Archive by Author

Les chansons du lundi spécial été 2018

9 Juil

Le blog Déclic Musique va partir en vacances mais avant on vous propose une petite sélection tirée des nouveaux albums achetés par vos bibliothécaires préférés !

Commençons avec les français et une reformation que l’on attendait plus, celle des frères Lomprez avec leur groupe culte Trisomie 21. Les lillois précurseurs de la cold wave à la française reviennent avec un magnifique album qui ne déroutera pas les fans de la première heure. Baptisé Elegance Never Dies, ce bijou ne fera pas sauter sur la piste de danse mais pourra tout à fait convenir à une introspection pour évacuer le stress pendant vos vacances.

Un autre groupe français mais de rock cette fois-ci avec No One Is Innocent pour se défouler si vous êtes allergiques à la techno où que vous écumez les routes des festivals de l’été. La bande à Kemar a toujours autant d’énergie à revendre et de combats à mener d’où le titre Frankenstein. A écouter pour ne pas totalement perdre le cours de la réalité entre deux parties de beach volley ou de capoiera sur la plage.

Beaucoup plus calme, Julien Doré revient avec une réorchestration acoustique de ses titres phares. Beau et sensuel avec une mention spéciale pour la reprise du titre Africa de Rose Laurens interprétée avec Monsieur Dick Rivers (nouvelle fenêtre).

Le groupe de l’année alias Feu Chatterton ! qui nous replonge dans les grandes heures de la variété française remise au goût du jour.

Un autre grand nom de la chanson française, Alain Chamfort de retour avec Le désordre des choses. Un album ciselé tout en finesse et émotions.

Passons de l’autre côté de la Manche avec le retour des Simple Minds. Le groupe mené par Jim Kerr nous livre comme à son habitude un album empli d’humanité. Idéal pour l’avion qui vous emmènera à l’autre bout du monde.

Continuons avec l’électro pop des MGMT. Une musique à écouter en conduisant une décapotable sur le chemin du Macumba local. Si avec ça vous pécho pas la fille, ou le garçon, de vos rêves…

Enfin, une fois installé dans le saint des saints, la discothèque du camping, vous saurez vite si votre DJ est à la page, chébran ou totally looser s’il ne passe pas les titres des compilations French Touch vol. 01 et 02 dont fait parti notre chouchou Yuksek (nouvelle fenêtre).

Le blog Déclic Musique et l’équipe de l’espace Image et Son de La Médiathèque de Levallois vous souhaite un bel et musical été. Et comme on est très sympa, pendant la fermeture du site Albert Camus, on vous a envoyé une sélection de disques disponible à Gustave Eiffel.

 

Publicités

Hommage à Corbier

4 Juil

Avec la disparition de François Corbier, c’est une page de notre enfance qui s’efface et l’on repense avec nostalgie à tous ces goûters dévorés devant Récré A2.

Pratiquement tombé dans l’oubli ces dernières années, Alain Roux de son vrai nom était un artiste aux multiples talents. A la fois chansonnier, comédien, animateur télé , acteur et journaliste, il a été vénéré par des millions d’enfants de la fin des années 70 au début des années 90,  grâce à sa bonne humeur et ses chansons rigolotes. Fidèle compagnon de Dorothée qu’il suivra de Récré A2 au Club Dorothée, acteur avec Les Musclés dans la sitcom Pas de pitié pour les croissants, avec Ariane, Jacky et Patrick il nous a fait découvrir l’humour, la chanson et les dessins animés japonais.

club dorothée

A l’heure où l’on fête les 40 ans de la première diffusion de Goldorak en France, on aurait rêvé de retrouver la bande du Club Dorothée pour une émission exceptionnelle. Ces dernières années, il avait sorti plusieurs albums de chansons dont le dernier intitulé Vieux Lion date de 2015 et participait régulièrement à des romans photos dans le magazine Fluide Glacial.

 

La chanson du lundi : Romain Humeau / Mousquetaire #1 et #2

25 Juin

Le leader du groupe Eiffel revient sur le devant de la scène avec deux albums et c’est tellement bien que l’on en aimerait un troisième !

Alors que les groupes de rock français peinent à s’imposer car peu médiatisés, celui ou celle qui tient le micro connait en général un beau succès en solo. C’est le cas de Manu, ex Dolly, Mathias Malzieu le chanteur de Dionysos, Bertrant Cantat dans une toute autre mesure, et celui qui est apparu comme son héritier, l’écorché vif Romain Humeau.

Si son premier album studio baptisé L’éternité de l’instant sonnait comme ceux de son groupe Eiffel, l’artiste montre qu’il est capable d’élargir sa palette musicale en proposant des titres plus calmes mais tout aussi travaillés. Comme à son habitude, le chanteur oscille entre poésie et revendication, une musique engagée et militante mais résolument touchante et profondément humaine. Le volume deux de Mousquetaire sonne toutefois bien plus rock, on ne chasse pas le naturel. Après avoir travaillé sur deux albums pour Bernard Lavilliers et réalisé une création pour France Culture autour de l’œuvre de Michel Tournier Vendredi ou les limbes du Pacifique, Romain Humeau démontre doublement qu’il est devenu un compositeur incontournable de la chanson française et que son succès ne va que croître au fur et à mesure de ses albums.

Venez emprunter les disques de Romain Humeau à l’espace Image et Son et sur le site de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

La playlist du Hellfest 2018

18 Juin

Pour ceux qui n’auront pas la chance de m’accompagner à Clisson du 22 au 24 juin 2018, je vous propose un lot de consolation avec la playlist de mes groupes coup de cœur.

Le plus grand festival de musique extrême de France va rouvrir les portes de sa cathédrale gothique et pas seulement au sens architectural du terme. Près de 150 000 festivaliers sont attendus pour écouter les 140 groupes à l’affiche cette année. Les poids lourds que sont Iron Maiden seront encore et toujours de la partie, à se demander si un Hellfest sans eux est envisageable. Tout comme Judas Priest, Megadeth ou mes deux groupes chouchous que sont Europe et les Backyard Babies ainsi qu’Avenged Sevenfold dont nous vous parlions il y a quelques mois (nouvelle fenêtre).

On aura le plaisir de retrouver le charismatique Ice-T avec ses Bodycount, Mister Johnny Depp avec ses Hollywood Vampires que sont Joe Perry et Alice Cooper, l’Antéchrist Marilyn Manson ou encore les punks dandys de Bad Religion et les jeunes vieux skateurs de Limp Bizkit et ceux de Deftones dont on avait chroniqué le dernier concert parisien (nouvelle fenêtre).

Heureusement il y aura du renouveau dont le français Geoffroy Laporte alias Jessica 93, fils musical naturel de Ian Curtis et Robert Smith. Dommage pour l’ambiance qu’il passe en début d’après-midi et non pas tard dans la nuit mais la direction du festival veut surement éviter un suicide collectif.

jessica93

Les filles seront bien représentées avec le retour de Joan Jett et son cultissime I Love Rock’n’Roll, le grunge des L7 ou le métal atmosphérique de Nightwish et d’Arch Enemy.

Un festival qui encore une fois va être une grande cuvée musicale à déguster sans modération, mais avec des bouchons d’oreilles. Pas la peine de les mettre pour écouter la playlist mais prévenez vos voisins, c’est du gros son !

N’hésitez pas à venir vous consolez à l’espace Image et Son de La Médiathèque de Levallois où vous pourrez emprunter les derniers albums de ces satanés artistes.

Projection du DVD En passant, tournée 98 de Jean-Jacques Goldman

15 Juin

La Médiathèque Gustave Eiffel de Levallois vous propose ce samedi 16 juin 2018 à 16h dans son auditorium la projection d’un des derniers concerts donné par Jean-Jacques Goldman.

Une occasion unique de revivre sur grand écran et en son stéréo 2.0 la musique du chanteur-auteur-compositeur préféré des français. 2 heures de concert, 21 chansons devenus des classiques de la chanson française qui feront resurgir en vous des sensations éprouvées à l’époque lors de l’écoute de ses titres engagés et émouvants.

Médiathèque Gustave Eiffel, 111 rue Jean Jaurès 92300 LEVALLOIS 0147157643

Hommage à Yvette Horner

13 Juin

Yvette Horner ne guinchera plus, elle est décédée le 11 juin 2018 à 95 ans.

La presse est unanime, Diva de l’accordéon, Reine du bal, Icône de la France, Yvette Horner (nouvelle fenêtre) incarnait à elle seule la tradition française du bal-musette. Indissociable de son accordéon, elle était également pianiste et compositrice. 70 ans de carrière, 150 disques, plus de 30 millions d’exemplaires vendus, celle qui était surnommée Vévette devient l’une des portes drapeaux de la musique et de la culture française à l’étranger. Elle est propulsée au rang d’Icône nationale en jouant attachée debout sur le toit d’une Citroën Traction pendant les étapes du Tour de France cycliste, est habillée en 1985 par Jean-Paul Gaultier d’une robe Tour Eiffel ou encore joue place de La Bastille pour le bicentenaire de la Révolution Française. Elle s’enorgueillit d’avoir toujours jouer debout en portant son instrument.

Championne du Monde d’accordéon en 1948, lauréate du Prix du disque de l’Académie Charles Cros en 1950, elle a joué avec les plus grands musiciens et donné plus de 2000 concerts dont le dernier en 2011. Elle a notamment collaboré à de nombreuses reprises avec le chorégraphe Maurice Béjart qui la définissait comme étant une musicienne entre le savant et le populaire.

C’est ce côté populaire qui restera dans la mémoire collective de celle qui a fait écouter la musette dans le monde entier, une magnifique réussite pour cette native de Tarbes qui a vécu toute une partie de sa vie près des guinguettes à Nogent -sur-Marne.

Jean-Jacques Goldman en concert à La Médiathèque de Levallois !

11 Juin

Bon, j’avoue ! Le titre est un peu racoleur mais le samedi 16 juin 2018 à 16 heures, on vous invite à la projection du DVD de sa dernière tournée intitulée En passant datant de 1998.

Pour fêter les 20 ans de la dernière tournée d’une des personnalités préférées des Français, Déclic Musique a souhaité vous offrir un beau cadeau avec la projection  dans notre auditorium de la captation d’un des derniers concerts de Jean-Jacques Goldman. L’artiste a récemment confirmé qu’il ne se produirait plus sur scène, faisant de ce DVD bien plus qu’un film mais un véritable témoignage musical sur l’un des plus grands chanteurs français. Le compositeur y interprète ses plus grands succès, entre des titres devenus des classiques de la chanson française et d’autres plus intimes mais qui ont bouleversé plusieurs générations. Car c’est bien la force des chansons de Goldman, trouver un écho et faire vibrer chaque auditeur sur des thèmes universel aussi variés que la musique, les mères célibataires ou la déportation.

goldman en passant 98

C’est bien plus qu’un moment unique que nous vous proposons de passer en notre compagnie, c’est un véritable retour dans le temps puisque l’on ne vivra plus  cette intense émotion qu’était un concert de Jean-Jacques Goldman (nouvelle fenêtre).

L’auditorium de La Médiathèque Gustave Eiffel, 111 rue Jean Jaurès                      92300 LEVALLOIS Tél. 0147157643

La chanson du lundi : Live It Up / Nicky Jam feat. Will Smith et Era Istrefi

28 Mai

C’est la chanson la plus attendue de l’année, l’hymne officiel de la Coupe du Monde de football qui a lieu du 14 juin au 15 juillet 2018 en Russie !

Cette chanson surprise signe le grand retour au micro du comédien Will Smith. Il a été invité par le compositeur américain d’origine portoricaine Nicky Jam. Dans le plus pur style de ses compositions, il a choisi une musique dansante aux rythmes latino et reggae accompagnés de cuivres mucho caliente. Les deux compères seront accompagnés par la voix de la chanteuse albanaise Era Istrefi qui confirme sa percée internationale avec cette sélection, si vous me permettez ces expressions footballistiques. Will Smith avait vendu la mèche dès la semaine dernière en publiant une photo avec Nicky Jam tenant le ballon officiel de la compétition. Comme d’habitude, le refrain est truffé de ohohoh que les supporters pourront entonner à chaque match.

Trêve de commentaires, mon petit Jean-mimi, écoutons ce nouvel hymne à la gloire du ballon rond et que nos petits gars en bleu vivent la même réussite que leurs aînés de 1998 !

Le Quintette AGORA à la médiathèque Gustave-Eiffel samedi 26 mai 2018

23 Mai

Dans le cadre de notre partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP), nous avons le privilège de recevoir cinq musiciens et musiciennes de talent qui vont nous interpréter trois œuvres de musique de chambre.

Pendant une heure, Bogdan Sydorenko à la clarinette, Diana Mykhalevych et Aya Kono aux violons, Ieva Sruogyte à l’alto et Polina Streltsova au violoncelle vont nous faire vibrer aux sons de leurs instruments d’époque. Car c’est bien cela que vous offre les rencontres Déclic Musique, un moment privilégié avec des musiciens et la possibilité d’approcher au plus près de leurs instruments rares chargés d’histoire.

Le programme en trois parties se compose du Quintette avec clarinette en la majeur, K. 581 de Wolfgang Amadeus Mozart (nouvelle fenêtre), puis du Quintette avec clarinette en si mineur, opus 115 de Johannes Brahms (nouvelle fenêtre) pour finir avec la Rêverie orientale d’Alexander Glazunov (nouvelle fenêtre). Pour l’anecdote, ce compositeur-professeur et chef d’orchestre de la fin de la période romantique russe est décédé tout près d’ici, le 21 mars 1936 à Neuilly-sur-Seine.

Pour terminer de vous convaincre d’assister à ce concert exceptionnel en entrée libre qui aura lieu dès 16h ce samedi 26 mai 2018 dans le salon de lecture de La Médiathèque Gustave Eiffel située au 111 rue Jean Jaurès 92300 LEVALLOIS , le blog Déclic Music vous propose d’écouter la Rêverie orientale interprétée par le Quintette AGORA à La Philharmonie de Paris le 13 décembre dernier.

La chanson du lundi : Jumpin’ Jack Flash / The Rolling Stones

21 Mai

Le 24 mai 1968 restera dans l’histoire du rock ! Les radios diffusent le nouveau single des Stones, une bombe baptisée Jumpin’ Jack Flash qui incarne à elle seule l’âme du groupe.

Après une période que l’on qualifiera de psychédélique, la carrière des Stones est compromise. Conscients qu’ils doivent se renouveler, ils entament un virage, revenant aux origines du blues et du rock sous l’impulsion de Mick Jagger et Keith Richards mais au détriment de Brian Jones. Bien que l’ensemble du groupe ait participé à la création de cette chanson, c’est le chanteur et le guitariste qui seront crédités du morceau.

La légende veut que le titre soit inspiré par le nom du jardinier de Keith Richards qui aurait fait trop de bruits et aurait réveillé Jagger . Celui-ci aurait alors demandé à son guitariste qui était cette personne. Richards aurait répondu « Jumpin’ Jack » et Jagger se serait exclamé « Flash ». Mais les paroles font surtout penser au cocktail de drogues appelé Speedball, à ses effets et à sa méthode d’injection.

Quoiqu’il en soit, l’album Beggars Banquet duquel est extrait la chanson sera un tournant capital pour les Stones et représente le disque du renouveau qui donnera son ADN définitif au groupe. Avec un riff devenu mythique et des paroles hallucinées telles que I was born in a cross-fire hurricane, cette chanson a été reprise par un grand nombre d’artistes et remixée à tous les styles. Mais rien ne vaut l’originale  que l’on va écouter maintenant.

Retrouvez The Rolling Stones à l’espace Image et Son et sur le site de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

%d blogueurs aiment cette page :