La chanson du lundi : Puisque c’est écrit / Jean-Baptiste Guegan

16 Sep

Le sosie vocal de Johnny Hallyday vient de sortir son premier album intitulé Puisque c’est écrit, et c’est un véritable carton plein !

Il faut dire qu’en plus de son talent naturel, Jean-Baptiste Guegan s’est entouré d’un des compositeurs historique du Taulier en la personne de Michel Mallory. Et le résultat est à la hauteur des fantasmes des fans de Johnny, vous fermez les yeux et vous avez vraiment l’impression d’écouter le nouveau disque de l’idole des jeunes.

pochette jb guegan

Malgré le fait que JB Guegan ai toujours réfuté vouloir imiter Johnny, force est de constater que sa voix et sa prononciation collent de plus en plus à celle de son mentor. Les chansons de Mallory ne font qu’accentuer ce sentiment puisqu’elles sont dans la continuité de celles qu’il avait déjà composées pour le rockeur. La même force et la même osmose se dégagent de ces nouveaux titres, ce qui en fait à la fois leur force et leur faiblesse.

Car c’est la question que l’on peut se poser : Jean-Baptiste Guegan doit-il se cantonner à être un ersatz de Johnny au risque d’y perdre son identité propre ?

Même si l’album est très bon et qu’il reçoit un accueil dithyrambique des fans du Taulier, cela reste très perturbant d’entendre du Johnny pur et dur interprété par quelqu’un d’autre. On subit ce paradoxe de se demander si le talent de JB Guegan ne lui aurait pas permis d’avoir du succès avec un style moins copié-collé à celui du rockeur. Et on s’interroge sur la finalité du projet, celui de surfer sur le sentiment d’abandon des fans pour perpétuer indéfiniment la machine à Cash qu’était Johnny ou une volonté de continuer une oeuvre musicale qui dure déjà depuis plus de 50 ans et qui s’inscrit dans le patrimoine culturel de notre pays ? Le danger serait que l’hommage se transforme en réincarnation.

Musicalement parlant, le style fait penser au dernier album du rockeur, certainement pour légitimer la passation de pouvoir, les paroles du titre Coupable font penser à celles de J’en parlerai au diable (nouvelle fenêtre), Merci permet au chanteur d’exprimer toute l’importance que Johnny a eu sur sa vie et il y a des titres plus intimiste comme Square de la Trinité.

En attendant, cet album arrive directement à la première place des ventes et les concerts affichent complet. Le deuil de Johnny Hallyday n’est pas prêt d’être fait pour les fans qui sont les premiers à encourager JB Guegan. On a déjà assisté à des changements de chanteurs dans un groupe mais c’est la première fois qu’un artiste reprend si ouvertement le flambeau d’un chanteur décédé, surtout avec la même voix. Celui qui se faisait appeler Johnny Junior au début de sa carrière réussira-t-il à devenir Jean-Baptiste à l’ombre du géant qu’est à jamais Johnny ?

Le blog Déclic Musique ne peut que vous encourager à écouter sur notre site avec notre nouveau partenaire Music Me (nouvelle fenêtre) ces nouvelles chansons et à assister à une de ses prestations comme nous l’avions fait lors du concert-hommage rendu lors de l’Expo Johnny à la Mairie de Levallois (nouvelle fenêtre).

Publicités

Vernon Subutex, la bande originale

13 Sep

La série Vernon Subutex (nouvelle fenêtre), adaptée des romans éponymes (nouvelle fenêtre) de Virginie Despentes, est l’occasion de se replonger dans une bande son qui va de la fin des années 70 à aujourd’hui.

Le personnage de Vernon Subutex, ex star des disquaires indépendants interprété par Romain Duris, nous offre une errance musicale en rapport avec sa propre déchéance. La musique est le deuxième personnage de la série. Toutes les époques de la vie de Vernon Subutex sont représentées dans la sélection musicale de cette série, de l’hymne punk des Shame 69 avec If The Kids Are United à l’électro de Vitalic et son morceau Trahison, en passant par  la New Wave du Cambodia de Kim Wilde ou encore l’indispensable Daniel Darc, véritable icône de cette génération post punk avec le titre C’était mieux avant qui retrace à lui seul le parcours de Vernon Subutex et de ses amis.

Retrouvez les romans, le cd de la bande originale ainsi que le dvd de la série Vernon Subutex à l’espace Image et Son de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

En bonus, le blog Déclic Musique vous propose cette vidéo d’explication par l’équipe de la série du choix des musiques et de leur rôle aussi bien dans les romans qu’à l’écran.

Joyeux anniversaire Hugues Aufray !

9 Sep

Le chanteur Hugues Aufray a fêté ce week-end ses 90 ans.

Et il a choisi la façon la plus sympathique de fêter cet anniversaire, en montant sur scène pour un concert dans le village de son enfance à Sorèze dans le Tarn. Le compositeur de Santiano n’a rien perdu de sa fringance et de son aura puisque Hugues Aufray a fait salle comble avec 4500 spectateurs. Véritable chanteur populaire, il peut se targuer de n’avoir jamais arrêter sa carrière puisqu’il continue de se produire sur scène notamment lors des tournées Âge tendre et tête de bois, d’avoir 5 écoles maternelles et 2 salles de spectacles qui portent son nom. Lui qui ne se voyait pas chanteur, voulait être peintre. Il est également sculpteur et possède de nombreux chevaux.

Comme on n’a pas pu assister à ce concert-anniversaire de 2019, le blog Déclic Musique vous propose de chanter en chœur ce titre incontournable de son répertoire qui compte des centaines de chansons et des dizaines d’albums. À l’origine, cette chanson est un chant de marin anglais intitulé Santy Anna. Hugues Aufray est également célèbre pour avoir le premier repris et traduit les chansons d’un certain… Bob Dylan.

Retrouvez Hugues Aufray à l’espace Image et Son de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

Johnny Clegg le zoulou blanc

6 Sep

Cet été, le chanteur Jonathan Paul Clegg a livré son dernier combat contre le cancer qui l’a emporté à l’âge de 66 ans.

Toute sa carrière il a chanté l’Afrique et s’est battu pour les droits des Africains. Alors qu’il est né en Angleterre et a passé ses premières années en Israël puis en Rhodésie, il arrive à l’âge de 6 ans en Afrique du Sud pour y rejoindre son nouveau beau-père, un afrikaner journaliste. En tant qu’enfant blanc, il est coupé du monde qui l’entoure mais réussit à se lier d’amitié avec un enfant d’origine zoulou qui l’initie à la langue Ndébélé du Transvaal. Le jeune Jonathan va partir vivre à Johannesbourg puis en Zambie et au Congo avant de retourner en Afrique du Sud. Ne supportant plus l’éducation stricte et rejetant la religion juive de sa mère, il fugue à 14 ans pendant trois semaines dans un territoire zoulou. L’année suivante, il rencontre un Zoulou musicien des rues qui l’initie à sa culture bravant ainsi l’Apartheid.

johnny clegg danse zoulu

On peut considérer que c’est en 1976 que démarre la carrière de celui qui se fait désormais appeler Johnny grâce à la rencontre d’autres musiciens et danseurs zoulous avec lesquels il va fonder les groupes Juluka puis en 1985, Savuka. Censurés dans leur pays qui n’accepte pas ce métissage racial, ils vont pourtant réussir à connaitre un succès grandissant en dehors de l’Afrique du Sud. C’est ce mariage de langue anglaise avec musique et danse zoulou qui va rendre mondialement célèbre Johnny Clegg et Savuka. Ils deviennent la voix de la lutte contre l’apartheid et leur chanson Asimbonanga devient l’hymne qui revendique la libération de Nelson Mandela.

Les chansons de Johnny Clegg sont régulièrement utilisées dans des films comme Invictus avec The Crossing qui retrace la victoire de l’Afrique du Sud lors de la coupe du monde de rugby en 1995 ou Ibolha Lethu qui devient l’hymne officiel de la coupe du monde de football dans son pays en 2010. Son dernier disque intitulé King of Time (nouvelle fenêtre) sort en 2017 alors qu’il est déjà malade.

Johnny Clegg, c’est l’histoire d’un gamin déraciné dans un pays en proie au racisme qui grandit en s’appropriant la culture qu’il a choisi afin de faire tomber les barrières avec sa musique.

La chanson du lundi : One of Us : Liam Gallagher

2 Sep

Il y a des anniversaires plus tristes que les autres, dix ans le 28 août 2009 que le groupe Oasis se séparait après une dispute entre les deux frères Liam et Noël Gallagher, juste avant leur concert en tête d’affiche du festival parisien Rock en Seine.

Liam a toutefois tenu à marquer cette date importante dans l’histoire du rock en publiant une chanson nostalgique intitulée One of Us dont le clip est réalisé par deux des créateurs de la série Peaky Blinders. On y voit Liam marcher dans des paysages lugubres sur les traces de ses frères Noël et Paul avec des références au groupe Oasis (nouvelle fenêtre) comme cette porte sur laquelle est inscrit la date de leur séparation. Il réfute les explications de son frère qui l’accuse d’avoir voulu promouvoir sa marque de vêtements pendant les concerts alors que Liam explique que Noël ne supportait plus de partager la vedette avec son frère et souhaitait changer de style musical. Ce qui est intéressant de constater, c’est la relation équivalente qu’il entretient avec son père qu’il déteste et sa brouille avec son frère.

À cette occasion le chanteur a donné plusieurs interviews dans lesquelles il affirmait

Je ne pense pas avoir besoin de reformer le groupe parce que le groupe n’aurait jamais du se séparer

Il interprète régulièrement en concert les titres d’Oasis et cela semble lui convenir tout comme au public. Pour l’anecdote, Liam Gallagher a donné un concert lors de la première édition du festival Lolapalooza Paris et il a terminé le show avec le titre Wondewall qui a été chanté par l’ensemble des festivaliers, même ceux qui attendaient devant d’autres scènes.

Le groupe américain Foo Fighters mené par l’ex Nirvana Dave Grohl  propose de  lancer une pétition pour la reformation d’Oasis mais Liam a répondu qu’il ne la signerait sûrement pas, par contre il est prêt à faire un selfie avec eux pour les remercier de cette initiative.

Son deuxième album baptisé Why Me ? Why Not parait le 20 septembre prochain et vous pouvez visionner sur Arte l’excellent documentaire intitulé Oasis : Supersonic (nouvelle fenêtre)

Fred Rister, le son de David Guetta

30 Août

Le compositeur et ami du plus célèbre des DJ français a succombé de son neuvième cancer à l’âge de 58 ans.

C’était un homme de l’ombre et l’un des inconnus les plus célèbres de France. Sa musique a fait danser des millions de personnes à travers le monde et ses compositions ont rendu célèbre les groupes qui les ont interprétés. Il a commencé derrière les platines en Belgique avant de composer les tubes Memories ou When Loves Take Over de son ami David Guetta (nouvelle fenêtre)qui a reçu un Grammy Award en 2010, jusqu’à la consécration internationale avec le célèbre I Gotta Feeling interprété par les Black Eyed Peas (nouvelle fenêtre).

Le blog Déclic Musique vous propose d’écouter le titre I Want A Miracle que Fred Rister a composé après avoir décidé de suspendre ses traitements et dont les bénéfices seront reversés à la lutte contre le cancer.

Il a été l’invité de l’émission 28 minutes sur Arte que vous pouvez retrouver ici (nouvelle fenêtre).

Pause estivale sur les blogs de La Médiathèque

13 Juil

Comme chaque année depuis leur création, les blogs de La Médiathèque sont en pause durant les mois d’été et les rédacteurs mettent leurs claviers au repos. 

Au cours de la saison 2018-2019, nous avons imaginé, écrit et publié plus de 300 articles, qui ont été lus par plus de 3 000 personnes chaque mois. C’est donc aujourd’hui l’occasion de vous remercier, vous lecteurs réguliers et/ou occasionnels, pour vos lectures, votre enthousiasme, votre curiosité, vos suggestions, vos likes, vos commentaires et vos partages de nos articles sur les réseaux.

Nous nous retrouverons à la rentrée, plein de nouvelles idées, de nouvelles rubriques et d’énergie pour une nouvelle saison. Nous vous souhaitons un merveilleux été, épanouissant, formateur, cinéphile, musical, patrimonial, littéraire et numérique !

Johnny et Aznavour pour le feu d’artifice du 13 juillet 2019

5 Juil

Les deux légendes de la chanson française que sont Hallyday et Aznavour vont illustrer musicalement le traditionnel feu d’artifice avec cette année un spectacle pyrosymphonique.

Ils étaient amis et au cours des cinquantes dernières années Hallyday et Aznavour se sont souvent croisés lors de duo ou interprétant leurs chansons respectives. Le feu d’artifice tiré depuis le Pont de Levallois à 23 heures a été conçu comme un concert pyromusical en duo. Mais la fête commencera dès 20 heures avec la retransmition en direct de l’émission RFM Night Fever avec son animateur Pat Angeli qui mixera les tubes pendant trois heures !

affiche feu artifice levallois 2019

Le blog Déclic Musique vous invite à consulter la page dédiée à cet événement (nouvelle fenêtre) pour connaître toutes les informations pratiques. Vous pourrez ensuite continuer la fête au bal des pompiers dans leur caserne située au 1 avenue Georges Pompidou.

La chanson du lundi : One of Us / Fever 333

1 Juil

Et le Lemmy d’honneur de la découverte de cette édition 2019 du Hellfest est remis à Fever 333 !

Cela sert aussi à cela les festivals, découvrir des groupes et voir ce qu’ils valent sur scène. Les californiens de Fever 333 ont traversé leur continent puis l’Atlantique pour faire entendre leur fusion rap métal dans un champ à Clisson et sous un soleil de feu. Récemment formé en 2017, le groupe est composé de 3 membres.

fever333

Fever 333 sont les enfants spirituels des regrétés Rage Against The Machine, ils ont la même rage, parlent des mêmes thèmes à savoir une critique de la société et du capitalisme, de la violence policière ainsi que du racisme ou de l’homophobie.

Ils ont été nominé cette année aux Grammy Awards dans la catégorie Meilleure performance rock et ils ont décroché celui de la meilleure chanson rock avec Burn It (nouvelle fenêtre).

Un groupe dont on a pas fini de parler et qui donne littéralement la fièvre.

Ma sélec… sons de l’été 2019

28 Juin

Une envie de partager avec vous une sélection d’artistes aussi hétéroclite qu’entraînante à l’approche des vacances d’été. Laissez vous emporter entre autres, par le rythme caliente de Circo Circo ou la voix de Cléa Vincent qui oscille entre légèreté et mélancolie.  Pensez à vous connecter avec vos codes de lecteur pour profiter de l’écoute en ligne !

Les bracelets rouges (Bande originale de la série télévisée) / HiTnRuN

Les Bracelets rouges, adaptée de la série catalane Polseres vermelles évoque le quotidien d’un service hospitalier accueillant de jeunes patients. Le réalisateur Nicolas Cuche a tenu à ne pas forcer la main à l’émotion, en évitant notamment, dans la bande-son, les violons remplacés par la musique électro de Hit’n’Run, plus adaptée à l’âge des protagonistes. 

Gloria Bell (Bande originale du film) / Matthew Herbert

Le film raconte l’histoire d’une femme divorcée à l’esprit libre qui passe ses nuits dans les clubs de danse pour célibataires de Los Angeles. C’est la seconde collaboration du compositeur britannique Matthew Herbert avec Sebastian Lelio, le réalisateur du film, qui propose ici une magnifique partition. Il avait composé précédemment la bande originale du film Une femme fantastique

¿Who’s the Cuban?/ Circo Circo

​Le groupe franco-cubain s’est fait connaître sous le nom Son Del Salonen avec ses trois premiers albums et en écumant les scènes européennes jusqu’à Cuba. Il a obtenu le prix de la Révélation 2016 au premier festival de musique latine d’Europe Tempo Latino. Dans ce quatrième album, douze nouveaux morceaux qui feront monter la température tant ¿Who’s The Cuban? Mêle des énergies on ne peut plus rock et jazz qu’à l’accoutumée.

… Ni précieuse / Malakit

Malakit c’est un trio à cordes dans lequel vient se lover la voix sensuelle de Juliette Rillard, auteur-compositeur-interprète et initiatrice de ce joli quartet. Des textes désabusés mais non sans une certaine poésie. Une musique qui mêle arrangements classiques et pop du XXIème siècle.

Nuits sans sommeil / Cléa Vincent

​Deux ans après son premier album  Retiens ma nuit, Cléa Vincent revient avec Nuits sans sommeil dont elle est l’auteure-compositrice. Au travers de son album french-pop aux sonorités des années 80, la jeune chanteuse nous offre un voyage nocturne entre insouciance et gravité. Une très jolie découverte.

Soul Fighting / Strange O’Clock

Soul Fighting, premier album du duo coutançais Strange o’Clock, est composé d’une musique au croisement des cultures américaines, africaines et européennes. En français, en anglais ou en dioula, il exprime avec énergie  une rage de vivre, un besoin de liberté et d’espoir.

Ipê / Trio In Uno

​Les trois musiciens de Trio In Uno rendent hommage à la musique de grands compositeurs brésiliens tels Egberto Gismonti, Sergio Assad, Hermeto Pascoal, Marco Pereira, Radamés Gnattali. Ensemble, ils produisent un son énergique dans lequel se fondent allègrement le violoncelle, la guitare sept cordes et le saxophone.

Beautiful That Way / NOA

​Beautiful That Way est un des titres du nouvel album de la chanteuse Letters to Bach (produit par Quincy Jones). C’est le fruit d’un long travail rendant hommage au célèbre compositeur allemand du 18ème siècle, Johann Sebastian Bach. Noa revisite ici 12 des plus grandes pièces instrumentales du compositeur en y ajoutant des textes originaux en anglais et en hébreux.  

L’autre continent (Bande originale du film) / Mathieu Lamboley

​Le réalisateur Romain Cogitore a fait appel au compositeur Mathieu Lamboley avec lequel il avait déjà collaboré sur son précédent film intitulé Nos résistances. Pianiste et compositeur sorti du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il obtient 5 premiers prix, il écrit sa première musique de film Les oreilles n’ont pas de paupières à 25 ans. Petite anecdote pour le moins étonnante : le film se termine sur une chanson qu’il a composée, une bossa de style sud-américain, interprétée par une chanteuse aborigène de Taïwan et un quatuor parisien.

%d blogueurs aiment cette page :