Archive by Author

Philharmonia : la nouvelle série musicale française

23 Jan

La chaîne du service public France 2 propose ce mercredi soir dès 21 h la diffusion du premier épisode de la série inédite Philharmonia (nouvelle fenêtre).

La musique est une nouvelle fois l’invitée d’honneur dans une série télé. Après Vinyl créée par Martin Scorsese et Mick Jagger sur la musique américaine des années 70 (nouvelle fenêtre), c’est au tour de la musique classique d’être mise en avant sur le petit écran.

L’intrigue nous plonge au cœur d’un orchestre symphonique. Elle débute avec l’ arrivée d’une nouvelle cheffe-d’orchestre suite au décès dans des conditions obscures de son prédécesseur. Ancienne grande musicienne, son objectif est de rajeunir et démocratiser cette musique pour élargir son public. Elle va pour cela remplacer le 1er violon par une jeune musicienne de 20 ans. Mais bien évidemment ces changements ne sont pas du goût de tout le monde.

L’actrice principale Marie-Sophie Ferdane est plus que convaincante dans ce rôle car elle est diplômée en violon au Conservatoire de Grenoble et ancienne sociétaire de la Comédie Française. La jeune actrice premier violon se nomme Lina El Arabi. Elle intègre son premier conservatoire à l’âge de 6 ans puis suit une formation théâtrale dès l’âge de 10 ans. Elle participe au casting de plusieurs films depuis 2014 et chante en 2017  avec Julie Zenatti et le rappeur Slimane.

Le blog Déclic Musique ne peut que vous conseiller de regarder cette série inédite tournée à la magnifique Philharmonie de Paris et vous en propose l’originale bande annonce en musique.

 

 

 

Publicités

La chanson du lundi : All Over Now / The Cranberries

21 Jan

Un an après le mort par noyade de Dolores O’Riordan, le groupe irlandais a décidé de publier le nouvel album qu’ils avaient commencer d’enregistrer avec leur chanteuse.

L’idée d’un nouvel album avait germé pendant leur précédente tournée et le groupe était motivé à l’idée qu’un nouveau disque leur permettrait de retourner sur les routes au contact de leurs fans. Avant ce terrible accident dû à une trop forte consommation d’alcool, la chanteuse avait eu le temps d’enregistrer toutes les démos voix des 10 chansons que contient l’album baptisé In The End qui sortira en avril 2019.

Les trois autres membres du groupe ont décidé d’achever la composition et l’enregistrement pour rendre un dernier hommage à celle qui a été leur voix depuis 1990 et leur avait permi de connaître le succès planétaire en 1994 avec le titre Zombie traitant du conflit Nord-Irlandais. Le blog Déclic Musique vous propose d’écouter la publication audio officielle faite par le groupe.

Vous pouvez retrouver les albums de The Cranberries à l’espace Image et Son et sur le site de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

Les albums préférés des bibliothécaires en 2018

18 Jan

Les bibliothécaires de l’espace Image et Son de La Médiathèque de Levallois vous ont encore gâté en 2018 en commandant les disques de vos artistes préférés, mais aussi avec des albums peu médiatisés. Voici nos coup de cœur.

Une fois n’est pas coutume, on va commencer par une bande annonce de film, celle de A Star is Born avec la surprenante Lady Gaga et le sexy (si, si d’après mes collègues) Bradley Cooper qui interprètent le titre Shallow.

Enchaînons avec une autre sublime voix féminine, celle de la jeune Jorja Smith qui du haut de ses 21 ans nous subjugue avec son album Lost and Found.

Revenons à plus de douceur avec Cat Power et son album Wanderer.

Restons en charmante compagnie avec Hollie Cook et son album Reggae intitulé Vessel of Love. Tout un programme.

Quelle meilleure transition pouvait-on trouver que l’album de Christine and the Queens devenue Chris. On vous propose La Marcheuse mais n’y voyez aucune connotation politique de notre part.

Continuons avec la chanson française mais masculine cette fois-ci avec le gros nounours (si, si d’après mes collègues) Alexis HK. Même lui le chante !

Il aurait été étonnant qu’un album enregistré en concert ne fasse pas partie des coups de cœur et c’est Thomas Dutronc qui décroche la nomination Live is Love. Petit jeu, laquelle est sa silhouette ?

En parlant de concert, cela me rappelle celui de MC Solaar (nouvelle fenêtre) et son tant attendu nouvel album Géopoétique.

Vous allez me dire que le dernier album de Julien Clerc baptisé À nos amours est sorti en 2017. D’accord mais comme une des bibliothécaire l’a pratiquement écouté en boucle pendant toute l’année 2018 on s’est dit que l’on ne pouvait que l’incorporer dans ce classement. Et puis c’est Julien Clair à la fin.

S’il y a bien un chanteur qui a monopolisé le débat en 2018, c’est Johnny Hallyday ! Lui aussi, on pouvait difficilement ne pas le mettre dans cette sélection, surtout après avoir écouté son album Mon pays c’est l’amour et visiter l’exposition qui lui a été consacrée (nouvelle fenêtre).

Un duo français fait partie des albums préférés et il est aussi enregistré dans les conditions du live. Je parle bien sûr du Woman Worldwide de Justice.

On ne peut pas qualifier T.21 de groupe électro mais leur influence ces trente dernières années en a fait l’un des groupes qui a inspiré ce genre musical. Ils sont toujours aussi dandys avec leur Elegance Never Die.

Revenons à une musique plus joyeuse avec Sting et Shaggy en duo sur leur album commun 44/876. À nouveau un petit jeu, à quoi correspondent ces chiffres ?

Voyageons encore plus loin avec le groupe afro-zulu de Soweto BCUC et leur album Emakhosini.

Notre tour du monde fait étape aux États-Unis avec la Raise Vibration de Lenny Kravitz et son hommage à Johnny Cash.

Comme c’est immense les States on a le temps d’écouter le Rap God alias Eminem dont l’album Kamikaze a été encore une fois à l’origine de nombreuses controverses, qu’il s’agisse de sa pochette hommage aux Beastie Boys ou encore du clash sur le titre Kill Shot avec le rappeur Machine Gun Kelly autoproclamé Rap Devil.

Faisons maintenant escale sur la planète jazz avec le compositeur français et multi-instrumentalistes Henri Texier et son album Sand Woman.

Notre voyage musical à travers les choix des bibliothécaires se terminera via la plateforme de notre partenaire Di Music (nouvelle fenêtre) sur laquelle vous pourrez écouter l’œuvre de Monteverdi baptisé Les Vêpres à la Vierge dirigé par Philippe Herreweghe avec le Collegium Vocale Gent et dont le blog Déclic Musique vous propose un extrait.

ainsi que l’album Backroad Carnival à l’univers métissé du musicien franco-américain Cory Seznec.

Vous pouvez retrouver les albums de ces artistes à l’espace Image et Son, les écouter ou les réserver sur le site de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

La playlist de l’exposition The Art of Anime

14 Jan

Le centre culturel de Levallois l’Escale propose du 18 janvier au 1er mars 2019 l’exposition The Art of Anime sur l’art de l’animation japonaise (nouvelle fenêtre).

Encore une exposition délicieusement régressive qui va nous replonger dans notre enfance. Une occasion unique de se plonger dans la création des héros mangas qui nous ont fait rêver. Si tous ces dessins animés ont connu un grand succès rapidement, c’est également grâce à leur chanson de générique que les enfants chantaient en chœur pour s’identifier aux personnages de leur série préférée.

Le plus célèbre de tous est Goldorak, qui aura droit à plusieurs génériques au fil des différentes saisons et dont la chanson la plus connue est interprétée par l’enfant chanteur Noam en 1978, la première étant interprété par Enriqué et le dernier sera le cultissime chanteur de génériques Bernard Minet en 1988 avec Goldorak Go.

L’autre grand succès de l’époque est le générique du corsaire de l’espace, Albator, interprété en 1978 par Eric Charden. Il en composera une autre version en 2000 avec Didier Barbelivien, beaucoup plus Dance.

En 1980, c’est toujours dans l’espace que nous retrouvons Cobra dont le générique est interprété par Olivier Constantin.

Mais il n’y en avait pas que pour les garçons et nous partagions nos goûters avec nos copines devant Candy, dont la chanson est interprétée par Dominique Poulain. Certainement l’un des génériques qui a le plus marqué cette génération.

Passé de Récré A2 au Club Dorothée, de nouveaux héros apparaissent comme Nicky Larson. Au blog Déclic Musique on adore cette version de Jean-Paul Césari avec Les Musclés en playbac. Un coucou à nos collègues du blog Cin’Eiffel (nouvelle fenêtre) pour vous rappelez la sortie d’une adaptation cinématographique de Nicky Larson avec des acteurs français.

Pour continuer avec l’équipe du Club Dorothée, on retrouve sa complice Ariane qui interprète dans un clip aux effets spéciaux époustouflants le générique de Dragon Ball Z en 1991.

Vous pouvez retrouver à l’espace Image et Son ces titres avec beaucoup d’autres dans la compilation Tubes télé années 80 (nouvelle fenêtre) et des documents sur le site de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

Metalliquoi ? La chaîne internet pour tout savoir sur le Métal

11 Jan

À l’instar du réseau Eurekoi qui permet de poser des questions aux bibliothécaires et dont La Médiathèque de Levallois est partenaire (nouvelle fenêtre), il existe une chaîne diffusée sur Youtube qui répond à vos très nombreuses et légitimes interrogations sur ce genre musical vecteur de fantasmes par ceux qui ne le connaissent pas.

Un jeune fan de Métal prénommé Hubert propose des vidéos humoristiques mais très claires et documentées sur l’univers des musiques dites extrêmes. Quand on regarde les livres consacrés à ce genre musical, on se rend vite compte qu’ils ont chacun la taille d’un dictionnaire et qu’ils sont en plusieurs tomes tant le sujet est vaste (nouvelle fenêtre). Ce qui est particulièrement impressionnant quand on sait que cette famille musicale a moins d’une cinquantaine d’année comparée aux siècles de musique classique. La comparaison entre ces deux genres est loin d’être incohérente puisque ces vidéos s’évertuent à démontrer la technicité et la dextérité des musiciens de Métal. De nombreux groupes ont d’ailleurs donné des concerts avec des orchestres symphoniques comme Aerosmith ou Metallica , qui a inspiré le titre de la chaîne.

Ces deux groupes illustrent d’ailleurs parfaitement l’un des credo du jeune Hubert, mettre en avant la richesse des différents genres et styles qui composent la grande famille du Métal. Il va y consacrer plusieurs vidéos dont nous vous proposons de visionner la première partie. Vous serez incollables sur la différence entre le Hard Rock, le Heavy Metal ou le Trash, sans oublier le Métal Symphonique avec ses chanteuses lyriques.

Metalliquoi ? est un véritable succès depuis son lancement et Hubert a su faire évoluer la formule puisqu’il y intègre des interviews ou des épisodes sur des thèmes liés au métal comme un spécial bière ou encore un réponse aux questions des internautes sur sa vie. Et pour fêter le cinquième anniversaire de sa chaîne, ce Lyonnais organise à Paris ce dimanche 13 janvier 2019 à 19h une grande soirée au Gibus Live (nouvelle fenêtre) avec un concert hommage à Megadeth son groupe préféré, des foires aux questions et autres concours qui permettront de gagner tout un tas de cadeaux.

Le blog Déclic Musique ne peut que vous inciter à visionner cette véritable Encyclopédie du Métal et de venir à l’espace Image et Son de La Médiathèque de Levallois pour emprunter les disques des groupes présentés. Merci à Sébastien R. notre webmaster de la culture pour nous avoir fait découvrir Metalliquoi ?

 

De nouveaux albums de chansons françaises à La Médiathèque de Levallois

7 Jan

Janvier 2019 débute sous de bons auspices musicaux avec une sélection de nouveaux albums d’artistes français qui vous attendent à l’espace Image et Son de La Médiathèque.

Eddy Mitchell est en grande forme puisqu’il revient avec un double album de ses plus grands succès interprétés en duo avec un des plus beaux panels de la chanson française jamais réuni. Pas moins de 30 chansons qui ont forgé la légende de Mr Eddy.

La chouchoute du showbiz acte son retour en France par un mariage et un nouvel album. Vanessa Paradis présente Les sources, que l’on pourrait qualifier avec les mots inspiration, retour, jeunesse éternelle. Nostalgie également avec ce clip qui rappelle une célèbre publicité qu’elle avait magnifiée.

Un autre album de reprises avec le crooner français Dany Brillant qui se rêve en Elvis Presley avec des titres Rock and Swing. Cerise sur la guitare, le deuxième cd est un enregistrement en concert avec des titres bonus.

Pas de reprises pour Zaz mais un Effet miroir avec ses 15 chansons originales que l’on pourra entendre lors de sa prochaine tournée qui débutera en février 2019.

Après avoir interprété les classiques de la chanson française et repris Barbara, Patrick Bruel revient à la composition originale avec les 15 chansons de Ce soir on sort. Un éternel besoin de se réinventer tout en restant fidèle à ses émotions, à déclarer le chanteur.

Fidèle à la publication d’un album par an, Jean-Louis Murat revient comme l’automne avec un album poétique et inspiré baptisé Il Francese.

L’autre ovni de la chanson française qui a bâti sa carrière loin des lumières des projecteurs du succès et de l’audimat, en l’occurrence Monsieur Gérard Manset, navigue cette fois-ci À bord du Blossom dont les textes tanguent entre poésie et littérature.

Pour continuer hors des sentiers battus et la littérature, on ne peut que vous conseiller d’écouter le premier album du pianiste solo Guillaume Poncelet. Il y joue principalement seul et l’une des seules chansons est interprétée par l’auteur Gaël Faye. Petit jeu, à quoi correspond le titre Quatre-vingt huit ? Allez je vous aide,  Guillaume Poncelet ne cesse de les pianoter.

On termine avec Doudou Swing (nouvelle fenêtre) et son Sauve-qui-peut soldats courageux. C’est l’adaptation en spectacle musical jazz des carnets d’un fusilier-marin de la Grande Guerre qui écrivait des chansons à bord du cuirassé sur lequel il naviguait. Une ambiance latino festive intemporelle.

À bientôt dans l’espace Image et Son et sur le site de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

Le concert du nouvel an à Vienne

28 Déc

Conservons les bonnes habitudes, on va pouvoir commencer l’année en musique avec le concert de l’Orchestre Philharmonique de Vienne en Autriche !

Donné dans la sublime salle dorée du Musikverein, ce concert de musique classique est retransmi en direct dans le monde entier. Il fait la part belle aux compositeurs germaniques ou viennois à l’époque de l’Empire austro-hongrois tels que les Strauss Listz et l’éternel Mozart.

christian thielmann

Il y a en réalité trois concerts répartis en une répétition générale, le concert de la Saint-Sylvestre et celui du Nouvel An. Cette année, ils seront dirigés par le chef d’orchestre Christian Thielemann. La retransmission télévisée alterne images du concert avec des séquences filmées, souvent dans un lieu historique autrichien, des danseurs du ballet de l’Opéra de Vienne qui exécutent avec grâce leurs chorégraphies.

danseurs concert-du-nouvel-an vienne

En fonction des pays, la présentation peut être confiée à des commentateurs habitués à l’exercice ou à une star comme en Angleterre avec l’acteur Hugh Bonneville de la série Downton Abbey (nouvelle fenêtre) en 2018. Musicalement, cette année ne dérogera pas à la règle puisque l’on devrait retrouver les intemporels du Beau Danube Bleu, de La Marche de Radetzky en passant par La Flûte Enchantée.

En espérant que l’on vous ait convaincus d’assister à l’un de ces fabuleux concerts, sachez que l’attribution des places se fait par tirage au sort après vous être inscrit sur le site du wienerphilharmoniker (nouvelle fenêtre). Les inscriptions débutent généralement dès le 2 janvier jusqu’à fin février. Le prix du billet varie très fortement en fonction des concerts et de l’emplacement puisqu’il vous en coûtera de 20 EUR à 1090 euros pour y assister. Ou vous installer devant votre poste de télévision ce 1er janvier 2019 dès 11h.

Bon concert et au nom des contributeurs du blog Déclic Musique de La Médiathèque de Levallois, nous vous souhaitons une très bonne et heureuse année 2019 ! 

La chanson du lundi spéciale L’étrange Noël de Monsieur Jack

24 Déc

Il y a tout juste 25 ans, un complot ourdi contre le Père Noël par Tim Burton a bien failli transformer Noël en un remake d’Halloween !

Souvenez-vous ! Jack Skellington, roi des citrouilles et de la fête d’Halloween, découvre par hasard le royaume de Noël et décide, après avoir voulu kidnapper le Père Noël, d’organiser cette fête à sa façon.

Le film réalisé par Henry Selick d’après un scénario de Tim Burton est devenu une référence dans le domaine de l’animation avec sa technique dite en volume. Les personnages sont assez effrayants et on peut affirmer que toute une génération d’enfants a connu ses premières terreurs cinématographiques avec ce film. Comme tout film pour enfants qui se respecte, il est composé de onze chansons pleines d’humour avec des mélodies facile à retenir, mais pas si évidentes à chanter.

Le blog Déclic Musique vous propose de retourner dans l’enfer de l’enfance avec ces deux extraits du film qui sont directement en rapport avec Noël, Que vois-je ? dans laquelle Jack découvre le pays de Noël et La fête approche avec les habitants d’Halloween.

Vous pouvez retrouver Jack Skellington en section jeunesse et à l’espace Image et son de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

 

Encore plus de nouveautés cd à l’espace image et son

17 Déc

Le père Noël a vraiment été très généreux avec La Médiathèque de Levallois puisque l’on a trouvé une jolie sélection de Rap et R’N’B au pied de notre sapin.

La première surprise a été le retour des Black Eyed Peas mais sans leur part féminine puisque Fergie ne fait pas partie de l’aventure. Après huit années de silence, ils proposent le volume 1 de leur Masters of the Sun, ce qui laisse fortement subodorer un volume… 2.

L’autre scud est envoyé par ce Kamikaze d’Eminem qui déploie un véritable bombardement de flow, le tout orchestré par Dr Dre. On y retrouve notamment le titre Venom qui sert de musique originale au film éponyme.

Un peu de douceur et de féminité maintenant avec le nouvel album d’Ariana Grande qui a trouvée la force de retourner en studio après le terrible attentat qui a frappé son concert de Manchester le 22 mai 2017. Elle a été désignée femme de l’année 2018 par le magazine musical Billboard et la chanson Thank You, Next extraite de son cinquième album intitulé Sweetener est arrivé directement à la première place des ventes.

La nouvelle génération du rap français est aussi présente dans cette sélection grâce à Soprano qui nous propose un Phoenix aux musiques métissées et rempli de messages d’amour à l’image de ce clip.

L’espace Image et son, médiathèque Albert Camus, 29 avenue de l’Europe 92300 Levallois et sur le site de la Médiathèque en ligne (nouvelle fenêtre).

J’y étais : L’inauguration de l’exposition Johnny à l’hôtel de ville de Levallois

12 Déc

Jeudi 6 décembre a eu lieu l’inauguration de l’exposition sur Johnny Hallyday que le blog Déclic Musique vous présentait la semaine dernière (nouvelle fenêtre). Un magnifique moment rempli d’émotions et de Rock’N’Roll !

L’auteur italien de romans historiques et de science-fictions Valerio Evangelisti a écrit dans un de ses livres que les Dieux ne vivent que si les peuples continuent de croire en eux et de les honorer. C’est à une véritable cérémonie populaire que nous avons assisté puisque les Levalloisiens et les fans de Johnny sont venus en très grand nombre pour visiter cette très belle exposition et assister aux animations prévues toute la soirée.

johnny mairie levallois

Tout commence avec un défilé de bikers chevauchant leurs Harley-Davidson dans les rues de Levallois avant de se garer devant la mairie pour que le public puisse admirer ces motos qu’affectionnait particulièrement le chanteur. Puis le public était invité à rentrer dans l’hôtel de ville et y était accueilli par une photo grandeur nature de Johnny posant devant un décor représentant la Monument Valley aux États-Unis devant lesquelles étaient garées deux motos, dont une Indian sur laquelle il avait parcouru son dernier road trip.

billon groupe 2

L’exposition est tout à fait exceptionnelle de par les photos inédites, les peintures, les costumes et autres objets ayant appartenu à Johnny mais aussi avec tous les documents recueillis auprès des collectionneurs. Un des plus importants contributeurs a été son ami Pierre Billon chargé d’animer cette soirée avec un concert qui a offert son lot de surprises et d’intenses émotions. Qui, mieux que le compositeur et parolier de nombreuses chansons de Johnny, pouvait se transformer en maître de cérémonie en interprétant certains des titres phares du chanteur ?

billon guegan

Mais dans cet exercice il n’a  pas été le seul et ils se sont succédés à plusieurs pour donner de la voix. Le plus marquant a été la doublure vocale de Johnny, Jean-Baptiste Guéguan, qui possède la même tessiture vocale. Dans une interview, il a expliqué s’être rendu compte à l’âge de 14 ans lors d’un karaoké, alors qu’il ne connaissait pas particulièrement ce chanteur, que les gens présent cherchaient à savoir où était Johnny Hallyday car ils étaient persuadé de sa présence. Il fut redécouvert plus tard par un manager lors d’une animation dans un supermarché et participe également à des émissions. Depuis le décès de l’idole des jeunes, il a entamé une tournée européenne dans le seul but de rendre hommage à celui qu’il ne cherche pas à imiter contrairement aux sosies de Johnny.

En plus de ces différents chanteurs, la musique était assurée par les véritables musiciens de Johnny, son pianiste et un de ses guitaristes accompagnés par un groupe composé d’un autre guitariste, d’une violoniste et de deux choristes. Des titres illustrant la longue carrière du chanteur ont été repris par le public présent dans les salons d’honneur, tels que L’idole des jeunes, Gabrielle, Je te promets, Diego, J’ai oublié de vivre, Drôle de métierAllumer le feu pour se terminer sur l’Hymne à l’amour. Deux heures de concerts trop courtes pour le public qui aurait pu chanter toute la nuit les succès du Taulier, qui était bien présent parmi nous ce soir. On vous propose quelques photos souvenirs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

%d blogueurs aiment cette page :