Tag Archives: Chanson française

La polémique autour de Bertrand Cantat

4 Mai

Après l’annulation de ses concerts prévus dans différents festivals l’été prochain, Bertrand Cantat se voit refuser la scène de l’Olympia, par crainte de troubles à l’ordre public car de nombreuses activistes ont acheté des billets pour pouvoir manifester directement dans la salle. 

Amor_Fati

Certes, Bertrand Cantat a commis l’irréparable. Après la condamnation et l’emprisonnement, le chanteur fait la douloureuse expérience de la réinsertion. En tant qu’auteur-compositeur-interprète, il lui semble naturel de pouvoir exercer son talent dans la musique. Ce qui semble poser une question de société, à savoir si un condamné est libre de choisir sa vie après avoir purgé sa peine. Le fait que le chanteur et sa victime Marie Trintignant soient des personnages publics semble influer sur le débat au point que l’on risque d’inverser les rôles en faisant de lui une victime de la censure. L’histoire regorge d’artistes, d’écrivains hantés par leurs démons. Après une dispute, Verlaine a tiré avec une arme à feu sur Rimbaud. Louis-Ferdinand Céline a produit de nombreux écrits antisémites qui vont être à nouveau édités, Paul Claudel a laissé mourir sa sœur Camille dans un asile… Leurs œuvres sont pourtant toujours disponibles car nous devons toujours différencier la personne de ce qu’elle a créé. Sinon, où se situe la limite, devons nous retirer les disques de Renaud en raison de son alcoolisme ou ceux de Motörhead parce que le chanteur Lemmy Kilmister se droguait et qu’il en faisait état dans ses chansons ?

Seul le public doit décider s’il veut continuer d’applaudir Bertrand Cantat, c’est pour cette raison que nous vous proposons à l’espace Image et Son de La Médiathèque de Levallois son dernier disque Amor Fati (nouvelle fenêtre), qui signifie en latin accepter son destin, comme son précédent disque avec le groupe Détroit (nouvelle fenêtre) et bien sûr ceux de Noir Désir (nouvelle fenêtre).

CANTAT-OLYMPIA

L’avenir dira si ces annulations sonnent le glas pour cet artiste au talent non contesté. Une décision surprenante à plus d’un titre sachant que l’Olympia appartient au même groupe que celui de sa maison de disques et que la deuxième date venait d’être rajoutée en raison de l’importante demande de billets.

Publicités

La chanson du lundi : Spéciale dédicace pour l’équipe informatique de La Médiathèque

30 Avr

La route vers Syracuse, notre nouveau logiciel professionnel, n’a pas été qu’un long voyage tranquille. Alors quand votre blog Déclic Musique est tombé sur cette perle de parodie, on s’est dit que tout le travail fourni méritait bien un billet, humoristique, pour leur redonner le sourire et leur dire un grand MERCI !

Gainsbourg-Bardot, moi non plus !

20 Avr

Le Théâtre de La Madeleine sert d’écrin à une remarquable pièce traitant de la sulfureuse relation qu’ont entretenue Brigitte Bardot et Serge Gainsbourg (nouvelle fenêtre).

Nous sommes transporté une nuit de décembre 1967 à Paris au Ritz où Serge Gainsbourg reçoit dans sa suite sa maîtresse qui n’est autre que Brigitte Bardot, considérée alors comme l’une des plus belles femmes du monde.

gainsbourg bardot 1

À l’époque, Gainsbourg a déjà offert plusieurs chansons à Bardot dont Comic strip ou Harley-Davidson mais surtout Initials BB. Sous le prétexte de préparer une émission de télévision et de devoir répéter une nouvelle chanson, l’actrice alors mariée à l’homme d’affaire allemand Gunter Sachs, va demander au compositeur de lui écrire la plus belle chanson d’amour jamais écrite.  Il va lui en offrir deux, Bonnie and Clyde qui représente à leurs yeux l’aventure qu’ils sont en train de vivre et le titre Je t’aime, moi non plus dont Bardot n’imaginait pas quelles conséquences cela allait avoir sur sa vie privée. Son mari y vit l’aveu de ses infidélités, réussit à empêcher la sortie du disque qui ne fut diffusé qu’une fois en radio et ils finirent par divorcer. Quand à Serge, sa gueule d’amour, ce ne fut pas une chanson d’amour mais de rupture qu’il offrit à BB.

gainsbourg bardot 2

Il y a plusieurs raisons de voir cette pièce. Déjà la performance des deux acteurs Mathilde Bisson et Jérémie Lippmann transformés en deux clones de ces idoles. Les attitudes, la gestuelle et le phrasé sont déconcertant de réalisme. Également les nombreuses anecdotes sur la façon de composer de Gainsbourg et son rapport à la littérature et à la musique classique. Comment il s’inspire d’histoires pour écrire ses textes ou les emprunts mélodiques qu’il fait aux grands compositeurs tout en les adaptant… avec classe. Mais aussi l’atmosphère intime de cette rencontre musicale pendant laquelle les notes du piano résonnent au plus profond de nous. Pas un applaudissement entre deux scènes, le public est littéralement happé par la relation entre ces deux monstres sacrés et on ne veux surtout pas risquer de les déranger, on mesure notre chance d’être dans cette suite et d’assister à la création de morceaux qui vont rentrer dans l’histoire de la chanson française.

gainsbourg bardot 3

En attendant d’assister à cette fascinante pièce de théâtre écrite par Bertrand Soulier et mise en scène par Philippe Lellouche, le blog Déclic Musique vous propose d’écouter encore et toujours les chansons de Gainsbourg inspirées par sa muse Bardot.

Vous pouvez retrouver ces chansons de Serge Gainsbourg, qui aurait eu 90 ans le 2 avril, à l’espace Image et Son et sur le site de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre)

Chansons pour faire la grève

13 Avr

Entre la grève des cheminots, le blocus dans les universités et les affrontements à Notre-Dame-des-Landes, la France commémore en avance les événements de Mai 68.

Suite à la publication sur Internet de la chanson Ma chère SNCF composée par une touriste américaine bloquée en gare de Toulouse, ça nous a fait penser à d’autres titres sur le thème de la grève ou sur celui des conflits sociaux et on vous propose une petite playlist de chansons contestataires, qui n’engage évidemment que leurs auteurs et non le blog Déclic Musique. Après tout, il n’y a pas une grève ou manifestation sans musique qui sert de fond sonore aux slogans.

En vrac, il y a Petit cheminot de La chanson du dimanche, Le combat ordinaire par Les Fatals Picards, Société tu m’auras pas de Renaud, Antisocial par Trust, Révolution.com des No One is Innocent, Vive le feu des Bérurier Noir, La complainte des ouvriers du groupe Molodoï, La complainte de l’ouvrier du rappeur Koleos, la chanson Premier Mai de Damien Saez ou encore Un jour en France de Noir Désir.

Cette liste est non exhaustive mais c’était pour changer de l’ incontournable Internationale dont les paroles d’Eugène Pottier datent de 1871 avec une musique de Pierre Degeyter rajoutée en 1888.

Vous pouvez retrouver ces camarades musiciens dans les bacs à l’espace Image et Son et sur le site de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

Hommage à Jacques Higelin

9 Avr

Le chanteur poète saltimbanque Jacques Higelin est monté au ciel à l’âge de 77 ans le matin du vendredi 6 avril 2018.

Né le 19 octobre 1940 en Seine et Marne, ce fils de cheminot et d’une mère au foyer a rapidement quitté l’école pour tenter sa chance dans les cabarets. Il lui faudra attendre plusieurs années et sa majorité pour rentrer dans ce milieu, d’abord en tant qu’acteur, avant de s’autoriser à vivre sa véritable passion, la chanson. Véritable saltimbanque, il vit en communauté avec d’autres artistes dans les années 70-80. Jacques Higelin a produit dix-huit albums studio dont le dernier baptisé Higelin 75 en rapport à son âge, sonnait sombrement comme un testament musical. Déjà très affaibli, il n’en avait fait quasiment aucune promotion. La dernière apparition du chanteur date de 2016 à La Philharmonie de Paris pour le concert événement intitulé Champagne.

Deux de ses trois enfants, Arthur H et Izïa ont repris le flambeau alors que Kên Higelin a trouvé sa voie dans la réalisation.

Le blog Déclic Musique vous propose d’écouter sa toute première chanson, de circonstance, enregistrée et dont le titre est Je suis mort, qui, qui dit mieux.

Ainsi que le titre Paris New-York interprété avec sa fille Izïa en mars 2012 à La Maroquinerie à Paris.

Vous pouvez retrouver les albums de Jacques Higelin à l’espace Image et Son ainsi que sur le site de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

La chanson du lundi : Syracuse / Henri Salvador

2 Avr

Le nouveau logiciel professionnel de La Médiathèque de Levallois se nomme Syracuse. Un nom qui fait voyager et qui nous a tout de suite fait penser ici au blog Déclic Musique à la chanson d’Henri Salvador.

On ne pouvait pas rater l’occasion. Avoir un nouveau logiciel pour mieux vous servir et faciliter votre accès à la culture et qui porte le joli nom de cette ville située au sud-est de la Sicile bordée par la Mer Ionienne mérite bien un billet de blog, à défaut d’avion. Cette chanson composée par Bernard Dimey connait un grand succès grâce à Henri Salvador mais elle a été également interprétée par Yves Montand, Jean Sablon ou encore François Deguelt et plus récemment par le groupe Pink Martini.

Écoutons la douce voix d’Henri Salvador en attendant de vous retrouver à l’espace Image et Son pour profiter des nouvelles fonctionnalités de notre logiciel Syracuse (nouvelle fenêtre)

La chanson du lundi : Sa raison d’être / Pascal Obispo

26 Mar

Ce week-end a eu lieu la 20ème édition du Sidaction et la chanson choisie par Line Renaud , la marraine de cette collecte de fonds , fête aussi son vingtième anniversaire.

La chanson de Pascal Obispo est interprété par 40 artistes, on vous laisse découvrir lesquels et surtout un seul message :

FAITES UN DON AU 110 OU SUR https://don.sidaction.org/

Claude François, 40 ans déjà

16 Mar

Une exposition, un film, une comédie musicale et la sortie de l’intégrale de ses chansons, soit plus de 360 titres en 20 cd, une actualité bien remplie pour le regretté Claude François !

Peu d’artistes ont encore une telle influence 40 années après leur mort. Décédé trop jeune à 39 ans d’un stupide accident domestique, Claude François était devenu le chanteur populaire par excellence, faisant danser la France entière depuis 1962 jusqu’à ce tragique 11 mars 1978. Son hyper présence cathodique, ses costumes et les chorégraphies accompagnées de ses fameuses clodettes,  ses concerts galvanisant les fans jusqu’à l’hystérie avaient créé le personnage de Cloclo, chanteur à la fois icône de toutes les générations et mythe vivant. Une carrière relativement courte, 16 années,  mais qui a toujours connu le succès a suffit à créer à la fois un manque et un vide pour cet artiste jugé irremplaçable. Outre sa famille, c’est le public qui a décidé de ne pas faire sombrer dans l’oubli ses chansons en diffusant dans chaque soirée de fête, de mariage ou dans les commerces des titres considérés comme bons pour le moral ou qui entretiennent la nostalgie de cette époque. Une ancienne clodette, Prisca, a même ouvert un petit musée en Eure-et-Loir pour entretenir la mémoire, parfois controversée, du chanteur.

claude francois integrale

Cloclo fait ainsi toujours partie de l’actualité, encore plus en cette année commémorative avec une exposition en cours de programmation, l’écriture d’une comédie musicale sur sa vie supervisée par son fils Claude François Junior avec des producteurs de Broadway puis le tournage d’un film et la réédition des ses albums studios.

On se souvient du film Cloclo de Florent Siri avec Jérémie Régnier et Benoît Magimel sur une bande originale d’Alexandre Desplat (nouvelle fenêtre), de la comédie musicale Belles belles belles du chorégraphe Redha en 2003 qui ne fût pas un franc succès  et plus récemment du concert d’hologrammes Hit Parade dans lequel son image apparaissait en compagnie de Dalida, Mike Brant et Sacha Distel.

Claude François a définitivement 39 ans dans le cœur du public et restera à tout jamais au sommet de sa carrière, réussissant l’exploit de renouveler ses nombreux fans à chaque génération notamment avec le succès de l’album de reprises de Matt Pokora baptisé My Way (nouvelle fenêtre).

Outre les grands succès dansant du chanteur, une chanson m’est toujours restée en mémoire depuis mon enfance, les roses les anges et la pluie. Ce titre était le dernier morceau d’une cassette audio que mes parents m’avait offerte. La nostalgie je vous dis.

Retrouvez Claude François à l’espace Image et son et sur le site de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

 

La playlist des lauréats des Victoires de la Musique 2018

12 Fév

Cette année, le rap français s’est invité comme locomotive des Victoires de la Musique avec cinq récompenses dont trois pour Orelsan !

Les Victoires de la Musique ont réussi leur évolution. Les artistes de genres musicaux longtemps considérés comme secondaires sont aujourd’hui traités à égalité et les chanteurs qui en sont issus décrochent les récompenses tant convoitées.

orelsan

C’est la consécration pour Orelsan , rappeur souvent taxé de misogynie, qui décroche les trois catégories dans lesquelles il était nominé, à savoir celle de l’artiste masculin, l’album de musiques urbaines et celui du clip pour la chanson Basique (nouvelle fenêtre).

Retour gagnant pour McSolaar qui remporte la catégorie album de chansons avec Géopoétique et le duo Bigflo et Oli décroche la plus belle catégorie, celle du vote du public, avec leur chanson Dommage. Pour rappel, ces deux artistes faisaient déjà partie de la sélection des bibliothécaires 2017 (nouvelle fenêtre).

L’artiste féminine a été décernée à Charlotte Gainsbourg qui avait précédemment échoué au pied du podium, ce qui ne l’avait pas étonnée puisqu’elle se considère plus comme une actrice qu’une chanteuse. Son album intitulé Rest faisant l’unanimité, elle était la favorite dans les médias. Pour l’anecdote, elle rejoint les autres femmes de sa famille, Jane Birkin et Lou Doillon, elles aussi couronnées par une Victoire de la Musique les précédentes années. Deux autres artistes féminines se sont vues récompensées, Juliette Armanet est album révélation avec Petite amie et Camille reçoit le trophée du meilleur spectacle.

C’est Mathieu Chédid alias M avec son album et projet artistique africain Lamomali qui a ouvert le bal des récompenses pour l’album de musiques du monde, puis l’écrivain-chanteur Gaël Faye récompensé en tant que révélation scène, Shaka Ponk est l’album rock de l’année avec The Evol’ et pour finir le virage électro de Dominique Dalcan a été plutôt bien négocié puisque son Tempérance est élu album de musiques électroniques de l’année.

Après tous ces lauréats, il y a forcément les déçus, une pensée pour Bernard Lavilliers et Soprano qui auraient amplement mérité une victoire.

Les contributeurs du blog Déclic Musique vous attendent à l’espace Image et Son de La Médiathèque de Levallois où vous pourrez emprunter les albums de ces lauréats, et de ceux qui n’ont pas eu la chance de l’être.

Bon anniversaire Monsieur Serge Lama

9 Fév

Le chanteur Serge Lama fête ses 75 ans et s’offre l’Olympia du 09 février jusqu’au 14 pour souffler ses bougies.

Avec ses 54 années de carrière, ce boulimique de la scène qui a parfois fait 307 dates en une année, continue inlassablement à chercher le contact avec son public. Malgré les accidents de la vie, les maladies et des choix de carrière surprenant, le bordelais Serge Chauvier dit Lama n’a jamais cessé de plaire au public et a vendu une douzaine de millions de ses 22 albums studio auxquels on peut ajouter une dizaine d’enregistrements en concert. Il reconnait avoir un public principalement féminin même s’il affirme chercher à plaire aux hommes en écrivant des chansons aux thèmes plus masculin. Il déclare composer des chansons pour la France populaire car c’est à elle qu’il est attaché même si elle ne comprend pas toujours le coté mystique qu’il insuffle à ses chansons. Ami de Brassens et de Dalida , souvent invité à la grande période des shows de Maritie et Gilbert Carpentier, aujourd’hui il aime Bernard Lavilliers ainsi que Julien Doré et se dit impressionné par Depardieu chantant Barbara (nouvelle fenêtre).

On vous laisse regarder sur le site de l’Olympia (nouvelle fenêtre) pour savoir s’il reste des places pour lui souhaiter un joyeux anniversaire et en attendant on vous propose de retrouver certains de ses plus grands succès avec cet album disponible à l’espace Image et Son de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre)

%d blogueurs aiment cette page :