La chanson du lundi : No Time To Die / Billie Eilish

30 Mar

La chanson du prochain film James Bond, avec Daniel Craig, est interprétée cette fois-ci par la très jeune et douée Billie Eilish.

Billie Eilish enregistre à 13 ans le titre Ocean eyes, single qui remportera un succès d’écoute incroyable en 2016 avec 87 millions de consultations. Elle remporte pas moins de cinq prix avec son frère Finneas O’Connor aux Grammy Awards en 2020, pour l’album When We All Fall Asleep, Where Do We Go ?, qu’ils ont co-écrit.

Début 2020, elle est choisie pour composer et interpréter la chanson homonyme du nouveau film de James Bond, No Time to Die (Mourir peut attendre), qui sortira en novembre 2020. La chanson thème, No Time to Die, sort le  et elle l’interprète pour la première fois lors des Brit Awards 2020 cinq jours plus tard.

Une voix chaude, légèrement éraillée qui donne beaucoup de consistance à ses interprétations. Bille Eilish définit sa musique comme de la pop morbide et réalise elle-même ses clips aux visuels dérangeant. À 19 ans, elle est le phénomène international de cette année. 

No time to die de Billie Eilish (à écouter en ligne sur le site de La Médiathèque de Levallois - nouvelle fenêtre) À écouter en ligne sur le site de La Médiathèque  via MusicMe (nouvelle fenêtre), en vous connectant avec vos identifiants. À découvrir aussi sur cette plateforme l‘album When We All Fall Asleep, Where Do We Go ? (nouvelle fenêtre) 

 

[J’y étais] Les quatre saisons de Vivaldi par les Musiciens de Saint-Julien à l’auditorium du Louvre

27 Mar

 C’est le printemps!

Giunt’è la Primavera e festosetti
La salutan gl’augei con lieto canto;
E i fonti allo Spirar de’zeffiretti
Con dolce mormorio Scorrono intanto.

Voici le Printemps,
Que les oiseaux saluent d’un chant joyeux.
Et les fontaines, au souffle des zéphyrs,
Jaillissent en un doux murmure.

En attendant de pouvoir retourner écouter de la musique live, nous pouvons revivre en souvenir nos concerts passés ! Et par bonheur, l’avant-veille du démarrage du confinement, j’ai eu la chance de faire le plein de sons sans filtre, directement de l’instrument à l’oreille !

J’ai assisté au concert très classique des Quatre saisons de Vivaldi et 2 concertos la notte et la tempesta di mare en plus au programme. C’est François Lazarévitch et son ensemble les Musiciens de Saint-Julien qui nous les ont données, dans le très aéré et lumineux auditorium du musée du Louvre.

Ce sont des tubes bien sûr, entendus en toute circonstances et particulièrement comme musique d’attente en ligne, et c’est visiblement à ce titre que l’ensemble s’est approprié l’œuvre. Il la joue avec virtuosité et plein de nuances, comme un tube connu par cœur. Et pour ma part, je ne connaissais ces concertos que par des enregistrements. Rien à voir, comme d’habitude.

Sans parler des qualités d’interprétation des musiciens du jour, dont bien sûr le fondateur François Lazarévitch aux flûtes chaleureuses et enjouées, mais aussi le reconnu Justin Taylor au clavecin expressif révélation soliste instrumental aux Victoires de la musique classique 2017, la contrebassiste pleine de présence Chloé Lucas, et tous les autres.

Vivaldi: Le quattro stagioni, La tempesta di mare, Il gardellino & La notte (site de La Médiathèque- nouvelle fenêtre)Le spectacle était enrichi des historiettes bucoliques écrites par Antonio Vivaldi sous forme de sonnets, qui nous faisaient imaginer les prés, les fleurettes, les bergers et les nymphes.

L’ensemble a enregistré ce programme dans l’album Vivaldi : Le quattro stagioni, La tempesta di mare, Il gardellino & La notte à écouter en ligne sur Music me sur le site de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre) , en attendant la réouverture des espaces.

 

 

Et comme mise en bouche, la vidéo de présentation de l’album : 

La chanson du lundi : L’an 40 / Jeanne Cherhal

23 Mar

Femme aux multiples vies, c’est la chanteuse Jeanne Cherhal qui viendra donner un concert dans la Salle Ravel de Levallois le 26 mars dès 20h30 (EN RAISON DU CONFINEMENT NATIONAL, CE CONCERT EST ANNULÉ).

La musique n’est entrée dans la vie de Jeanne Cherhal qu’à l’âge de 13 ans avec ses premiers cours de piano. Elle étudie la philosophie à l’université et sachant cela, on comprend mieux la profondeur de ses textes.

Après un premier 6 titres en 2001 et une tournée voix-piano, c’est avec son deuxième album qu’elle devient Disque d’or en 2004. Ce succès ne l’empêche pas d’enchaîner les projets. Elle crée le groupe de reprises Red Legs avec JP Nataf le chanteur des Innocents puis devient actrice en interprétant Les monologues du vagin en 2005. Son troisième album baptisé sobrement L’eau lui permet d’atteindre une reconnaissance internationale avec de nombreux concerts à l’étranger.

Depuis Jeanne Cherhal joue elle-même de tous les instruments et elle a composé, arrangée et produit son sixième album intitulé L’an 40 avec des thématiques très féminines comme la césarienne et un titre dans lequel elle rend hommage à Jacques Higelin.

Retrouvez l’œuvre musicale de Jeanne Cherhal à l’espace Image et Son et sur le Site de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

Salle Ravel au Conservatoire de Levallois, 13 rue Gabriel Péri. Tél 0147157676

Ma sélection musicMe de mars

20 Mar

Une jolie sélection qui fleure bon le printemps… N’oubliez pas de vous connecter avec vos codes d’inscription à La Médiathèque pour profiter de l’écoute en ligne (nouvelle fenêtre).

 

Les failles cachées / Pomme (nouvelle fenêtre)

Les failles cachées est le nom du deuxième album studio de Pomme, jeune chanteuse prometteuse. Il a été réalisé et arrangé par elle-même et Albin de la Simone. Des titres qui font référence à des moments de vie, à une frustration ou à ses failles. Dans cet album, l’artiste se livre totalement et nous emporte avec sa voix si singulière.

Citadelle / Izia (nouvelle fenêtre)

Izia, tout comme la chanteuse Pomme, nous livre un quatrième album intimiste. Enregistré et écrit à Calvi sa ville de cœur, il est marqué à la fois par sa grossesse et par la disparition de son père Jacques Higelin. De très beaux titres comme Dragon de métal ou Calvi avec des sonorités plus pop-électo.

Myopia /Agnès Obel (nouvelle fenêtre)

Je vous propose de plonger en immersion dans le dernier album d’Agnès Obel. L’artiste danoise avec Myopia nous entraîne dans un monde onirique, musical et visuel. Un trio instrumental piano, violon et violoncelle qui donnent des compositions douces et mélancoliques. Tout en y a ajoutant des instruments plus singuliers tels le célesta et le luthéal, dérivés du piano.

Larmes glacées / Maxence Cyrin (nouvelle fenêtre)

Larmes glacées est un des extraits du nouvel album de Maxence Cyrin, Aurora. 16 compositions jouées sur différents pianos, enrichies sur certains titres d’un trio à cordes et de tonalités électroniques. Un nouveau départ pour ce musicien qui confie « J’ai voulu aller au-delà du piano solo de mes débuts et puiser à la fois dans le minimalisme, la musique de film et la pop. » Un album enchanteur.

Antologia / Madredeus (nouvelle fenêtre)

Avec cette « anthologie » partez à la (re)découverte de Madredeus, groupe phare de la scène portugaise, qui s’est fait connaître à l’internationale avec la bande-son du film Lisbon Story de Wim Wenders. Teresa Salgueiro et ses quatre musiciens nous enchantent avec leurs morceaux aux sons du fado et de musiques brésiliennes.

The Letdown / Sally Seltmann (nouvelle fenêtre)

Sally Seltmann fait partie de la scène musicale indépendante australienne depuis les années 90. Avec son mari Darren ils ont composé la bande originale de la série télévisée The Letdown. Un des titres Dancing in the darkness a d’ailleurs remporté le prix de la meilleure chanson originale composée pour l’écran aux Screen Music Awards 2016.

La chanson du lundi : La vie ne vaut rien / Alain Souchon

16 Mar

Un texte sublime chanté par le discret Alain Souchon qui affirme son goût pour la vie.

Le sens de la vie, vu par un pessimiste désabusé, permet à l’artiste de prendre le contre-pied de cette conception en rétorquant « rien ne vaut la vie. »

Amateur de petits plaisirs, Souchon invite à s’extasier sur la beauté de l’existence, la remplir de ces petites merveilles qui en font le sel, le piment et sa valeur… Puisque la vie n’a pas de sens, autant la chérir et lui donner le plus de goût et de plaisir possible.

Avec ce titre très apprécié par ses confrères, Alain Souchon a inspiré d’autres artistes par cette chanson.

Voici quelques très jolies reprises:

Alexis HK

Benjamin Biolay

Vincent Delerm

Tim Dup

En écoute sur MusicMe via le site de La Médiathèque de Levallois en vous connectant avec vos identifiants.

Site de La Médiathèque (nouvelle fenêtre)

Et la version originale:

Concert classique de Mozart à Ravel par le duo Zyia. CONCERT ANNULE !

13 Mar

EN RAISON DES RECOMMANDATIONS NATIONALES CONCERNANT LE CORONAVIRUS, CE CONCERT EST ANNULÉ. MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION.

Dans le cadre des Rencontres de Déclic Musique 2019-2020, venez assister à un concert de musique classique ce samedi 28 mars dès 16h à La Médiathèque de Levallois.

N’hésitez pas à venir découvrir à La Médiathèque le duo Zyia issu du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP). Apolline Kirklar et Lucie Arnal proposent un répertoire varié, de l’univers classique, romantique à celui d’aujourd’hui. 

De Mozart à Ravel par le duo ZyiaAppoline Kirklar (violon) et Lucie Arnal (violoncelle) se sont formées plusieurs années en quatuor à cordes au sein du CNSMD de Lyon, avant d’intégrer en 2018 le CNSMD de Paris en Master de musique de chambre. Le duo tient à mettre à l’honneur la musique contemporaine et c’est dans une démarche d’envie et de curiosité qu’il collabore avec des compositeurs émergents comme Bertrand Plé sur différents projets. Le duo Zyia a remporté le Premier Prix du North International Music Competition en 2018. Côté scène, il s’est produit à Paris (à la Villette), aux Archives Nationales, à la Cité Internationale des Arts et dans plusieurs festivals tels que La Grange au Piano à Chassignoles ou La chambre à musique en Savoie. Côté création, le duo est à l’origine de la pièce Ad limina luminis composée par Bertrand Plé et créée en juin 2019 avec le soutien de la Sacem. Le duo Zyia est aussi lauréat de l’association Jeunes Talents.

PRATIQUE : rendez-vous à la médiathèque Gustave- Eiffel 111 rue Jean-Jaurès, Levallois. Entrée libre dans la limite des places disponibles, renseignements au 01 47 15 76 43.

La chanson du lundi : Pas plus le jour que la nuit / Alex Beaupain

9 Mar

Le chanteur compositeur Alex Beaupain sera en concert ce vendredi 13 mars 2020 à la Salle Ravel de Levallois dès 20h.

Depuis 2005, il incarne un certain style de la chanson française, populaire et à la fois artistique. Non seulement il a composé des musiques pour les plus grands tels Julien Clerc ou Calogero, mais il a aussi inspiré le cinéma pour le film Les chansons d’amour du réalisateur Christophe Honoré ou encore le théâtre.

Son dernier et sixième album s’intitule Pas plus le jour que la nuit et il est bien sûr disponible à l’espace Image et Son ainsi qu’en streaming sur le site de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre)

Salle Ravel, Conservatoire de Levallois, 33 rue Gabriel Péri. Tél 0147157676.

Trois nouveaux livres sur la chanson française à l’espace Image et Son

6 Mar

La musique ne fait pas que s’écouter, elle se lit aussi, notamment avec trois magnifiques ouvrages sur trois noms emblématiques de la chanson française contemporaine.

Elle est sans conteste la plus grande star de la chanson française. En trente ans de carrière, Mylène Farmer n’a donné que 7 séries de concerts mais encore plus que ses disques, elles ont créé la légende et forgé l’imaginaire autour de cette chanteuse qui cultive le mystère.

mylene farmer de scene en scene

Le livre Mylène Farmer de scène en scène par Julien Autier et Sophie Khairallah (nouvelle fenêtre) retrace chronologiquement, avec une multitude de détails et de magnifiques photos, l’histoire de ces concerts, tournée après tournée. On y découvre le travail titanesque en amont de chacune des prestations scéniques qu’ offrent ces shows à la démesure de l’engouement du public pour la chanteuse. Enchaînant les thématiques en fonction des époques, Mylène Farmer a toujours offert à ses fans des spectacles (nouvelle fenêtre) mêlant technologie dernier cri à des chorégraphies dynamiques et des costumes signés par les plus grands couturiers dont Jean-Paul Gaultier. Chacun de ses concerts s’apparente à un rêve et, que l’on soit fan ou pas, la voir en concert est une expérience inoubliable.

Le blog Déclic Musique vous propose de regarder le final de sa dernière tournée avec le titre L’horloge dont le texte est tiré d’un poème de Charles Baudelaire. Ce choix fait écho à l’introduction de ses premiers concerts en 1989, durant lesquels elle entrait sur scène en traversant la grille d’un cimetière en interprétant cette chanson.

Autre égérie de la chanson française depuis la fin des années 70, Catherine Ringer est une véritable artiste atypique et touche à tout.

couverture catherine ringer

Dans ce premier livre qui lui est consacré (nouvelle fenêtre), son auteur le journaliste Stan Cuesta revient sur les 10 temps forts qui ont transformé la jeune artiste en icône de la culture pop française. De sa rencontre avec Fred Chichin, qui donnera naissance au groupe Les Rita Mitsouko, lui permettant d’accéder au succès à sa carrière solo en passant par le cinéma, on plonge dans une vie romanesque faite de rencontres avec les plus grands artistes contemporains comme Jean-Luc Godard ou Jean-Paul Gaultier. Ce livre est illustré de nombreuses photos et contient une interview exclusive de Catherine Ringer.

Cette vidéo montre parfaitement sa présence charismatique et sa voix si particulière qui font de Catherine Ringer la Diva de la chanson française.

Changeons d’univers et après ces deux stars féminines, retrouvons le duo emblématique du rap français, Joey Starr et Kool Shen de Suprême NTM.

couverture ntm that's my people

De leur vrai nom, Didier Morville et Bruno Lopes sont devenu le fer de lance du hip-hop à la française, leurs textes, un cri de rage des banlieues, et leurs prestations live ont enflammé les plus grandes scènes. C’est ce parcours que retrace le livre NTM That’s My People écrit par Joey Starr et la photographe Gaëlle Ghesquière. Une sorte de biographie officielle sous la forme de documentaire. On retrouve dans ce livre tout l’univers de NTM (nouvelle fenêtre), avec des témoignages de leurs proches et des photos inédites. En activité depuis 1990, le groupe se dissout en 1998, pour se reformer tous les 10 ans en donnant une série de concerts, dont la dernière tournée date de 2018.

Retrouvez ces artistes à l’espace Image et Son ainsi que sur le site de La Médiathèque de Levallois.

La chanson du lundi : Si la photo est bonne / Barbara

2 Mar

Chanson facétieuse et osée de Barbara, Si la photo est bonne raconte comment la femme d’un président choisit sur une photo, un assassin en passe d’être jugé, et qui pourrait grâce à ses faveurs échapper à la potence…

Contrairement à beaucoup de chansons de l’artiste, souvent dramatiques et tristes, ce texte nous montre une Barbara malicieuse, critique aussi envers les « arrangements » d’une hiérarchie judiciaire et le pouvoir de l’État, qui peut changer le cours d’une vie pour son bon plaisir.

Chanson écrite en 1965, période où la peine capitale existait encore en France et ce jusqu’en 1981. Les condamnés qui échappaient à cette peine ne le devaient qu’à la grâce présidentielle.

À écouter sur le site de La Médiathèque en ligne (nouvelle fenêtre) : il vous suffit de vous connecter avec vos identifiants pour accéder aux ressources en ligne et vous pourrez écouter la musique de votre choix.

Pour écouter cette fabuleuse chanson et revoir chanter Barbara :

Guess’s Back ?! EMINEM Again

28 Fév

Le 17 janvier dernier celui que l’on connait sous le nom de GOAT ( Great of all time) annonce sur son compte Twitter la sortie d’un nouvel album, deux ans après son album KAMIKAZE  , le dieu du rap est de retour.

EOpUgLVWAAAi_vS

Music to be murdered est le onzième album studio du natif de Detroit, Eminem  pose ironiquement avec une pelle pour se moquer du  rappeur MGK

Après avoir rendu hommage  au  groupe de rap  The Beaties Boys avec la pochette de son album Kamikaze (sorti en 2018 ) en référence à l’album Licensed to illEminem récidive avec une pochette d’album directement inspiré par le maître du suspense Alfred Hitchcock  

Em-Alfred-800x451

Avec deux albums en deux ans  Eminem à des choses à dire ou plutôt des affaires à régler  suite à son  neuvième album Revival sorti en 2017. Slim shady avait essuyé de vives critiques de la part des journalistes comme  de la part des fans :

« Eminem pensait peut-être que ses qualités vocales masqueraient la pauvreté de certaines chansons »   The Guardian

« Perdu au milieu d’une œuvre bien trop grande pour son propre bien  »   Rolling Stone Magazine            

Suite à ce déferlement de critique  certains rappeurs ont remis en cause son statut autoproclamé de RAP GOD  comme le rappeur Machin Gun Kelly  qui  attaque directement le real slim dans une chanson intitulée  No Reason  sortie en 2018.

 Il n’y a qu’une solution, tu vas avoir besoin d’un docteur  Je ne parle pas de celui qui vient de Compton

MGK ( Machin gun Kelly ) fait référence à l ancien producteur de Eminem et ancien membre du groupe NWA   Docteur Dre  et rajoute également :

Je rappelle à tout le monde que tu fais juste du rap, tu n’es pas Dieu. »

mgid_ao_image_mtv

Eminem et Royce da 5’9

Après plusieurs mois de silence Eminem sort sans annonce préalable  l’album
KAMIKAZE en 2018 ou il règle ses comptes avec le jeune rappeur notamment dans la
chanson not alike

« La prochaine fois, n’utilise pas Tech9ne si tu veux t’adresser à moi, Machine Gun Et je te parle, mais tu sais déjà qui tu es, Kelly,  Je ne fais pas dans le subliminal et je suis sûr de ne pas faire des diss-tracks furtives »

S’en suit alors un échange de diss ( clash musical ) entre les deux MCs  : MGK répond à Eminem avec le morceau RAP DEVIL en opposition au morceau d’Eminem RAP GOD

« Ça t’a pris six ans et un album surprise pour sortir juste une diss. »

T’es sobre et tu t’ennuies hein (je sais)   Tu vas avoir 46 ans, chien. »

Et Eminem de répondre dans le morceau kill shot sortie onze jours après Rap Devil 

Avec tes rimes banales (Slim tu es vieux)Ow, Kelly,

ooh, mais j’ai 45 ans et je suis toujours en train de vendre plus que toi,

À 29 ans, j’avais trois albums qui avaient explosé

Tu fais le plagiat, alors tu y as passé toute la journée

Tu filmes une vidéo juste pour creuser ta propre tombe

bda385ca8021425a7e1a50cad350807f

Eminem en 2000 lors du Anger Management Tour

 Eminem  débute donc cette nouvelle décennie avec un nouvel album composé de 20 pistes avec pas moins de huit featuring mêlant des artistes tel que l éternel Royce 5’9 dans le morceau You Gon Learn  , Anthony Paark  dans Lock it up  , Young MA comme , Ed sheeraan ou encore feu JUICE WRLD décédé  le 08 décembre dernier  avec qui le natif de détroit enregistre le morceau Godzilla qui deviens vite un phénomène sur internet .

En effet  dans le 3ème couplet (2min 58)  il bat même son propre record en rappant  229 mots  en 30 secondes avec 339 syllabes, soit 11,9 syllabes par seconde .

Dans cet album Eminem conserve un style similaire à celui de de KAMIKAZE  ( celui du RAP GOD ) misant sur la technique et moins sur le flow comme cela a pu l’être durant sa période « Slim shady » ( l’alter ego fou de l’artiste )  1999-2004 .

5-canciones-de-reggaetoacuten-y-rap-que-fueron-prohibidas-en-la-radio

 

%d blogueurs aiment cette page :