Tag Archives: Rock français

La chanson du lundi : Si rien ne bouge / Noir Désir

25 Sep

L’automne est arrivé, ses feuilles mortes vont tracer son sillon.

En discutant avec les rédacteurs du blog Déclic Musique, on s’est dit : « Tiens c’est déjà l’automne, quelle chanson on pourrait mettre en avant ? » J’ai tout de suite pensé à La chanson de Prévert interprétée par Serge Gainsbourg et aussitôt dit aussitôt fait, la chanson était publiée sur la page Facebook de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

Mais j’avais également en tête les paroles chantées par Bertrand Cantat : Quand les amoureux se ramassent à la pelle, toutes les feuilles mortes se marrent entre elles. Idéal pour une chanson du lundi, surtout que ce titre de Noir Désir  (nouvelle fenêtre) a eu l’honneur d’être régulièrement choisi pour débuter les concerts du groupe.

Une chose est sûre, la poésie des mots déposés sur les feuilles des textes de Noir Désir n’est pas prête de mourir.

Publicités

J’y étais : Axel Bauer au Flow

21 Juin

Axel Bauer est venu présenter sur scène jeudi dernier à bord de la péniche Flow , amarrée Port des Invalides, son dernier album enregistré dans les conditions du live au Studio Ferber.

Véritable virtuose de la guitare électrique, Axel Bauer n’a pas eu la reconnaissance qu’il méritait. Cannibalisé par son succès Cargo, il a eu du mal à faire reconnaître ses talents de compositeur guitariste dans un pays qui préfère mettre en avant le rock anglo-saxon. Ses apparitions sont donc devenues confidentielles mais elles sont l’assurance d’un moment musical intense et  d’une rare authenticité. Contrairement à l’album Live à Ferber, c’est avec une formation restreinte que le chanteur arrive sur scène puisqu’il n’est accompagné que d’un batteur et d’un bassiste. Un mini clavier posé sur une enceinte aura la charge de remplacer les autres musiciens et de synchroniser les arrangements. Axel Bauer commence son tour de chant en interprétant des morceaux récents tels que Alligator, Souviens-toi, Aveugle ou encore La chasse à l’instant et 00 zen. Accompagné de sa guitare Fender recouverte façon Peaux de serpent ,qui est en l’occurrence le titre de son précédent album studio, il hypnotise littéralement son auditoire par son rock énergique mais mélodique.

Puis il se retrouve seul sur scène avec une guitare acoustique pour À ma place , la chanson qu’il interpréta en duo avec Zazie, qui n’a pu être présente ce soir car retenue en Zazieland d’après Axel. Mais il a demandé l’assistance du public féminin pour lui donner la réplique et cela a tout simplement donné un échange magique entre le chanteur et la salle. Il a enchainé sur le poème d’Aragon Est-ce ainsi que les hommes vivent avant de retrouver ses musiciens et sa célèbre guitare Stratocaster sur laquelle il a composé ses deux titres cultes Cargo et Eteins la lumière (nouvelle fenêtre). Les versions live de ces deux chansons donnent libre court à ses talents de guitariste avec des solos d’anthologie et une réorchestration envoutante. Le concert se terminera avec le titre Laisse venir et son atmosphère sombre et sensuelle, que l’on vous propose en écoute ci-dessous.

Malgré la conjonctivite d’Axel Bauer et quelques problèmes techniques, c’est un magnifique concert auquel on a assisté tout en flottant sur la Seine. Une toute petite salle avec une proximité entre l’artiste et son publique qui a rendu cette rencontre intime et exceptionnelle.

 

La chanson du lundi : Les Fatals Picards chantent le travail

1 Mai

En ce premier mai 2017, alors que la France s’apprête à élire un nouveau Président de la République dimanche prochain, le blog Déclic Musique fête le travail avec trois chansons des Fatals Picards. Ce groupe français dont nous vous avions déjà parlé a un registre sociétal bien fourni et l’un de ses thèmes de prédilection reste les conditions de travail, notamment des plus précaires. Ce n’est pas un hasard s’ils débutent leurs concerts avec la chanson Le combat ordinaire parlant de la lutte des ouvriers dans les usines faisant face aux plans de licenciements et autres délocalisations d’entreprises internationales malheureusement toujours d’actualité en cette période d’élection. Comme traditionnellement en France, on parodie et on caricature  la fonction publique, les plus ironiques de nos rockeurs n’allaient pas laisser passer  l’occasion de composer un pastiche baptisé La sécurité de l’emploi sur les professeurs, leur rythme de travail effréné et leurs adorables élèves. Et qui dit travail dit bien sûr esclavagisme, thème qu’aborde la chanson Tais-toi et Creuse extraite de leur dernier album Fatals Picards Country Club, titre dans lequel ils dénoncent l’exploitation des travailleurs pauvres qui immigrent dans les pays du Golfe Persique avec des chantiers qui ressemblent plus à des bagnes où les hommes sont traités comme des esclaves. Heureusement pour nous, le quatuor est bourré de talent et réussit à faire passer ses messages avec humour tout en gardant sa crédibilité.

Vous retrouverez Les Fatals Picards à l’espace Image et son ainsi que sur le site de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

STUPEFLIP

14 Déc

STUPEFLIP est un groupe de musique ou plutôt une entité qui se veut inimitable et inclassable, « une ritournelle de variété  mélangeant hip hop et trash ».

stupeflip-dvd-22.png

Depuis leur dernier Maxi intitulé «TERRORA» sorti en 2012, Stupeflip a su attendre tapi dans l’ombre que son nouvel album voit le jour, annoncé courant 2017 sur le site de Crowfunding (site de financement participatif) Ulule. Une nouvelle qui a émerveillé les 894 membres (parfois ça varie) de la AFSH (l’Association de Stup Fanatique).

14520550_1121262867911101_6586530065773245230_n

Depuis la sortie de leur premier album STUPEFLIP sorti en 2003 chez BMG (Bertelsmann Music Group), Julien Barthélémy, membre fondateur du groupe, ne cesse de créer un univers à travers les nombreux interludes musicaux qui composent chaque album (influence de la culture HIP HOP ).

Stupeflip ne participe à aucune promotion de leurs albums ( en effet le CROU se méfie des médias terriens) , aucune promotion sur les plateaux télés hormis quelques rares apparitions  : sur M6 dans l’émission  TOP of the POP , lors de leur interview sur Paris première avec Frédéric Taddei ou encore lors du talk show de Thierry Ardisson sur Canal + où le groupe fut invité pour faire la promo de leur 1er album  ( du grand n’importe quoi  ). Ces rares apparitions se soldent généralement par un sabotage médiatique intentionnel de la part du « CROU ».

« Interview du CROU par Frédéric Taddei sur Paris Première »

Le « Crou » est présenté comme une « association à but non lucratif » fondée en «  1972 » qui a pour but de «terroriser la population et par la même occasion instaurer une nouvelle ère:

« l’ÈRE DU STUP« 

On y retrouve les principaux membres du groupe qui ont chacun une influence auditive reconnaissable :

Interlude intitulé  » Présentation du CROU » extrait du première album sorti en 2003  » STUPEFLIP »

King Ju (alias Raskar-Kapak, celui qui crie fort, l’Épouvantable Épouvantail, Le Fléau, Flip, RSA Killa) qui décidera plus tard d’utiliser le « CROU » pour régler ses comptes avec la société. Kin Ju (interprété par Julien Barthélémy) est le personnage majeur du groupe, il représente l’univers HIP HOP de STUPEFLIP.

kin-ju-stupeflip

King-Ju alias le Fléau

 

 

 

Cadillac (alias Casimor, Stup, Le vieux, Stef, Candida) détenteur des clefs de la « Menuiserie» cette entité démoniaque qui n’est rien d’autre que leur studio d’enregistrement. Cadillac a tendance à littéralement crier les paroles, créant un décalage avec les textes, qui ne s’y prêteraient peut-être pas normalement. Il est le personnage du groupe qui évoque l’aspect rock / métal du Crou.

cadillac___stupeflip_by_monsieur0patate-d4gojil

Cadillac A.K.A Le patron de la Menuiserie

 

 

MC SALO (alias Mr Michel, Jean-Paul III, Popol, Cheetah Cheetadini ) interprété par Michel Paul Michel est un personnage énigmatique toujours présent lors des interviews du groupe , cependant sa participation aux différents albums reste minime. En effet un morceau lui est consacré dans le deuxième album Stup Religion intitulé Salo théory sorti en 2005 .

2752977282_1.jpg

MC SALO alias Jean Paul 3

 

POP-HIP ( alias Pauvre enfant ) interprété également par Julien Barthélémy, est un personnage de l’univers de STUPEFLIP , présenté comme enfantin et naïf, toujours en train de se plaindre,  véritable « tête de turc » du groupe, il représente la tonalité POP des musiques de STUPEFLIP. Les morceaux qui lui sont attribués présentent généralement une instrumentation plus electro-pop, des textes chantés et des paroles carrément en opposition avec l’ambiance et l’univers du  CROU.

pop-hip

Pop Hip dit « le pauvre enfant »

 

En octobre 2016, après 5 ans d’absence le CROU annonce la sortie prochaine d’un futur album courant 2017, en réponse à la demande grandissante des adeptes fanatiques de la « STUP RELIGION ».

Pour ce faire, le groupe de Julien Barthélémy a décidé de financer leur projet via le site de financement participatif Ulule. Ulule permet aux artistes de financer leur projet sur la base de « don » des internautes. Annoncé sur une base de financement de 40 000 euros le CROU ne s’attendait pas à pareil engouement de la part des fans.

Voici ci-dessous un communiqué du dit « King-Ju » publié sur la page Ulule du groupe, communiqué qui ne manque pas d’humour :

 


« Salut les lapins,

Comme vous le savez, on avait un objectif de 40 000 € qu’on a plié en 2 h grâce à vous.

C’est à dire financer le mix de l’album par une pointure, dans des studios mythiques, pour que le son soit fat (et il est). Ca coûte une blinde cette histoire, c’est en cours et ça arrivera en mars dans ta face.Ensuite on va pouvoir produire et tourner 2 videos c’est certain. Tout dépend de jusqu’où monte l’oeuf ulule, mais d’autres images vont certainement naître de tout ça. (y a que des tueries sur le prochain album) On a même lancé la fabrication de la figurine king-ju, entre vrai collector et posture articulé que vous pigerez dans 20 ans.

C’est tout un écosystème stup à mettre en place, vu qu’on est une petite équipe, ça nous demande beaucoup d’énergie et du temps pour suivre le truc. 

Merci d’avoir rendu ça possible. ❤


Financé à 1069%, la somme cumulée à la fin du mois de novembre était de 427 972 € ( sur une base de financement de 40 000 euros). Financé avec succès, le futur album est annoncé le 03 mars 2017 !

« LE CROU NE MOURRA JAMAIS !!! »

Charlie / No One Is Innocent

13 Nov

Le blog Déclic Musique commémore ce triste anniversaire des attentats qui ont frappé Paris en vous présentant cette chanson du groupe de rock français No One Is Innocent, dont le nom vient d’une chanson des Sex Pistols et qui a déjà plus de 20 ans de carrière. Charlie est extrait de leur dernier album Propaganda. Fidèle aux textes révoltés et à ce son fusion rock rap qui est devenu leur signature, le groupe du chanteur Kémar nous offre ici une version dite acoustique, enregistrée dans les studios de la radio rock Ouï Fm ! Un texte en hommage aux membres assassinés de l’hebdo, mais bien évidemment aussi à toutes les victimes frappées par le terrorisme.

« Citoyens faut faire face, face à eux faut faire front, oh Charlie parle moi encore… »

J’y étais : Les Fatals Picards à la Machine du Moulin Rouge

9 Nov

S’offrir une soirée chanson et rigolade, ça fait franchement du bien ! Je vais envoyer mon billet à la Sécu et à ma mutuelle et ils ont intérêt à me rembourser sinon je tombe malade.

Encore un concert nostalgie (nan pas la radio) ! Mais cette fois lié à la salle et non au groupe que je découvre pour la première fois en concert. Car j’en ai usé des paires de Doc à l’époque où cette salle était une boite de nuit baptisée La Loco, un des seuls endroits à Paris où l’on pouvait « danser » toute la nuit sur du rock. Une fois rentré, je longe le bar sur la gauche et arrivé en haut des marches, je retrouve cette fosse noire où pogotent tant de souvenirs. Mais le groupe breton Les 3 Fromages, alors qu’ils sont 4 sur scène, certainement qu’il y en a un qui n’aime pas le claquos, fait déjà son entrée pour un set très rock ‘n’ drôle mettant fin aux fantômes du passé en cette veille d’Halloween.

Puis vient le tour de la bande de Paul Léger avec sa tribu de faux Picards mais véritablement picaresque puisque, au travers de leurs chansons, le politiquement correct et les idées préconçues vont se faire démonter dans la joie et la bonne humeur. Et ça commence fort avec les titres Le retour à la terre et Le combat ordinaire avant d’enchaîner sur des extraits de leur dernier album Country Club dont le fameux À la vie à l’Armor ou le plus métalleux Reich des licornes. Entre chaque chanson, Paul fait le show en s’adressant au public ou en taquinant les autres membres du groupe à tel point que ces derniers commencent à jouer au bout de quelques minutes pour l’obliger à reprendre le fil du concert. Et Déclic Musique vous livre un scoop, un titre du futur album. Plusieurs demandes émanent du public pour que le chanteur se déshabille et la réponse étant toujours la même, cela donnera certainement la chanson A poil, ta gueule. Affaire à suivre. Puis vient un moment beaucoup plus délicat pendant lequel le groupe va interpréter en guitare sèche et caisse claire les morceaux Mon père était tellement de gauche chanté par le batteur Jean-Marc Sauvagnargues, Tais toi et creuse dédié aux esclaves asiatiques construisant les stades de foot de la prochaine coupe du monde et Manouche, chanson sur les… manouches. Mais le naturel revient comme un cheval au galop luttant contre la marée dans la Baie de Somme, je sais c’est beau comme du Paul Léger, on se reprend sur une alternance des tubes du groupe comme le cultissime Bernard Lavilliers ou La sécurité de l’emploi avec des titres récents comme le Pourquoi qui se moque des reprises faites par les chanteurs, au hasard par exemple celles de Claude François par M Pokora. D’ailleurs, les Fatals Picards sont des habitués de l’exercice et ils nous offrent leur version de L’amour à la plage du groupe Niagara en version punk évidement. Et puisque l’on parle des punks, ils vont clore leur concert avec les titres Punk à chien puis Y a-t-il des punks au Lichtenstein sur lequel le public est invité à danser en mode flash mob pour les nuls ce qui consiste tout simplement à sauter sur place et le fabuleux morceau Noir, véritable hymne au rock français.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Autant vous dire que je n’avais pas envie de voir ce concert se terminer et encore moins de quitter cette salle qui encore une fois, vingt ans plus tard, a inscrite dans mon grimoire des souvenirs une nouvelle page enchantée.

La chanson du lundi : Gros con / Les Fatals Picards

24 Oct

Les Fatals Picards sont connu du grand public depuis qu’ils ont représenté la France au Concours de l’Eurovision avec le titre Amour à la française. Ce choix avait fait débat car beaucoup dénonçaient le choix d’un groupe aux antécédents punk-anarchistes interprétant des chansons humoristiques. C’est oublier que ce groupe, plus vraiment picard aujourd’hui, a principalement composé des chansons sur des thèmes de société pour dénoncer les préjugés et condamner entre autre l’homophobie dans Coming Out ou encore les violences faites aux femmes avec cette chanson. Et comme s’ils en avaient besoin, ils obtiennent la reconnaissance des stars de la chanson française comme Dave ou Bernard Lavilliers qui n’hésitent pas à participer dans leurs clips, ou à composer des titres avec d’autres artistes de la scène indépendante française. J’espère vous retrouver à La Machine du Moulin Rouge ce dimanche 30 octobre pour chanter et rire avec eux.

J’y étais : Manu au Petit Bain

5 Oct

Un concert intimiste avec la plus belle voix féminine du rock français,c’est un rendez-vous pris il y a douze ans déjà auquel je me suis rendu jeudi soir dernier.

Ma première rencontre avec Emmanuelle Monet, alias Manu, était en tant que chanteuse du groupe Dolly.  D’abord au festival Solidays le 10 juillet 2004 et, étant tombé sous le charme, j’en redemandais le 2 novembre 2004 à l’Elysée Montmartre. Suite à la séparation du groupe, Manu entame une carrière solo et elle mettra deux ans à pouvoir sortir son premier disque. Depuis, deux autres albums sont parus et la chanteuse passe beaucoup de temps en tournée.

Elle a donc prévu une escale parisienne, sur la péniche du Petit Bain amarrée aux pieds de la Bibliothèque Nationale de France. Une toute petite salle pour un concert entre amis, la chanteuse n’arrêtera pas de faire des coucous à ses potes présents, à croire que l’on était que quelques uns en tant que public. Une atmosphère qui convient bien à l’univers de Manu, un rock sensible,  poétique et profond, rythmé par des guitares énergiques. La part belle est faite au dernier album intégralement interprété entrecoupé des succès du premier comme Tes cicatrices ou les deux titres Goodbye et Rendez-vous dédicacés à Mika le bassiste de Dolly tragiquement décédé dans un accident de la route.

Sa guitare fleurie en bandoulière, elle a aussi réservé une surprise avec la venue du chanteur de blues Manu Lanvin accompagné d’un violoncelliste pour interpréter ce qu’elle appelle le solo de l’infini, dernier solo de guitare sur le titre Toi et Moi. Lors de la sortie de son dernier album intitulé La Vérité, Manu donne carte blanche à des guitaristes pour improviser ce solo permettant à chacun d’exprimer son style et sa personnalité tout en intégrant l’univers de la chanteuse. Sur scène, cela a donné une version plutôt explosive. Autre interlude, toujours avec le violoncelliste, mais rejoint cette fois-ci par le harpiste Christophe Saunière qui a animé la première partie en compagnie de la chanteuse Joanne McIver interprétant ses titres en gaélique écossais tout en jouant d’une petite cornemuse ou de flûtes traditionnelles.

Un concert à la fois rock et intime, avec une chanteuse visiblement émue et proche de son public qui n’a pas hésité à lui crier des On t’aime Manu, c’était bien Notre Vérité à tous ce soir.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mat mata à son insu quand Louise attaque l’innocent Luke qui ramonait son menhir

7 Oct

C’est bien connu, c’est dans les vieux potes… qu’on fait les meilleurs groupes.

Faute de remplaçants  suffisamment soutenus par leurs maisons de disques ou ceux tombés au « chant donneur de leçons » du sacro saint audimat, la survie de cette exception culturelle qu’est devenu le rock français semble dépendre du succès des groupes que les moins de vingt ans n’ont pas eu la chance de voir en concert, faute d’en avoir l’âge ou tout simplement d’être né.

Il faut croire que le marché du souvenir est propice à en juger le succès de Star 80, à moins que l’actuelle politique fiscale ai finie de convaincre les plus réticents. Non ! Il ne peut s’agir que d’une histoire d’amitié transcendée par une volonté artistique et créatrice inspirée.

La preuve en est avec la reformation du plus emblématique groupe de rock français, Téléphone. Comment ? ils se font appeler « les insus » et la bassiste Corinne Marienneau ne fait pas partie du projet ! Après deux concerts à guichet fermés à Paris et à Lille, on peut accorder à Aubert, Bertignac et Kolinka d’avoir su orchestrer leur retour. Mais qu’en est-il de leur projet ? Coup de pub pour un futur album ou encore nous offrir ce fameux rêve d’un autre monde que l’on attend toujours. L’argent étant devenu trop cher, ils voulaient une p’tite dernière boule de flipper gratuite avant d’être envoyé dans le dernier trou. Ok ! J’arrête de cracher mon venin même s’il y a bien longtemps qu’il n’y a plus d’hygiaphone pour nous protéger et j’avoue que ça fait plaisir qu’ils décrochent à nouveau leur bon vieux téléphone.

Pour le coup, la reformation du groupe de Gaëtan Roussel après dix années de silence apparait plus transparente. Louise Attaque sortira un quatrième album en janvier 2016 ! Et le groupe tient régulièrement les fans informés de l’avancée du projet. La dernière info en date annonçait la fin du mixage des chansons.

Louise Attaque

Autre cas, celui du groupe Luke ! Jamais vraiment séparé mais faisant de longues pauses et surtout changeant régulièrement de musiciens, récupérant le bassiste du groupe Eiffel ou encore le guitariste d’Autour de Lucie. Par contre le groupe articulé autour du chanteur Thomas Boulard est le plus concret puisque deux titres « c’est la guerre » et « warrior » sont déjà extrait de leur cinquième album « Pornographie » disponible depuis ce mois de juillet.

Luke

Comme le rock français est souvent potache, il fallait bien qu’un groupe joue les trublions dans ces reformations. C’est le cas de Matmatah qui fête les 20 ans de sa création en annonçant sa non-reformation mais nous offre un titre inédit intitulé « Tricératops » et un album best of.

Matmatha

Et nous finirons par une pensée émue pour deux groupes ayant raté leur reformation, Les Innocents et les Bérus. Les Innocents ne sont plus que deux et cela s’entend, JP et JC auraient mieux fait de changer le nom du groupe tant le combo est loin de sa splendeur passée. Quand aux Bérurier Noir, leurs derniers albums tournaient en rond et ont eu un impact négatif sur leur prestation scénique au point que Loran le guitariste a préféré offrir un copié collé du groupe avec les Ramoneurs de Menhirs. Même son de guitare, même rythmique mais chanté en breton et avec un biniou à la place du saxophone.

les Innocents

 

Les ramoneurs de ménhirs

Une dernière info rock ‘n’ roll sur les reformations, Michel Polnareff et Renaud tentent la leur ! Votre serviteur Darckus mène l’enquête….

%d blogueurs aiment cette page :