elle est membre de plusieurs ensembles de tailles différentes comme l’Ensemble Écoute et Gavarnie Ensemble. Elle se produit régulièrement en France et à l’étranger. En 2017-2018 elle a tourné dans une série télévisuelle « Philharmonia » avec des musiciens de l’Orchestre National d’Ile de France qui a été diffusée sur la chaîne France 2.
Sandra Sousa est boursière de la Fondation L’Or du Rhin, Nguyen Thien Dao et de la Fondation de France, et vit actuellement à Paris, où elle poursuit sa carrière internationale.

Diane MUGOT


Originaire de Monaco, elle grandit dans une famille de musiciens et y débute le
basson avec son père, puis poursuit son parcours au CRR de Lyon avec Jean Pignoly,
avant d’intégrer la classe de basson français de Julien Hardy au CNSMD en 2012.
Elle découvre le basson ancien lors de master-classes avec Jérémie Papasergio et Elsa
Frank, et se perfectionne auprès de Laurent Le Chenadec durant son cursus au CNSMD de Lyon ainsi qu’avec Giorgio Mandolesi dès 2017 au CNSMD de Paris.

Lors d’un séjour Erasmus à la MusikHochschule de Freiburg en 2015, elle profite de l’enseignement de Diego Chenna en basson moderne et de Javier Zafra en basson ancien.
Elle se produit avec différents ensembles comme le Concert Spirituel, Vox Luminis, Les Siècles, la Simphonie du Marais ou encore le Cercle de l’Harmonie et a déjà joué sous la direction de Philippe Herreweghe, Marcel Ponseele, Leonardo Garcia Alarcon, Stephan MacLeod dans divers festivals tels que le festival OudeMusik à Utrecht, le festival de Saintes, le festival Berlioz à la Côte-Saint-André…

Geneviève PUNGIER

Elle a fait ses études de flûte moderne au conservatoire de Marmande puis au CRR de Bordeaux. Elle y obtient le DEM de formation musicale et le certificat d’analyse. Elle commence le traverso avec Aurélien Delage en 2011.
Elle choisit alors de se spécialiser dans le baroque en rentrant au CNSMDP en 2014 dans la classe de Jan de Winne. Elle a pris des cours de musique de chambre avec Christian Rivet, Kenneth Weiss, Olivier Baumont, Blandine Rannou et des cours de flûte avec Philippe Allain-Dupré, Barthold Kuijken, Marc Hantaï, Alexis Kossenko, Guy-Claude Luypaerts, Mihi Kim. Dans le cadre d’une session d’orchestre du CNSM elle travaille un concerto pour deux flûtes de Telemann avec Masaaki Suzuki en janvier 2018.
Avec Amandine Calige, elles fondent leur ensemble les Hyléores, qui naît en 2016 lors du fes-tival le vent sur l’arbre grâce à Christian Rivet.
Geneviève touche aussi au répertoire de musique celtique en jouant aux côtés de Carlos Núñez lors du festival des brodeuses à Pont l’abbé en juillet 2018.
Elle se produit régulièrement en concert à Versailles autour du répertoire de Bach avec Jean-François Frémont.
Elle a obtenu un second prix au concours de Lempdes en 2015 et au concours des clés d’or en 2018.
Elle est actuellement diplômée d’un DEM de flûte traversière au Conservatoire de Paris et d’une licence de traverso, et prends des cours de chant lyrique auprès de Sylvie Sullé au con-servatoire du 8e arrondissement de Paris.

Gabrielle RUBIO


Elle est née le 20 mai 1997 à Perpignan. Elle commence ses études musicales au C.R.R de Perpignan-Méditerranée. À 6 ans elle aborde la Guitare dans la classe de Michel Rubio et la Flûte Traversière dans la classe d’ Annie Ploquin. En 2011, 2012 et 2013 elle obtient trois D.E.M en Flûte Traversière, en Guitare et en Traverso avec les plus hautes récompenses.
En mars 2013 à sa première tentative, Gabrielle est admise à l’unanimité, première nommée, au concours d’entrée du CNSMD de Paris à l’âge de 15 ans en Guitare.
Elle donne plusieurs récitals de Guitare dans le sud de la France, à Paris et en Espagne, notamment lors des Jordanas Internationales de Guitarra de Valencia, durant lesquelles elle est également membre du jury au 5° Concurso International de Guitarra Alhambra para Jóvenes.
Elle crée avec sa sœur, la violoniste Raphaëlle Rubio, le duo violon-guitare RaGa duo.
Elles se produisent dans plusieurs festivals en France, en Italie, et en Espagne et enregistrent leur premier CD Amanecer en 2015.
En juin 2018, Gabrielle obtient son Master au CNSMD de Paris en Guitare, avec la mention Très Bien à l’Unanimité, et en novembre 2018, elle obtient le 5ème Prix ainsi que le Prix du Public lors du Quatrième Concours International de Pleven en Bulgarie. Elle travaille actuellement avec Judicaël Perroy et Rémi Jousselme.
Parallèlement à cela, Gabrielle mène un double cursus au CNSMD de Paris où elle est également admise à l’unanimité à l’âge de 16 ans en Traverso (Flûte traversière baroque), dans la classe de Jan de Winne, avant de rentrer en juin 2014 à l’Orchestre Français des Jeunes Baroque avec lequel elle s’est produite à Aix-en-Provence, à Blagnac et à la Maison de Radio France à Paris.
En mai 2017, Gabrielle obtient son DNSPM au CNSMD de Paris en Traverso avec la mention Très Bien. Elle se produit en concert au sein de divers ensembles tels que l’ensemble Les Timbres, Le Consort, La Chapelle Harmonique et le Concert de la Loge (orchestre placé sous la direction de Julien Chauvin). En 2018, elle participe au sein de cet orchestre et auprès de la soprano Sandrine Piau à une série de concerts en France (dont la Seine Musicale à Paris, l’Arsenal de Metz) et en Allemagne (Philharmonie de Essen).

Ce concert vous est présenté en partenariat avec le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris – Sandra Lagumina, présidente, Bruno Mantovani, directeur (nouvelle fenêtre).

Samedi 16 Mars 2019 à 16h dans le salon de lecture de la Médiathèque Gustave-Eiffel, 111 rue Jean Jaurès à Levallois (nouvelle fenêtre).

Rencontres Déclic Musique : Concert classique par les élèves du CNSMDP samedi 16 mars

1 Mar

Comme les années passées, La Médiathèque vous invite à venir écouter ces excellents professionnels qui continuent leur formation de hautes spécialisations au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

Au programme de cette année, nous avons la chance de recevoir des musiciennes du département musique ancienne. Leur particularité, c’est qu’elles jouent sur instruments historiques. Qu’est-ce à dire ?

la clarinette

L’évolution des instruments et de la musique jouée depuis des siècles va vers de plus en plus de force du son. Les instruments doivent être de mieux en mieux entendus des auditeurs et de loin. Alors les facteurs d’instruments ont cherché à les rendre plus puissants, et aussi ont régulièrement monté la hauteur des notes. Cela donne aux instruments modernes (ceux d’avant l’électrification, on ne peut pas rivaliser tout de même…) une brillance que n’ont pas les instruments d’avant.

le basson

Au contraire la prédominance du bois, des boyaux animaux ou du crin de cheval pour les cordes, leur donne un son plus feutré, plus rond et plus chaleureux.

Traverso

la flûte traversière

Au-delà de cette généralité, les instruments d’une époque lui appartiennent, et la musique écrite par un compositeur l’a été pour l’instrument qu’il connaissait.

la guitare romantique

Donc c’est un voyage dans le passé que l’on fait en écoutant ces œuvres du tout début du XIXe siècle interprétées sur instruments d’époque. Le son que voulait les compositeurs au programme, Beethoven, Kreutzer, Giuliani et Mertz pour leurs pièces pour clarinette, basson, flûte et guitare était celui que vous entendrez à ce concert.

PROGRAMME160319-1

Rendez-vous le samedi 16 mars 2019 à 16h, dans le salon de lecture de la médiathèque Gustave-Eiffel située au 111 rue Jean Jaurès à Levallois, entrée libre dans la limite des places disponibles.

Concert pour tous à La Médiathèque

8 Juin

Samedi 26 mai dernier, le quintette Agora composé de Bogdan Sydorenko (clarinette), Diana Mykhalevych (violon), Aya Kono (violon), Leva Sruogyte (alto) et Polina Streltsova (violoncelle), s’est produit dans le salon de lecture de la Médiathèque Gustave-Eiffel.

Ces élèves du Conservatoire ont interprété les pièces suivantes:

WOLFGANG AMADEUS MOZART
Quintette pour clarinette
et cordes en la majeur, KV 581
JOHANNES BRAHMS
Quintette pour clarinette et cordes
en si mineur, op. 115
ALEXANDRE G LAZOUNOV
Rêverie orientale pour clarinette
et quatuor à cordes, op. 14

Ce magnifique moment au cœur de La Médiathèque a été partagé par des lecteurs ravis d’écouter les mélodies qui donnaient à l’espace une allure de salle de concert pour notre plus grand plaisir. Les mélodies de cordes et de clarinette ont agréablement surpris plus d’un lecteur qui faisaient une longue halte pour savourer la musique. Le public, du plus jeune au moins jeune, a été envoûté par cet après-midi musical de grande qualité.

Des élèves du CNSMDP, jouent pour La Médiathèque tous les ans aux beaux jours depuis maintenant plusieurs années.

Retour à la page d'accueil

Si vous n’avez pas pu écouter les jeunes musiciens, voici un aperçu et rendez-vous l’année prochaine pour le concert 2019. Surveillez les plaquettes programmation (prochainement) de La Médiathèque de Levallois et notez cette rencontre Déclic Musique!

Retrouvez à l’espace Image et son de La Médiathèque :

La Clarinette / Barrie Carson Turner | Turner, Barrie Carson. Auteur

Mozart: Concerto pour clarinette et orchestre, K. 622 - Quintette pour clarinette et cordes, K.581 | Patrick Messina

Le Quintette AGORA à la médiathèque Gustave-Eiffel samedi 26 mai 2018

23 Mai

Dans le cadre de notre partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP), nous avons le privilège de recevoir cinq musiciens et musiciennes de talent qui vont nous interpréter trois œuvres de musique de chambre.

Pendant une heure, Bogdan Sydorenko à la clarinette, Diana Mykhalevych et Aya Kono aux violons, Ieva Sruogyte à l’alto et Polina Streltsova au violoncelle vont nous faire vibrer aux sons de leurs instruments d’époque. Car c’est bien cela que vous offre les rencontres Déclic Musique, un moment privilégié avec des musiciens et la possibilité d’approcher au plus près de leurs instruments rares chargés d’histoire.

Le programme en trois parties se compose du Quintette avec clarinette en la majeur, K. 581 de Wolfgang Amadeus Mozart (nouvelle fenêtre), puis du Quintette avec clarinette en si mineur, opus 115 de Johannes Brahms (nouvelle fenêtre) pour finir avec la Rêverie orientale d’Alexander Glazunov (nouvelle fenêtre). Pour l’anecdote, ce compositeur-professeur et chef d’orchestre de la fin de la période romantique russe est décédé tout près d’ici, le 21 mars 1936 à Neuilly-sur-Seine.

Pour terminer de vous convaincre d’assister à ce concert exceptionnel en entrée libre qui aura lieu dès 16h ce samedi 26 mai 2018 dans le salon de lecture de La Médiathèque Gustave Eiffel située au 111 rue Jean Jaurès 92300 LEVALLOIS , le blog Déclic Music vous propose d’écouter la Rêverie orientale interprétée par le Quintette AGORA à La Philharmonie de Paris le 13 décembre dernier.

Les actus du week-end

17 Fév trompette wikimedia

Cette semaine, c’était strass et paillettes pour les stars des 32e Victoires de la Musique au Zénith de Paris et des 59e Grammy Awards de L.A., pour savoir quelles célébrités sont au programme du Baccalauréat option Musique, vous préparer à vivre une nouvelle fois la musique en live avec les prestigieux élèves du Conservatoire Supérieur de Paris grâce au Déclic Musique de La Médiathèque, et enfin, se demander quelles idées pour la Musique ont nos virtuels futurs présidents!

Grammy Awards et Victoires

Le show américain a bénéficié cette année d’incroyables performances ! Pour exemple il n’est que de citer le duo Lady Gaga-Metallica qui a mis la scène à feu et à flammes…

… ou la mise en avant de son ventre de femme enceinte par Beyoncé (nouvelle fenêtre)  dans un show digne de la fiction la plus virtuelle, sans parler du coup de tonnerre d’Adèle lors de la remise des prix,  cassant son trophée en deux pour le partager avec elle.

Adèle aux Grammy’s

Il va sans dire que l’artiste le plus nommé crée aussi la surprise, étant donné qu’il s’agit de David Bowie, qui reçoit 5 récompenses posthumes. Les Grammy’s ont leur rubrique nécrologique…

Les autres stars de ce cru 2017 sont  Chance The Rapper, Cage The Elephant, Lalah Hathaway, Flume, Gregory Porter, …

La soirée française 3 jours auparavant a été plus calme… Renaud, Jain, Radio Elvis, Benjamin Biolay, LEJ, Vianney, Louise Attaque, Calypso Rose, Ibrahim Maalouf, Kungs et Jul (nouvelle fenêtre)  sont les récompensés.

Passez-vous le bac musique?

Si le nommé des Victoires, Ibrahim Maalouf, trompettiste à la carrière assez rapide pour être déjà un classique, est réservé au programme du Bac L spécialité Musique, tous les candidats au bac général ou au bac technologique peuvent aussi choisir le Baccalauréat musique en option facultative. Ceux-là, qui font de la musique par passion, ou pour le plaisir, en plus de suivre l’enseignement facultatif de musique au lycée, passeront des moments agréables à décortiquer le divertimento K136 de W.A. Mozart, le concerto pour la main gauche de Maurice Ravel et les 4 opéras-bouffe « Du style galant au style méchant » de Germaine Tailleferre. De quoi alterner avec des révisions plus intellectuelles…

Encore des trompettes, mais celles du CNSMDP, à l’honneur au prochain concert Déclic Musique

Local brass quintett

Le Local Brass Quintet, quintette de cuivres fondé en 2015 par cinq lauréats du Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris, a comme devise :

Laissez-vous emporter par les sons des cuivres.

Vous pourrez y découvrir la virtuosité des trompettistes François Petitprez et Javier Rossetto(*), la chaleur du cor avec Benoit Collet, la souplesse du trombone de Romain Durand et enfin la rondeur du tuba avec Tancrède Cymerman. Ces brillants musiciens, forts de leurs expériences de concertistes et de musiciens d’orchestre, vous ouvriront la porte des cuivres français autour d’un vaste répertoire. Arrangements, transcriptions et pièces originales dédiées à cette formation seront au programme. Du baroque au contemporain en passant par la variété et le jazz, le Local Brass Quintet saura vous surprendre, vous émouvoir et vous faire voyager.

Réservez votre samedi 4 Mars, à 16h dans le salon de lecture de la médiathèque Gustave-Eiffel, entrée libre.

*Javier Rossetto ayant obtenu le prix du concours solo de l’opéra de Limoges, il est attendu sur place ce jour, il sera remplacé par Rémi Joussemet.

Et enfin, quels projets musicaux nous imaginent nos candidats au prochain quinquennat?

Surprise… mais on sait que la musique tient une place de choix dans les pratiques culturelles des Français et que l’association Tous pour la musique (nouvelle fenêtre)  a élaboré un programme de 13 propositions innovantes qu’elle a soumis à l’ensemble des candidats.

En attendant des futurs plus épanouissants, lisez notre blog, venez emprunter nos cd, partitions et livres, téléchargez nos musiques en ligne, venez à nos concerts! Toutes nos propositions sont sur le site de La Médiathèque!

[Déclic Musique] La Médiathèque reçoit le Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris

21 Mar

La Médiathèque reçoit cette année encore des élèves du Conservatoire National de Danse et de Musique de Paris pour faire découvrir ou réentendre des grandes pages de la musique classique.Les musiciens prendront ensuite la parole pour offrir au public quelques clés d’écoutes et partager leur passion de la musique.

Au programme : Khrystyna Sarksyan et Léa Masson pour un duo flûte-guitare.

MA_concert_KrystynaSarksyan_Droitsreserves

Khrystyna Sarksyan est née en 1990 à Kharkiv dans une famille d’ingénieurs en construction. Depuis sa jeune enfance elle a été fascinée par la musique et c’est à l’âge de huit ans qu’elle commence ses études de flûte traversière. Elle débute rapidement en tant que soliste en jouant dès l’âge de neuf ans le Concerto de Vivaldi, accompagnée par l’Orchestre Philarmonique de Kharkiv. Dès lors, et pendant toutes ses années d’étude, Khrystyna a participé activement à de nombreux concerts et festivals et a gagné plusieurs concours en Ukraine, Russie, Pologne, Serbie, Suisse, Japon et France. Elle s’est produite avec les meilleurs orchestres de l’Ukraine, parmi eux l’Orchestre National de l’Ukraine et l’Orchestre Philarmonique de Kharkiv. Khrystyna a participé aux noMbreux master-classes avec des flûtistes mondialement connus comme Andraj Adorjan, Henrik Svitzer , Marina Piccinini, Barbara Zhelyazna , Wolfgang Wendel, Michel Moraguès, Magali Mosnier, Philippe Bernold, Florence Souchard-Delepine et Pierre-Yves Artaud.

En 2005 elle gagne le 1er Concours International « The Winner of Belgrade », où Mr. Pierre-Yves Artaud l’invite à continuer ses études à l’Ecole normale de musique de Paris, ce qu’elle fera jusqu’en 2010 où elle obtient son Diplôme Supérieur de Concertiste à l’unanimité du jury et le Diplôme Supérieur de musique de chambre à l’unanimité avec les félicitations du jury. Elle se produit avec l’Orchestre Belle Arté, participe aux concerts de l’Orchestre des Flûtes Françaises et dans divers groupes de musique de chambre.

Au cours des années suivantes, Khrystyna va jouer dans diverses formations instrumentales, et ce dans nombre de salles célèbres comme La Philarmonie Nationale de Kiev, La Grande Salle du Conservatoire de St. Petersbourg, Salle Cortot, Salle Pleyel, Cité de la musique de Paris, Grand Salle de l’Université Geidai à Tokyo et Hall Tchaïkovski à Moscou. Entre 2010 et 2011, en collaboration avec l’Ecole normale de musique, elle participe a l’enregistrement de deux CD’s des airs de Roussel et Lalo sous la direction de Francois Le Roux. En 2012, Khrystyna participe à la Convention Française de la flûte.

Depuis 2009 Khrystyna est élève au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe de flûte de Pierre-Yves Artaud et puis 2013 poursuit la formation Diplôme d’Etat professeur de musique au sein du CEFEDEM Ile-de-France. En 2014, elle réussit le concours d’entrée en Master de musique de chambre au Conservatoire de Paris (classe de Michel Moragues) avec la guitariste classique Léa Masson.
Léa Masson

Guitariste, musicologue, et chambriste, Léa Masson est très tôt persuadée de l’importance d’une diversité culturelle et stylistique dans l’approche de l’interprétation musicale. Après l’obtention d’un DEM de guitare classique au CRR de Paris dans la classe de Ramon de Herrera, d’un CFEM de direction de choeur, ainsi que d’une licence de musicologie, elle entre en 2010 au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris dans la classe d’Olivier Chassain où elle obtient en 2013 le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien. Parrallèlement, elle poursuit ses études d’histoire de la musique en entamant un Master de Musicologie à l’Université Paris-Sorbonne qu’elle validera brillament en 2012. L’objet de ses recherches, la musique de chambre avec guitare en France sous la Restauration, l’amène à découvrir à la Bibliothèque Nationale de France un répertoire riche, qu’elle s’attèle aujourd’hui à faire redécouvrir au sein de plusieurs formations.
Dès l’âge de 15 ans elle se produit régulièrement en concert en France ou à l’étranger (Institut Français de Valencia, Espagne) et s’implique également dans la création d’oeuvres contemporaines et dans leur diffusion, tant en solo (création de la pièce Auriga, Philippe Démier, création…) qu’en ensemble (Aritz, Felix Ibarrondo; Le vent qui soufflait au précambrien, Naoki Sakata, création; Le marteau sans maître, Pierre Boulez…).
Les nombreuses master class (Pavel Steidl, John Williams, Roland Dyens…) et stages (Roberto Aussel, Juan Falu, Jorge Cardoso, Ricardo Gallen…) qu’elle a pu suivre tout au long de son apprentissage l’ont ammenée à se passionner pour la question de la transmission de la musique. C’est dans cette suite logique qu’elle présente et réussit en 2013 le concours d’entrée en classe de formation à l’enseignement du Conservatoire de Paris.
Depuis 2011 elle collabore avec la flûtiste Khrystyna Sarksyan pour plusieurs projets musicaux. Ce jeune duo réussit en 2014 le concours d’entrée en Master de musique de chambre du Conservatoire de Paris, dans la classe de Michel Moragues.

Au programme :

Jean FRANCAIX
Sonate pour flûte à bec et guitare
Allegro moderato
Larghetto
Tempo di minuetto
Saltarella
(12′)

 

Georg Philipp TELEMANN
Sonate pour flûte à bec et continuo en fa majeur TWV 41:F2
Vivace
Largo
Allegro
(10’)

 

Georges BIZET
Entr’acte issu de Carmen
(3’)

 

Enrique GRANADOS
Danse Espagnole n°5, extrait des 12 Danses Espagnoles
Andaluza
(transcription de Christian Reichert)
(3’)

 

Astor PIAZZOLLA
Bordel 1900
Café 1930
Night-Club 1960
Concert d’Aujourd’hui
(20’)

Rendez-vous dans le salon de lecture de la médiathèque Gustave-Eiffel, le samedi 28 mars à 16h.

En partenariat avec le Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (Rémy Pflimlin, président / Bruno Mantovani, directeur)    

 

Médiathèque Gustave-Eiffel

111 rue Jean-Jaurès

92300 LEVALLOIS

Renseignements : 01 47 15 76 43

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Nath N.

 

 

En passant

Retour sur le concert du Quatuor Eclisses

29 Mar

C’est dans le salon de lecture de la Médiathèque Gustave Eiffel qu’a eu lieu, samedi dernier, le concert du Quatuor Éclisses.

Ce jeune groupe de guitaristes, élèves du Conservatoire National de Musique et de Danse de Paris, a joué devant un public conquis, quelques œuvres pour guitare classique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un très joli moment, grâce au public qui a répondu présent pour la 3ème année consécutive. Et grâce aussi aux musiciens que nous remercions pour leur gentillesse, leur disponibilité et leur grand talent.

Et pour prolonger ce moment, le disque du Quatuor Eclisses, Guitares, est disponible à la Médiathèque Gabriel-Péri!

Pour emprunter, réserver : cliquez sur la pochette pour vérifier la disponibilité :

 

CD Quatuor Eclisses

 

 

Nath N.

 

Concert du Quatuor Eclisses à la Médiathèque de Levallois

14 Mar

Pour la troisième année consécutive, la Médiathèque de Levallois  renouvelle son partenariat avec le Conservatoire National de Danse et de Musique de Paris et recevra le samedi 22 mars le Quatuor Eclisses.

big_eclisse_web-11

La complicité, la rigueur et la finesse de jeu du Quatuor Eclisses ont déjà conquis de nombreux publics. Formé depuis 2012, ce groupe constitué de quatre guitaristes connaît immédiatement une évolution remarquable, qui ne cesse de croître. Ils remportent le 1er prix FNAPEC en 2013 et sont invités dans de nombreux festivals en France, Jordanie, Roumanie, USA, Indonésie… Ils font également des apparitions régulières à la radio (France Musique, France Culture, Radio Classique).

S’étant liés d’amitié durant leurs études au Conservatoire de Paris, ils ont décidé d’associer leur talent autour d’une volonté commune de faire découvrir la guitare à travers une formation riche et originale. A l’image de leurs concerts, leur premier CD sorti chez le label Ad Vitam records (distribution Harmonia Mundi) explore des répertoires originaux et variés, allant du tango argentin à l’Opéra Italien, de la musique concertante baroque aux pièces contemporaines à effets, et incluant leurs propres transcriptions inédites.

Outre son activité artistique intense, le Quatuor Eclisses effectue des rencontres pédagogiques dans les conservatoires afin de transmettre son expérience et sa passion aux jeunes guitaristes, par le biais de Masterclasses et de cours de musique de chambre.

Le Quatuor Eclisses :

Gabriel Bianco, guitare

Arkaïtz Chambonnet, guitare

Pierre Lelièvre, guitare

Benjamin Valette, guitare

Au programme :

Maximo Diego Pujol            Grises y Soles

 

Gioachino Rossini               Ouverture de l’opéra Le siège de Corinthe*

 

Maurice Ravel                      Alborada del gracioso*, extrait de Miroirs

 

Léo Brouwer                         Cuban Landscape with rain

 

Camille Saint-Saens           La danse macabre

 

*transcriptions du Quatuor Eclisses

Rencontre à la Médiathèque Gustave Eiffel, 111 rue Jean Jaurès, 92300 LEVALLOIS.

Le samedi 22 mars à 16h.  Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Renseignements au 01 47 15 76 43

Vous pouvez télécharger la plaquette ici :  Déclic Musique

Nath N.

%d blogueurs aiment cette page :