Tag Archives: Concert

TASTY FREAKS en concert à La Médiathèque de Levallois

12 Mar

Cette année , La Médiathèque de Levallois reçoit dans le cadre de sa soirée musicale du 17 mars 2018 le groupe de Power Funk  TASTY FREAKS.

Le terme  Funky trouve ses racines dans le Kikongo , la langue africaine utilisé en Angola  et dans les deux états du Congo avec le mot Lu-funky qui signifie mauvaise odeur corporelle. Rien de péjoratif dans ce terme, au contraire il est associé  à l’investissement et à la satisfaction d’un effort produit, on a sué pour obtenir un résultat. Funky est bien le terme qui caractérise ce groupe du Val d’ Oise, préparez vous à bouger !

Originaire de Cergy Pontoise, le groupe est fondé en 2013 par trois mélomanes amoureux de rock Alternatif et de funk  Antonin Defays , Arthur Miko et Julien  Karpi.

20171012122623-tasty-freaks-1024x576

Tasty Freaks de gauche à droite: Julien Karpi, Arthur Miko et Antonin Defays

Puristes du genre, les trois musiciens mettent en avant cette particularité qu’est la section rythmique Guitare/ Basse / Batterie cher au funk.

Des accords acidulés, un ligne de basse énergique et une rythmique enragé  TASTY Freaks fait bouger les foules et se transcende sur scène.  Influencé par les groupes  The Red Hot Chili Pepper, Rage Again the Machine ou encore Keziah Jones,  le trio est un habitué des Jam sessions et à l’aise en improvisation grâce notamment à leur technicité musicale. Le groupe Pontoisien partage avec les RED HOT  cette même culture du « Boeuf« , cette aisance en live qui nous rappellera  le groove et le style du célèbre album  Blood Sugar Sex Magik   sorti en septembre 1991.

spdQn7.png

Pochette de l’album « Blood Sugar Sex Magik »  sorti en 1991

En  février  2015 le groupe sort son 1er EP intitulé  First Bite et  annonce la couleur, Tasty Freaks est un groupe que l’on écoute et dont la performance sur scène vous interpelle : le trio effectue 25 dates dans l’année.

a3430494231_16

Pochette de « First Bite » le 1er EP du trio sortie en février 2015

Suite aux nombreuses représentations live qu’effectue le groupe dans de nombreux coins de la capitale, Tasty Freaks marque par leur énergie et leur force de jeux en live .

0009639438_10.jpg

Walkabout  pochette de couverture deuxième EP sorti en mars 2017

Un deuxième Ep voit le jour le 1er mars dernier sous le nom de  Walkabout qui se compose de 5 tracks  ( disponible en format numérique sur le site Badcamp.com )
le groupe réalise son premier clip officiel (consultable  sur You tube) pour  le morceau Midgnight walk .

Pour faire connaitre leur dernier projet, le groupe pontoisien enchaine les dates à travers l’hexagone  depuis sa sortie en mars 2017 :

18222578_1614629868565195_2570172827347811303_n

Tasty Freaks Walkabout tour 2017

Dans le cadre de la soirée du 17 mars prochain La Médiathèque de Levallois a choisi d’inviter le groupe de power funk pour un concert gratuit  (entrée libre dans la limite des places disponibles) dans l ‘auditorium de la médiathèque Gustave-Eiffel.

27858383_1920462857981893_8541138606431311795_n

Tasty Freaks Walkabout tour 2018

Je vous donne rendez-vous le  jeudi 17 mars prochain partir de 16h à l’auditorium de la médiathèque Gustave-Eiffel  pour un concert  électrisant et survolté.

Venez nombreux !

PK15763

Tasty freaks le 19 janvier dernier à Freyming-Merlebach (57) pour la première partie de Nina Attal

 

 

 

Ps: n’oubliez pas de vous munir de vos bouchons auditifs.

Publicités

La chanson du lundi : Anaïs Delva chante les Princesses Disney à Levallois

11 Déc

Anaïs Delva  l’inoubliable interprète de la chanson Libérée, Délivrée extraite de la bande originale du dessin animé La Reine des Neiges, se produit sur la scène de la Salle Ravel du Conservatoire de Levallois ce mercredi 13 décembre 2017 à 20 h.

Disney a trouvé une ambassadrice de talent et de charme pour chanter, à nos enfants et à celui que nous sommes restés, les plus belles chansons illustrant les contes de princesse qu’ils ont portés en dessins animés. Avec sa voix à la fois claire, douce et puissante et son physique de princesse de contes de fées, Anaïs Delva va interpréter ces grandes héroïnes, souvent femmes modernes avant l’heure, qui combattent les préjugés et font triompher l’amour et la justice. La chanteuse a commencé sa carrière à l’âge de douze ans et a participé à la comédie musicale Dracula, puis Roméo et Juliette ainsi que Sparmalot.

Comme il ne faut jamais rater une occasion de retomber en enfance et de faire briller les yeux des enfants, le blog Déclic Musique partage un moment de douceur avec la chanson Histoire Éternelle extraite du plus beau des contes, celui de La Belle et La Bête, réécrit par Jeanne-Marie Leprince de Beaumont en 1757 d’après différentes versions datant de l’antiquité et du folklore italien.

Vous pouvez retrouver les disques et films de ces Princesses Disney à l’espace Image et Son de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

J’y étais : Marilyn Manson à l’Accor Hôtel Arena de Paris

1 Déc

Le Pale Emperor a transformé Bercy en hôpital psychiatrique pour nous présenter son dernier show, en un mot, dément !

manson 1

Quand est-il de l’Antéchrist ? Proche de la cinquantaine, blessé lors de l’un de ses précédents concerts, obligé de renouveler les membres de son groupe, a-t-il su conserver ce charisme démoniaque qui a transformé son personnage en miroir des travers de l’Amérique.

manson 2

Après une longue attente, le rideau noir finit par se détacher laissant apparaître quatre musiciens gothiques savamment maquillés et le révérend de cette grande messe noire attaché debout sur un fauteuil roulant inclinable, décoré façon chaire de presbytère. Au moins visuellement les fans sont rassurés, le décor étant de très bon goût comme d’habitude avec deux pistolets et deux drapeaux frappés d’une double croix inversée.

manson 4

Mais surtout résonne cette voix si particulière qui a grandement contribué au succès des chansons de Marilyn Manson, à la fois grave et puissamment criée. Le premier titre baptisé Revelation #12 extrait du dernier album Heaven Upside Down est parfait pour plonger dans l’univers sombre et torturé du groupe. Comme il convient de déchaîner le public, à défaut de l’enchaîner, vont être égrainés leurs plus grands succès tels que This Is the New Shit , Disposable Teens et MObscene durant laquelle une petite culotte rouge envoyée par une fan dans le public servira d’offrande, mise immédiatement en valeur sur la tête du chanteur. Il poursuit avec le tube du moment Kill4Me , pendant lequel il n’a pas pointé d’arme à feu comme à Baltimore au lendemain de la fusillade meurtrière, puis celui de l’album précédent Deep Six toujours aussi efficace en version concert.

manson 5

Durant le spectacle, Manson change de tenue à chacune des chansons aidés par ses deux infirmiers qui lui ont également apposé une attelle à la hauteur du genou pour qu’il puisse se maintenir debout. Dans ses concerts, on se demande toujours quand cela va dégénérer et la chanson The Dope Show va nous apporter le scandale tant attendu puisque après s’être assuré qu’il n’y avait pas de policier dans la salle, il commence à chantonner un je n’aime pas les drogues mais se sont les drogues qui m’aiment avant d’ingérer plusieurs capsules, des antidouleurs assurément, what else ?

manson 6

En attendant que ses médicaments fassent effet, ses fidèles infirmiers dealers l’allongent sur un brancard duquel il va interpréter les traumatisants Sweet Dreams et Tourniquet. Uniquement éclairé avec une lampe torche, il va se contorsionner à tel point que les deux infirmiers devront tenir le brancard prenant au passage lumière dans les yeux, gifles et autres coup de pieds dans le visage. La crise passée, il se relève pour interpréter les deux autres extraits du dernier album, le rassurant We Know Where You Fucking Live et le jeu de mot de l’année qu’est Say 10 alias Satan.

manson 7

De retour pour son premier rappel, l’ambiance a changé et l’on retrouve le chanteur tout de cuir gothique tendu avec une couronne d’épines sur la tête et les infirmiers se sont transformés en suppo, non pas le médicament, mais de Satan, encore lui. Cadre idéal pour le titre Cruci-Fiction in Space suivi de The Beautiful People dédié au public invité à faire les chœurs. En deuxième rappel et chanson finale, il interprète Coma White revêtu en madone d’un foulard rouge sang derrière un pied de micro recouvert de fleurs blanches, effet visuel magnifique pour un enterrement réussi. Comme d’habitude il s’éclipse avec en guise d’au revoir un simple baiser accompagné de la main vers son public rassuré d’avoir assister encore une fois à un grand sermon de Marilyn Manson.

manson 8

Vous pouvez emprunter les disques de Marilyn Manson à l’espace Image et Son de la Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

La chanson du lundi : Don’t Be So Shy / Imany

20 Nov

La chanteuse française donnera un concert samedi 25 novembre 2017 à 20h30 dans la Salle Ravel du Conservatoire de Levallois !

Imany nb

D’origine comorienne, Nadia Mladjao a choisi comme nom de scène Imany qui signifie ma foi en langue arabe. Après sept années de mannequinat  aux États-Unis, elle décide de se tourner vers une carrière musicale qui correspond plus à ses affinités. N’arrivant pas à se trouver de producteur outre-Atlantique, elle revient en France et rencontre le producteur d’Ayo. Sa carrière décolle enfin jusqu’à l’aboutissement du premier album intitulé The Shape of a Broken Heart. Sa musique mélange le folk au blues en passant par la soul avec des textes écrits en anglais. Très impliquée dans des actions qui luttent contre des maladies ou le racisme, elle participe régulièrement à des concerts caritatifs. Son deuxième album baptisé The Wrong Kind Of War est sorti en août 2016 et elle confesse à son sujet ne pas avoir retenu les chansons composées en français qui lui paraissent moins naturelles que celle chantées en anglais. Le titre Don’t Be So Shy est extrait de la bande originale du film Sous les jupes des filles qu’elle a composée en 2013 et qui a été remixé en 2015 par deux DJ russe, Filatov et Karas, ce qui lui a permis d’accroitre mondialement sa notoriété.

Le blog Déclic Musique vous invite à écouter les deux versions de cette chanson et vous pouvez emprunter les disques d’Imany à l’espace Image et Son de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

 

Dernière info qui a son importance, le concert est évidemment complet, je sais c’est cruel de ma part de vous avoir donné envie d’aller voir Imany sur scène.

La chanson du lundi : Ego le cachalot alias David Delabrosse

13 Nov

Avec la chanson du lundi de cette semaine, votre blog a l’occasion de vous présenter la nouvelle saison des Rencontres Déclic Musique ! En 5 dates du samedi 25 novembre 2016 au samedi 16 juin 2017, déclinées en 3 concerts, 1 atelier musical et 1 projection de concert filmé, La Médiathèque de Levallois vous invite à écouter, et faire vous-même, de la musique. Tous les détails sur la page programmation du site de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre)

On démarre fort avec le concert pour les enfants de 3 à 103 ans  : Ego le cachalot, alias David Delabrosse.

Ego y est chef de chorale, et fait chanter ses personnages, Jack le dormeur, le crabe pinceur de petits genoux, Marlène la baleine, la «reine-mer» du dance floor, les p’tits bulots, travailleurs expérimentés, ayant exercé toutes sortes de métiers et bien d’autres. Bien sûr, les chansons sont autant d’alibis pour que les spectateurs chantent et dansent aussi.

Avec ses 2 cd parus, Ego le cachalot est une vraie célébrité. Il a vendu des milliers d’albums et joué des centaines de concerts en à peine 2 ans.  Ego a son site (nouvelle fenêtre), sa chaîne youtube (nouvelle fenêtre) et même sa page facebook.

David Delabrosse a aussi sorti 2 albums quand il était grand,  13m2 sorti fin 2006 et Le son de l’hallali sorti en septembre 2011, très jolis.

Pour ce concert, il chante en solo.

Rendez-vous  à l’auditorium de la médiathèque Gustave-Eiffel à 16h, le samedi 25 novembre 2017.

Vous pouvez vous inscrire en ligne ou par téléphone au 01 47 15 76 43.

 

J’y étais : Papa Roach à l’Olympia

18 Oct

Ce vendredi 13 était vraiment sous le signe du Métal puisqu’à 13h13 j’achetais mon pass pour l’édition 2018 du Hellfest et le soir j’assistais au concert de Papa Roach à l’Olympia !

papa roach 2

Une immense toile sur laquelle est imprimée une bouche grande ouverte contenant des dents qui ont décidé de pogoter entre elles, voici le décor qui cache la scène en attendant l’arrivée du groupe. C’est la représentation de la pochette du dernier album de Papa Roach baptisé Crooked Teeth (nouvelle fenêtre) dont la chanson éponyme va servir d’introduction et donner d’entrée de jeu le rythme de la soirée. Il va être effréné avec de rares moments de pause puisque s’enchaînent les deux tubes Getting Away with Murder et Betweens Angels and Insects, on ne pouvait rêver meilleure entrée en matière. Le chanteur Jacoby Shaddix s’adresse enfin à la foule, ce qu’il fera à de nombreuses reprises pendant le concert. Viennent ensuite des titres du dernier album dont le fusionnel Born for Greatness avec son phrasé rappé et ses riffs surpuissants, un titre illustrant à lui seul l’amplitude des compositions du groupe.

papa roach 3

Car c’est ça Papa Roach (nouvelle fenêtre), un Nu Métal d’une énergie folle et surtout mélodique, ciselant des variations de tempo et mélangeant intelligemment les genres. D’ailleurs ils vont enchaîner deux titres enregistrés à l’origine en duo avec des chanteuses , Skylar Grey pour le titre Periscope et Maria Brink pour Gravity. Juste avant , il y avait eu Scars , chanson considérée comme l’hymne du groupe constituant le passage le plus calme , si l’on peut dire, du concert.

papa roach 4

Pour cette étape européenne, ils ont décidé d’offrir une reprise tirée du répertoire d’un groupe du vieux continent et c’est Song 2 de Blur qui a eu cet honneur et ce titre a brillamment tenu toute sa place dans le show, tout comme l’hommage au chanteur Chester Bennington (nouvelle fenêtre) où à la fin de la chanson Forever ils incorporent le refrain d’ In The End de Linkin Park. Jacoby nous parle alors des ténèbres qui le frappent, similaires à celles de son ami et qu’il réussit à combattre grâce à l’amour du public.

papa roach 5

Arrive leur dernier tube American Dream pour rappeler le côté militant et politiquement engagé du groupe, qu’ils ponctueront par une déclaration : Papa Roach believe in peace, Papa Roach believe in equality, Papa Roach believe in you… Puis ils interprètent l’un de leurs plus gros succès Lifeline en version lente et douce avec le public en guise de chœur.

papa roach 6

Le rappel est composé de titres du dernier album tel que Help, dont le refrain I think I need help floquait le tee-shirt de la tournée ou None of the Above avant un final en feu d’artifice avec des titres Old School comme les définit Jacoby, qui entre-temps aura enfilé un maillot de l’équipe de France de football et n’aura cessé de sauter pour transmettre son énergie inépuisable pendant toute la durée du concert, avec les cultissimes Last Resort en version longue et To Be Loved, histoire de finir aussi bien que l’on avait commencé.

Indéniablement, Papa Roach a gagné en maturité et surtout, prouve qu’il est un groupe fait pour la scène et j’espère les revoir prochainement, pourquoi pas dans un champ à Clisson comme pour notre première rencontre en 2013. Declic Musique believe in Papa Roach !

La chanson du lundi : États d’amour/Amir

2 Oct

La Salle Ravel du Conservatoire de Levallois accueille ce vendredi 07 octobre 2017 le chanteur Amir pour un concert unique et donc exceptionnel !

Si je vous dis que le concert est déjà complet, cela ne vous étonnera pas tellement Amir est devenu l’un des chanteurs préférés des Français. Celui qui a réalisé la meilleure performance française ces dernières années à l’Eurovision en se classant sixième a su transformer l’essai alors que tant d’autres sont tombés dans l’oubli.

Si vous n’avez pas la chance de le rencontrer sur scène, le blog Déclic Musique vous propose comme lot de consolation ce premier extrait en attendant son nouvel album intitulé Addictions à paraître le 27 octobre prochain.

J’y étais : Axel Bauer au Flow

21 Juin

Axel Bauer est venu présenter sur scène jeudi dernier à bord de la péniche Flow , amarrée Port des Invalides, son dernier album enregistré dans les conditions du live au Studio Ferber.

Véritable virtuose de la guitare électrique, Axel Bauer n’a pas eu la reconnaissance qu’il méritait. Cannibalisé par son succès Cargo, il a eu du mal à faire reconnaître ses talents de compositeur guitariste dans un pays qui préfère mettre en avant le rock anglo-saxon. Ses apparitions sont donc devenues confidentielles mais elles sont l’assurance d’un moment musical intense et  d’une rare authenticité. Contrairement à l’album Live à Ferber, c’est avec une formation restreinte que le chanteur arrive sur scène puisqu’il n’est accompagné que d’un batteur et d’un bassiste. Un mini clavier posé sur une enceinte aura la charge de remplacer les autres musiciens et de synchroniser les arrangements. Axel Bauer commence son tour de chant en interprétant des morceaux récents tels que Alligator, Souviens-toi, Aveugle ou encore La chasse à l’instant et 00 zen. Accompagné de sa guitare Fender recouverte façon Peaux de serpent ,qui est en l’occurrence le titre de son précédent album studio, il hypnotise littéralement son auditoire par son rock énergique mais mélodique.

Puis il se retrouve seul sur scène avec une guitare acoustique pour À ma place , la chanson qu’il interpréta en duo avec Zazie, qui n’a pu être présente ce soir car retenue en Zazieland d’après Axel. Mais il a demandé l’assistance du public féminin pour lui donner la réplique et cela a tout simplement donné un échange magique entre le chanteur et la salle. Il a enchainé sur le poème d’Aragon Est-ce ainsi que les hommes vivent avant de retrouver ses musiciens et sa célèbre guitare Stratocaster sur laquelle il a composé ses deux titres cultes Cargo et Eteins la lumière (nouvelle fenêtre). Les versions live de ces deux chansons donnent libre court à ses talents de guitariste avec des solos d’anthologie et une réorchestration envoutante. Le concert se terminera avec le titre Laisse venir et son atmosphère sombre et sensuelle, que l’on vous propose en écoute ci-dessous.

Malgré la conjonctivite d’Axel Bauer et quelques problèmes techniques, c’est un magnifique concert auquel on a assisté tout en flottant sur la Seine. Une toute petite salle avec une proximité entre l’artiste et son publique qui a rendu cette rencontre intime et exceptionnelle.

 

La chanson du lundi : Ziggy Stardust / David Bowie

29 Mai

Le samedi 10 juin 2017 à 16h, Déclic Musique vous convie dans l’auditorium de la médiathèque Gustave-Eiffel à la projection du film Ziggy Stardust and the Spiders from Mars réalisé par D.A. Pennebaker.

ziggy stardust

C’est le 03 juillet 1973 que David Bowie se sépare de son personnage qui l’a fait définitivement rentrer dans le panthéon de la musique. En à peine trois ans, il est devenu l’icône du mouvement glam rock qui associe la musique à une attitude vestimentaire provocante pour entretenir le côté spectaculaire et excentrique des artistes. Ziggy Stardust est un humain doté d’une intelligence extraterrestre qui vient nous prévenir de la proche fin du monde. Il apparait dans les deux premiers albums du chanteur, le deuxième étant Aladdin Sane. Avant de vous retrouver pour cette projection qui bénéficie d’un son remasterisé, on vous offre un aperçu de l’univers de Ziggy et on vous rappelle que vous pouvez trouver à l’espace Image et Son de La Médiathèque de Levallois la partition de ce titre devenu culte (nouvelle fenêtre).

J’y étais : concert de Noël à la Maison municipale de Prague

11 Jan

Construite au début du XXème siècle, la Maison municipale de Prague consiste en un imposant bâtiment Art Nouveau, à la décoration exubérante et grandiose. Elle abrite en son sein la magnifique salle de concert Smetana. Le mercredi 21 décembre 2016, l’Orchestre symphonique de Prague y donnait un concert de Noël.

Maison municipale de Prague

Maison municipale de Prague

Salle Smetana

 
Au programme de ce concert de Noël:
J. S. BACH – Jauchzet Frohlocket, chœur de l’Oratorio de Noël BWV 248
BOHUSLAV MARTINŮ – Concerto pour violoncelle et orchestre n° 2 H 304
ARTHUR HONEGGER – Cantate de Noël pour baryton, chœur mixte, chœur d’enfants et orchestre

Un décor somptueux pour écouter le Chœur philarmonique pragois et le Chœur d’enfants Kühn accompagner l’Orchestre symphonique de Prague pour une nuit illuminée par l’esprit de Noël.

 oratorio-de-noel-bach cello-concertos
Cliquez sur la pochette pour voir la disponibilité de l’album à La Médiathèque.
 Marie L.
%d blogueurs aiment cette page :