Ma sélec…sons de novembre

16 Nov

Ma Sélec… sons de novembre 2018 vous réserve de belles surprises avec des albums tout en intensité, en émotions et en légèreté aussi. Vous pourrez les écouter en streaming sur diMusic en vous connectant depuis le site de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre)!

Nili Hadida (nouvelle fenêtre)

Après un premier single Covered In Luck, la chanteuse du groupe Lilly Wood And The Prick, de son vrai nom LiliNili Hadida, après 10 ans et trois albums studios publie aujourd’hui A Lot Too Much, un second extrait de son album solo éponyme (paru le 12 octobre dernier) dont la vidéo a été réalisée par Benjamin Cotto, son ex-partenaire. Un album intense en émotions.

Lightshadow

Après sa trilogie folk-pop pop ovationnée par la critique, The Siren & The Sage, Blue Sky Blue et Memory Lane, son nouvel album Lightshadow est produit par le compositeur primé Nicholas Sillitoe, en collaboration avec Alf Vaksdal et mixé par Tim Bran (London Grammar, Birdy, The Verve). Lightshadow mélange chansons légères et mélancoliques, sombres et lumineuses, un piano post-classique, des guitares folk, et une voix qui plane autour de cet album étonnant.

Le grand bain B.O.F

Gilles Lellouche a fait appel au chanteur, compositeur et auteur américain Jon Brion (auteur de B.O du cinéma indé US entre autres sur le récent Lady Bird) pour sa première réalisation en solo, après avoir fait appel à Sebastien Tellier sur Narco (2004) qu’il avait co-réalisé avec Tristan Aurouet. Sa partition participe à raconter la mélancolie des personnages. On y entend aussi Vangelis (Chariots Of Fire) lors d’une scène de nage synchronisée.

Le bureau des légendes – Saison 4 bande originale

Le chanteur, auteur-compositeur, producteur et compositeur de films et de télévision Robin Coudert est mieux connu des fans de pop indie et de bandes son françaises par son simple pseudo Rob. La tension est palpable dans cette bande originale captivante.

Sonder (nouvelle fenêtre)

Ben Laver est un compositeur britannique, producteur, pianiste et artiste solo classique contemporain spécialisé dans l’écriture de musique pour la télévision, les films. Sonder est une prise de conscience que chacun a une histoire complexe et vivante, ce qui a encouragé Ben Laver à explorer davantage et à préciser la nature complexe et unique de l’humanité dans ses compositions.

Plucked’N Dance

Plucked’N Dance signe les retrouvailles discographiques de Violaine Cochard et Edouard Ferlet. La claveciniste baroque et le pianiste de jazz s’éloignent de Bach pour plonger leur inspiration sur le thème de la danse. Une invitation à voyage musical contrasté où le rythme occupe une place essentielle.

La nuit philharmonique (nouvelle fenêtre)

Un album orchestré par Matthieu Ballet beaucoup plus enveloppé que le précédent. Il a déjà collaboré avec Miossec, Alexis HK, Ignatus, et d’autres. Delphine Coutant , elle, nous emmène dans son univers onirique, poétique et enchanteur.

Fossile (nouvelle fenêtre)

C’est tout l’univers du cirque que l’on ressent au travers de l’album de Jur du prénom de la chanteuse catalane. Des chansons folk empreintes de musique catalane. Un album chaleureux qui nous fait voyager.

We Love Ella

Nommés aux Victoires du Jazz 2018 dans la catégorie Groupe de l’année, ils reviennent cette fois-ci avec We Love Ella, un projet centré sur la personnalité légendaire d’Ella Fitzgerald, dans lequel ils réinventent à leur manière les plus grands succès de la chanteuse.

In the Corners of Clouds

In the Corners of Clouds est le deuxième album du trio Satori, dirigé par la saxophoniste ténor et compositeur Josephine Davies. Il succède à la célèbre publication 2017 Satori, également éditée par Whirlwind Recordings. Une musique aux influences de John Coltrane mais aussi des trios de saxophones classiques de Sonny Rollins et de Joe Henderson.

Germini

Après s’être imprégné  de la musique moderne auprès d’artistes tels que JusticeDaft Punk, ou encore Superpoze, Maximilien nous entraîne dans un univers électro dont les piliers sont le jazz, la pop et la soul, la clé de voûte est la musique classique, et c’est la richesse harmonique qui domine, façonnant ainsi un langage puissant et monumental.

Don’t Replace Me by a Machine

C’est la toute première collaboration des frères Égyptiens Mohamed (oud) et Abdallah Abozekry (saz) qui forme le Trio Abozekrys : à travers ce nouveau projet, les deux musiciens jonglent entre plusieurs styles musicaux, tout en travaillant sur une technique de jeu unique en son genre. Ce duo est accompagné du batteur Nicolas Thé, ami et partenaire de jeu des frères Abozekrys. Leur premier album est sorti cet automne, Don’t replace me by a machine, qu’ils ont présentés  en exclusivité au Studio de l’Ermitage

Publicités

L’album du lundi : Villers aux Vents (février 1916) / Collection d’Arnell Andréa

12 Nov

En 1994 est sorti un magnifique album de rock français tendance Dark Wave sur le thème de la première guerre mondiale.

pochette villers aux vents.jpeg

Le collectif Collection d’Arnell Andréa est originaire d’Orléans. Il est composé de musiciens à la formation classique qui mélangent un rock sombre avec des instruments classiques et du chant lyrique.  Le titre de l’album rend hommage à cette ville de la Meuse, lieu de terribles combats qui ont ensanglanté ce conflit. Plusieurs titres portent le nom des champs de batailles tels que Le chemin des dames ou Verdun.

La force de ce disque est son atmosphère pesante qui colle au sujet abordé et la voix presque irréelle de Chloé Saint-Liphard qui résonne comme un cri de désespoir des poilus atrocement mutilés ou terrés en attendant la mort.

Un album magnifique qui n’a pas résisté à nos tranchées – nos bacs cd -, tombé au champs d’honneur d’avoir été trop emprunté, victime d’une rayure fatale. On ne peut que vous conseiller de l’écouter en streaming ou de le télécharger, légalement bien sûr. Une façon de commémorer en ce lendemain de l’armistice de 1918 le souvenir de nos ancêtres dont certains ne sont jamais rentrés de cette effroyable boucherie.

Camila Cabello, grande gagnante des MTV Awards 2018

9 Nov

La chanteuse américaine Camila Cabello a suscité un véritable plébiscite avec son titre Havana à seulement 21 ans.

La cérémonie européenne de la plus grande remise de prix musicaux a confirmé les résultats de sa grande sœur américaine. Et la jeune chanteuse peut se targuer d’avoir fait mieux puisque ce n’est pas deux mais quatre récompenses qu’elle décroche sur les six nominations. Elle est la meilleure artiste, Europe et États-Unis, meilleure chanson et meilleure vidéo. Il faut bien reconnaître que son clip, qui ressemble plus à un court-métrage, est rempli de sensualité et d’humour. La chanson Havana, composée avec le rappeur Young Thug, est un mélange de pop, rap et musique latino qui rappelle les origines cubaines de Camila Cabello.

Les autres grands gagnants sont la chanteuse Nicki Minaj (nouvelle fenêtre) dans la catégorie Hip-Hop et Shawn Mendes se voit distingué « meilleur artiste en concert ». Enfin Janet Jackson (nouvelle fenêtre) se voit décerner le titre d’icône globale pour ses trente ans de carrière et son combat contre les violences faites aux femmes.

 

La maison des sons de Pierre Henry

5 Nov

Malgré une pétition et une mobilisation auprès de la Mairie de Paris et du Ministère de la Culture, la maison du compositeur Pierre Henry décédé en 2017 va être détruite pour faire place à un programme immobilier.

Elle n’était pas située à la Chaussée d’Antin comme dans la chanson de Jacques Dutronc mais plus proche de celle de Michel Polnareff dans Qui a tué Grand-Maman, car des bulldozers vont bien raser cette maison qui a assisté à la naissance de la musique électroacoustique. Le compositeur y donnait régulièrement des concerts en petit comité et ses fans souhaitaient conserver et transformer ce lieu en musée pour continuer à écouter la musique dites concrète de Pierre Henry (nouvelle fenêtre).

Pierre Henry

Heureusement ses archives, instruments et créations artistiques ont été transférées dans un local Passage Hennel dans le XIIème arrondissement de Paris qui sera ouvert au public. Les 14000 bandes magnétiques de ses enregistrements sont envoyées à la Bibliothèque Nationale de France (BNF) pour y être numérisées.

Un concert à été donné à La Gaieté Lyrique mercredi dernier proposant cinq des œuvres du marathon musical de 26 heures qu’il avait composé il y a 50 ans.

Pierre Henry est considéré comme un des pères de la musique électro moderne et son travail a influencé plusieurs générations de musiciens. Il est donc primordial que son œuvre et ses instruments soient préservés et que le public puisse avoir accès à cette institution de la musique contemporaine.

Bohemian Rhapsody, le film

2 Nov

Ou comment un film sur ce groupe de légende qu’est Queen devient le biopic de son charismatique chanteur Freddie Mercury !

Dire que Queen est l’un des groupes les plus importants des années 1970 et 80 est un doux euphémisme tant il a révolutionné le rock. De ses compositions audacieuses aux extravagances de son chanteur, Queen était devenu le symbole musical des différentes luttes sociétales que sont entre autres la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles ou des drames de la faim dans le monde.

C’est d’ailleurs avec le concert du Live Aid que débute et se termine le film. On peut presque parler de documentaire tant le guitariste du groupe Brian May et le batteur Roger Taylor ont influencé le scénario. Le bassiste John Deacon s’est retiré des projets du groupe après la mort à seulement 45 ans de Freddie Mercury le 24 novembre 1991 car il était contre la surexploitation en produits dérivés ou autres hypothétiques retours sur scène.

Il n’y avait pas d’inquiétude à avoir sur le scénario du film puisqu’il relate l’aventure de Queen mais les incertitudes concernaient le rôle de Farrokh Bulsara alias Freddie Mercury. Qui pouvait endosser le costume d’un des plus grand artiste du 20ème siècle ? Cette question a failli empêcher la réalisation de ce film qui a non seulement changé de réalisateur mais surtout à plusieurs reprises d’acteur principal. C’est finalement l’acteur Rami Malek qui décroche le rôle. Il va travailler la gestuelle et la façon de bouger de Freddie Mercury pour coller au plus près du personnage. Et il faut bien avouer que la performance de l’acteur de la série Mr Robot est stupéfiante de réalisme. Il a tenu compte d’anecdotes comme celle du jeune Freddie qui ne connaissait pas la musique mais composait à l’oreille les morceaux qu’il avait dans la tête. Cela dans sa petite chambre dans laquelle son lit était collé au piano et il jouait à l’envers, allongé sur le dos, le bras tendu vers le clavier. Seule concession de l’acteur, il se fait doubler pour le chant même s’il interprétait réellement les morceaux pendant le tournage.

Queen a su utiliser tous les instruments pour faire évoluer sa musique, du classique de Bohemian Rhapsodie aux guitares électriques de We Will Rock You ou en y intégrant les synthétiseurs et l’aspect symphonique comme avec Who Wants To Live Forever. Et ils ont accolé à leur musique des images fortes, des costumes délirants sur scène et des vidéos clips déjantés comme celui de I Want To break Free.

Il est certain que Queen n’aurait pas été le groupe qu’il a été sans l’exubérance de Freddie Mercury et surtout sans cette voix puissante qui a porté jusqu’à aujourd’hui la légende de cet homme exceptionnel né à Zanzibar avant d’être envoyé faire ses études en Inde puis devenir bagagiste à l’aéroport d’Heatrow de Londres (nouvelle fenêtre) pour terminer en étant élu Ultime Dieu du Rock par un sondage britannique, choix confirmé par le célèbre magazine américain Rolling Stone.

Les critiques regrettent que les aspects les plus sulfureux, la drogue et les orgies, soient gommés mais ce n’est pas plus mal car le plus intéressant chez Freddie Mercury est son génie créatif ainsi que ses performances vocales et scéniques bien mises en avant dans ce film.

Retrouvez Queen et Freddie Mercury à travers les disques, vidéos, livres et partitions disponibles à l’espace Image et Son de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

La folie BTS envahit la chanson du lundi

29 Oct

On vous avait déjà parlé de la vague K-Pop avec ses groupes de filles (nouvelle fenêtre), eh bien les garçons pop coréens déferlent encore plus fort avec le tsunami musical BTS !

On vous laisse le choix pour la traduction de cet acronyme de trois lettres, soit la version coréenne Bangtan Sonyeondan signifiant boy-scouts à l’épreuve des balles ou la version internationale avec Beyond The Scene, au-delà de la scène.

Ils sont sept, chanteurs, danseurs et surtout gravures de mode ultralookés. Depuis 2013, ils mélangent la pop, le R’n’B, le rap et la musique électro locale baptisée Moombathon. Fait assez exceptionnel dans ce milieu pour être signalé, ils composent leurs textes qui parlent des tourments de l’adolescence et des thèmes chers à cette tranche d’âge, donc les filles et l’amour. Ils s’évertuent à faire passer des messages positifs à la jeunesse.

Les BTS remplissent sans problème les salles de concert avec leur A.R.M.Y de fans, devinez, surtout des filles. Ils étaient en concert à Paris les 19 et 20 octobre dernier pour un show à leur démesure fait de chorégraphies et d’effets visuels, comme leurs clips. Ils collaborent également avec des stars internationales comme Nicki Minaj (nouvelle fenêtre).

Une captation de leur précédente tournée, Burn The Stage : The Movie, sortira en salles le 15 novembre 2018. Une bonne occasion de vivre l’hystérie que provoque ce boys band si vous n’avez pas pu la vivre en live.

bts affiche film

Mon pays c’est l’amour / Johnny Hallyday

22 Oct

Le 51ème album de Johnny Hallyday intitulé Mon pays c’est l’amour est sorti le vendredi 19 octobre après une longue attente et bien des déboires.

C’est en octobre 2017 que le titre définitif a été choisi par le rockeur. Le compositeur Maxime Nucci alias Yodélice (nouvelle fenêtre) et le producteur Sébastien Ferran avaient d’abord pensé à Made in Rock’n Roll, une des chansons de l’album. Mais le Taulier leur a répondu que l’on risquerait de le prendre pour un marchand de T-shirt. D’après eux, ils se sont mis d’accord pour Mon pays c’est l’amour, autre chanson faisant partie du disque, car le chanteur considérait que cela représentait bien l’ambiance et les thèmes principalement abordés dans ses onze nouvelles chansons, à savoir l’amour et les femmes. A noter que ce titre avait déjà été utilisé par BB King et Ray Charles.

johnny playlist

Car si l’album attaque sur un titre fort baptisé J’en parlerai au diable, il ne s’agit pas d’un album sombre en forme de testament. Il y a du Blues, une ballade country et une chanson intitulée Tomber encore dont le texte est composé par un fan. Il y parle aussi de cette Amérique qui l’a tant fait rêvée avec le titre Back in L.A. en forme de dédicace à sa ville d’adoption ou L’Amérique de William en hommage au photographe William Eggleston.

Le chanteur semble s’adresser deux fois à son épouse Lætitia dans le sublime Pardonne-moi et le meilleur titre de ce disque d’après moi qu’est  Je ne suis qu’un homme qui conclu en forme de confession ce qui restera le dernier album d’un homme qui a incarné à lui tout seul la rock’n roll attitude et qui sera toujours présent dans le cœur des français.

Il y a quarante ans, Jacques Brel

19 Oct

Il y a quarante ans disparaissait Jacques Brel, terrassé par la maladie.

Il est l’un des chanteurs francophones les plus connu au monde alors que sa carrière musicale sur les planches n’aura durée que treize années, de 1953 à 1966. Dès ses débuts, il bouscule les codes de la chanson avec des textes réalistes mais surtout une interprétation viscérale aussi bien sur scène qu’à l’écran. Jacques Brel (nouvelle fenêtre) donnait tout son sens au mot interpréter car son corps, son attitude et son visage exprimaient toute la dureté ou la souffrance des textes de ses chansons. Son chef-d’oeuvre absolu composé avec son pianiste Gérard Jouannet récemment décédé est le titre Ne me quitte pas qui avait fait scandale en 1959 car il donnait pour la société de l’époque une image dégradante de l’homme prêt à devenir l’ombre du chien de la femme qui le quittait. Véritable poète de la langue française, il n’hésitait pas à utiliser également des mots cru ou bien parler de sujet tabou comme la prostitution.

Son succès est d’autant plus incroyable que Jacques Brel était destiné à travailler dans l’usine de cartons de son père et qu’il n’avait reçu aucune formation musicale. Il a composé ses premières chansons avec le piano et la guitare que possédaient ses parents. Il s’est souvent fait dans ses chansons le porte parole des petites gens, des miséreux et se plaisait à moquer Les bourgeois dans le titre éponyme ou encore dans la chanson Chez ces gens-là. Son accent belge et  son articulation exagérée contribuait à l’ironie et à l’efficacité des chansons.

Après 1967, Jacques Brel à continuer de composer des albums mais il s’est surtout tourné vers le cinéma. Son rôle le plus marquant étant celui de l’Emmerdeur dans le film du réalisateur Edouard Molinaro tourné avec Lino Ventura. Il a participé à une dizaine de films et en a réalisé deux intitulés Frantz et Le Far West. Il remontera sur scène pour sa comédie musicale L’Homme de la Mancha sur le thème du Don Quichotte de Cervantes , endeuillé avant la première par la mort de Dario Moreno dont le rôle de Sancho Pança sera repris au pied levé par le comédien Robert Manuel. Le 17 mai 1969, après 150 représentations, épuisé et malade Jacques Brel met fin à l’aventure.

Il aura vendu plus de 25 millions de disques, donné des concerts dans le monde entier, fait voyager à travers ses chansons d’Amsterdam aux îles Marquises en passant par Vesoul et reçu l’admiration de plus grands artistes américains que sont Frank Sinatra, Ray Charles ou Nina Simone qui n’hésiteront pas à reprendre ses chansons. Aujourd’hui encore des artistes comme la regrettée Maurane rendent hommage au Grand Jacques.  Pour l’anecdote, le titre Amsterdam n’a jamais été enregistré en studio et il n’existe que la version concert enregistrée sur l’album mythique Olympia 1964 (nouvelle fenêtre).

Jacques Brel aurait fêté ses 90 ans l’année prochaine, il nous a légué des chansons parmi les plus belles de la chanson française dont Quand on a que l’amour qui fut son premier grand succès en 1956.

La chanson du lundi: La grenade / Clara Luciani

15 Oct

Originaire de Marseille, Clara Luciani monte à Paris à l’âge de 19 ans. Elle se fait très vite remarquer après avoir chanté en l’occurrence pour La Femme et avec son premier EP Monstre d’amour. Elle signe son retour avec un premier album Sainte-Victoire, du nom de la somptueuse montagne qui surplombe Aix-en-Provence.

Une chanson composée de basses et de synthé seventies dans laquelle l’artiste utilise sa voix délicate et  son énergie pour s’adresser à ceux qui cultivent une image rétrograde de la femme.

« En écrivant cette chanson, je voulais exprimer que derrière le fantasme rassurant de la femme-madone, que derrière la rondeur, la douceur du sein qui est le symbole suprême de la féminité et de la fécondité, pouvaient se cacher une rage de vivre, une force et une violence égales ou supérieures à celles des hommes. Il faudrait penser à abolir cette vision de la femme que beaucoup ont encore aujourd’hui : non, nous ne se sommes pas de pauvres petites poupées vulnérables et muettes. »

Avant de diffuser ce clip, réalisé par Christian Beuchet (nouvelle fenêtre), la chanteuse avait invité ses followers à réciter le refrain « Sous mon sein la grenade » sur Instagram. Une accroche originale et très réussie :

 

Sa voix grave et captivante n’est pas sans rappeler celle de Fishbach (nouvelle fenêtre).

Déclic Musique vous met ici le lien pour toutes ses dates de concerts à venir (nouvelle fenêtre) 😉

Ma sélec… sons d’octobre 2018

12 Oct

Les nouveautés de cet automne révèlent de jolies pépites dans des styles très différents. A votre tour de les découvrir selon vos goûts ! Pensez à vous connecter sur le site de La Médiathèque pour vos écoutes diMusic (nouvelle fenêtre) et n’hésitez à faire un tour sur le site logo-philharmonie de paris-a-la-demande où vous pouvez retrouver des concerts, les expos passées ou encore des documentaires musicaux.

Sol’air (nouvelle fenêtre)

sol airLes mélodies nous invitent en voyage. La chanteuse s’est entourée d’artistes de différents pays. On peut entendre des instruments d’Orient, du Portugal ou encore de l’Océan Indien. Sultana nous envoûte grâce à sa voix et aux brillants arrangements.

Protoje (nouvelle fenêtre)

medium_3615932021657Protoje dont c’est le quatrième album fait partie de la scène Reggae revival Jamaïcaine. Pour cet album, il a travaillé avec le producteur de renom : Pillip  Winta James (The Mighty Diamond , Damian Marley ou Chronixx).

Tahiti Boy and the Palmtree family (nouvelle fenêtre)

medium_3615933383952.jpgTahiti Boy and the Palmtree Family est un groupe pop français. À l’occasion de la réédition de l’album en version vinyl deluxe, le groupe sera au café de la Danse le 6 octobre 2018 (nouvelle fenêtre).

Dirty Dike(nouvelle fenêtre)

medium_3615933916303Excellent morceau du rappeur anglais Dirty Dike. Sorti par le même label que Fliptrix : High Focus records.

Fliptrix(nouvelle fenêtre)

medium_3615932595783Artiste et talentueux producteur anglais (label High Focus Records), il est sur la scène rap depuis 10 ans.

Amelia White(nouvelle fenêtre)

medium_0880547010027.jpgAmélia White est une poète rock originaire de Nashville.

Suburban Dirts(nouvelle fenêtre)

medium_0604565082695Ces Anglais se sont inspirés du cinéma et de la littérature américaine au temps des cowboys.

Michel Mainil Vincent Romain Quintet (nouvelle fenêtre)

medium_3615932595783Descendant du Hard Bop, le style Soul Jazz est apparu à la fin des années 1950, dans le sud des États-Unis. Cette musique est proche du blues et de la soul. On retrouve l’orgue Hammond, les cuivres et l’harmonica.

Sauna Youth(nouvelle fenêtre)

medium_5051142080318C’est le troisième album de ce groupe de punk londonien. Des morceaux plein d’énergie par les ex-membres de Captain Everything.

The beths(nouvelle fenêtre)

medium_0677517012750Groupe de Nouvelle-Zélande aux sonorités pop rock.

Juanita Euka, Animanz(nouvelle fenêtre)

medium_5060609660222.jpgOn retrouve des sonorités funk et afrobeat vintage pour cet album londonien. Ce morceau est un peu plus psychédélique mais il y a une grande diversité de musique dans l’album. Le groupe est devenu un collectif qui accueille des artistes du monde entier.

Vincent Blanchard(nouvelle fenêtre)

medium_3299039807323Chansons de la bande originale du dernier film d’Alex Lutz : Guy. Parodie d’un chanteur de variété française des dernières décennies.

Salif Keita(nouvelle fenêtre)

medium_3615934010734.jpgIl fait partie des plus belles voix du Mali. Il a toujours mêlé musiques traditionnelles d’Afrique avec celles d’autres pays.

Fernand Deroussen (nouvelle fenêtre)

medium_3663729045010Pour prolonger l’été, retrouvez le son des vacances. Écoutez les oiseaux, les sauterelles ou encore les grillons.

%d blogueurs aiment cette page :