Tag Archives: exposition

Exposition Johnny Hallyday à Levallois

7 Déc

Une exposition sur Johnny Hallyday se tiendra du 7 au 31 décembre 2018 à l’hôtel de ville de Levallois pour commémorer sa disparition (nouvelle fenêtre).

Il y a quelques mois, un appel avait été lancé auprès des collectionneurs et fans de l’idole des jeunes pour que la mairie de Levallois se voit confier des objets, disques et documents en lien avec le chanteur. Apparemment le message semble bien passé.

Son ami Pierre Billon a largement contribué à cette exposition, véritable témoignage de celui qui a accompagné au plus près Johnny Hallyday pendant une grande partie de sa vie.

L’exposition Johnny s’articule autour des photographies de Daniel Angeli, paparazzi des stars mais surtout ami du rockeur. Des photos qui n’ont souvent pas été publiées et qui donnent un regard plus intime sur la vie du chanteur.

carr-don-johnny

Retrouvez L’exposition Johnny à l’hôtel de ville de Levallois situé place de la République et pour patienter, le blog Déclic Musique vous propose le clip de la chanson Pardonne-moi extraite de son dernier album Mon pays c’est l’amour. Une vidéo remplie de symboles, à vous de les trouver.

Publicités

Salon Vinyle Expo 2018 à Levallois

30 Nov

La deuxième édition du salon Vinyle Expo aura lieu à l’hôtel de ville de Levallois les samedi 1er et dimanche 2 décembre 2018 de 10h à 18h30 (nouvelle fenêtre).

Amoureux des vinyles et de la musique en général, Vinyle Expo est devenu un rendez-vous incontournable. Vous pourrez y dénicher des disques pour compléter votre collection ou trouver un cadeau musical original à offrir. Mais l’intérêt de ce salon est qu’il regroupe les différents acteurs autour de disques, comme les fabricants de matériels pour écouter toutes vos musiques ainsi que les maisons de disques spécialisées et des artistes ou auteurs pour des séances de dédicaces.

affiche vinyle expo 2018

Et comme ce sont les organisateurs qui en parlent le mieux, le blog Déclic Musique vous propose deux vidéos tournées pendant l’édition 2017.

Sade et Jimi Hendrix se font tirer le portrait à La Médiathèque de Levallois

14 Sep

La médiathèque Gustave-Eiffel accueille depuis le 07 septembre 2018 l’exposition Stories du peintre Mika Nak composée de portraits dont celui de Sade et Jimi Hendrix.

Bien plus que de simple portraits, il réinterprète les visages humains avec une technique toute particulière, les traits du visage sont dessinés par des phrases, des assemblages de mots extraits, dans le cas présent, de chansons des artistes.

Concernant Sade, Mika Nak a repris la sublime photo de l’album Love Deluxe

Sade_-_Love_Deluxe

en changeant la couleur du fond de toile en lin passant du blanc original à un bleu faisant jaillir la sensualité de la peau noire de la chanteuse. Le texte recouvrant son visage et une partie de son corps est extrait de sa chanson No Ordinary Love.

sade

Avec Jimi Hendrix, c’est un rouge flamboyant qui fait ressortir le visage incliné et le regard baissé du chanteur, faisant penser à la pochette du disque The Cry of Love, déjà illustrée par un portrait dessiné.

hendrix cry of love

C’est le texte de la mythique chanson Hey Joe qui recouvre le visage et les habits de celui qui restera à jamais le plus fabuleux des guitaristes.

jimi hendrix

Le blog Déclic Musique vous invite à venir découvrir jusqu’au dimanche 07 octobre inclus les autres visages de cette Stories de Mika Nak à la médiathèque Gustave-Eiffel située au 111 rue Jean Jaurès à Levallois. Vous pouvez également emprunter les disques de ces deux artistes à l’espace Image et Son ou les écouter sur le site de La Médiathèque.

 

La chanson du lundi : Les flocons de l’été / Etienne Daho

18 Déc

L’icône de la pop à la française a sorti il y a un mois son onzième album studio intitulé Blitz !

Du haut de ses 61 printemps et avec son éternelle jeunesse, Etienne Daho (nouvelle fenêtre) nous offre comme à son habitude un album composé de chansons inspirées et mélodieuses aux frontières de la poésie. Enregistré entre Londres où il vit et Los Angeles pour l’influence, il sonne plus rock que les précédents.

À noter l’exposition à La Philharmonie de Paris baptisée Daho l’aime pop (nouvelle fenêtre) dans laquelle le chanteur propose en 200 photographies sa vision de la chanson populaire en France au cours des dernières décennies.

Vous pouvez retrouver disques, partitions et vidéos d’Etienne Daho à l’espace Image et Son de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

Merci à Paola P. pour l’info sur l’expo !

Les actualités musicales du week-end

26 Mai galerie pink floyd david bowie

En ce nouveau week-end de pont, juste deux petites infos susceptibles de vous intéresser concernant les Pink Floyd d’une part et David Bowie de l’autre.

En effet, à Londres, le V&A Museum (Victoria and Albert) présente jusqu’en octobre une exposition géante sur le groupe de rock britannique, intitulée the Pink Floyd : their mortal remains. Que vous dire là-dessus ? Profitez des ponts pour passer le tunnel ?

Et que cette exposition  arrive 15 ans après celle de la Cité de la Musique à Paris, à l’occasion de ses 50 ans, et que  le groupe nous présente l’évènement sur son site (nouvelle fenêtre)  comme  « un voyage en immersion, multisensoriel et théâtral à travers le monde extraordinaire de Pink Floyd«(nouvelle fenêtre) .

Davis bowie ziggy stardust wikimedia

À Levallois, à La Médiathèque, notez la date : venez assister à la projection du mythique concert donné par David Bowie à Londres le 3 juillet 1973 pour dire adieu à son personnage Ziggy Stardust. Cette version bénéficie d’un son remasterisé qui vous transportera au cœur de la salle de concert.

Rendez-vous samedi 10 juin 2017 à 16h, dans l’auditorium de la médiathèque Gustave-Eiffel.

Et bien sûr, vous pouvez toujours emprunter tous les albums, monographies, revues ou partitions de ces légendes de la musique à l’Espace Image et Son de la Médiathèque (nouvelle fenêtre) ou en ligne.

4 actus pour le week-end

7 Juin

Déclic Musique épluche la presse et Internet pour vous faire partager 4 actualités essentielles de la semaine.
Aujourd’hui, il sera question du lancement du Paris Jazz Festival, de la danse indienne au conservatoire, de la « palme » musique de film de Cannes et de la Biennale d’art contemporain de Venise.

pjf2Début en fanfare (The Young Pilgrim) ce dimanche 7 Juin.

Paris-Londres, Paris-Rome, Paris-Tokyo, Paris-Tel-Aviv…  tous les WE de juin et juillet un programme basé sur un tandem créatif entre 2 pays, présente un pays phare dans la scène jazz.  Concerts dans l’après-midi ou en soirée, avec des grands noms tels Kerecki, Rava, Di Battista, Avishai Cohen (le trompettiste), Potts, Sabagh, les Tambours de Tokyo…

 

 

  • Conservatoires pour tous et toutes les musiques.

Fleur Pellerin souligne la nécessité de « démocratiser l’accès aux conservatoires », en y introduisant par exemple le hip-hop ou la danse indienne, dans le même temps que Manuel Valls met en place les « pactes culture » pour un centaine de communes, dont « l’objectif […] est la cohésion territoriale par la culture». Parallèlement à la baisse importante des dotations de l’État (11 milliards sur 3 ans) et à la suppression pure et simple de la subvention de l’État à tous les conservatoires – environ 10% de leur financement – difficile d’équilibrer la balance des protestations dans les milieux musicaux et au sein des collectivités, principaux financeurs.

 

  • Hou HsiaoHsien, prix de la mise en scène Cannes 2015

La Bande originale de son film « The Assassin », composée par Lim Giong, est récompensée aux côtés du Festival de Cannes par le désormais traditionnel prix du « Cannes soundtrack award ». En salle en 2016.

houhsiaohsienlim giong

 

  • « Rêvolutions » : Présence française à la Biennale de Venise.

Le musicien Céleste Boursier-Mougenot compose une œuvre poétique pour cette grande exposition de l’art contemporain du monde entier. L’évolution dans son travail l’a amené à donner des formes aux sons… Dans le cas présent, les plantes générant des courants électriques de faible tension (1 à 10 millivolts) en fonction de la différence de potentiel entre elles et leur substrat, ce courant se traduit par des signaux qui, dans le cas de certains arbres de l’installation, sont reconditionnés et amplifiés afin de composer une pièce musicale diffusée en directe dans les salles adjacentes. A découvrir!

« From here to ear »

« Clinamen »

 

4 actus pour le week-end

21 Mai

Déclic Musique épluche la presse et internet chaque semaine pour vous faire partager quatre actus. Cette semaine, on déplore la mort du roi du blues, B.B. King, et l’annulation de centaines de festivals en France, on vous propose d’aller à la rencontre d’Edith Piaf à la BnF et on vous révèle le passé de pop star d’un acteur de Game of Thrones.

  • L’adieu au roi

Lucille est en deuil. Lucille, c’est le nom de baptême de la guitare du roi du blues. Riley Ben King, alias « Blues Boy », B.B. King, est mort dans la nuit du jeudi 14 mai 2015 à l’âge de 89 ans.B.B. King jouait du blues depuis la fin des années 40, il l’a popularisé, l’a répandu là où il n’allait pas et lui a dédié sa vie.Enfant, il travaillait dans les champs de coton dans le sud des Etats-Unis et jouait de la guitare. A 22 ans, il s’installe à Memphis où il montera son orchestre le « B.B. King Review » et il multiplie les concerts. En 1951, il se fait connaître avec son premier succès : « Three O’Clock Blues » puis il enchaîne les tournées aux Etats-Unis. Dans les années 60-70, son succès dépasse les frontières et il conquiert le « public blanc ». Donnant des milliers de concerts à travers le monde, B.B. King est devenu une « légende ». Il a inspiré les Rolling Stones, Eric Clapton, U2, Jimmy Page.

  • « Culture française tu te meurs »

Publiée en janvier 2015, la « cartocrise » diffusée par Emeline Jersol, médiatrice culturelle à Vieux-Condé (59), répertorie près de 200 annulations, abandons de manifestations et festivals culturels ainsi que les fermetures de structures culturelles en France depuis mars 2014.
Exit les Muzik’Elles en Seine-et-Marne, les Voix du Gaou dans le Var, le Festival de Musique de Strasbourg… Et les grands festivals ne sont pas à l’abri.
La raison de cette hécatombe culturelle ? La chute de fréquentation, l’inflation des cachets, mais surtout les coupes budgétaires, décidées par les collectivités locales.
Un sombre tableau auquel fait écho l’aveu pieux de Manuel Valls dimanche dernier durant le Festival de Cannes :
« Cela a été une erreur au cours des deux premières années du quinquennat de François Hollande de baisser le budget de la Culture.»

  • Exposition Édith Piaf à la BnF

 

Fille de saltimbanques devenue icône populaire, Édith Piaf aurait cent ans en décembre 2015.

La BnF lui consacre une exposition du 14 avril au 23 août 2015. Vous y découvrirez des affiches, photographies, lettres, souvenirs (dont la fameuse robe noire), disques, enregistrements sonores et vidéos qui vous donneront à voir la chanteuse sous différents angles.
Des documents inédits raviront les amateurs. Vous errerez dans cette exposition comme la petite Édith sur les pavés de Paname et suivrez les traces de son parcours extraordinaire, de chanteuse de rue à idole internationale. Courez-y pour ne rien regretter !
« Piaf », du 14 avril au 23 août 2015, à la Bibliothèque nationale de France. Ouverture du mardi au samedi entre 10 h et 19 h et le dimanche entre 13 h et 19 h. Fermeture lundi et jours fériés.

  • Bronn is a pop star !

BronnFan de la série Game of Thrones, vous connaissez sans doute Bronn, le garde du corps de Tyrion Lannister. Mais saviez-vous qu’avant de jouer les fortes têtes ensanglantées, l’acteur Jerome Flynn était une pop star accomplie en Grande-Bretagne ? En effet, au début des années 90, il appartenait au duo Robson & Jerome et avait l’allure d’un séduisant blondinet !Robson & Jerome

La série du Trône de fer écrite par George R.R. Martin est empruntable à la Médiathèque.

Marie L.

Prendre la route du jazz avec Jean Claverie

26 Jan

Connaissez-vous Little Lou?

Ce petit garçon noir, imaginé par l’auteur-illustrateur-musicien Jean Claverie, baigne dans le blues et le jazz des années folles et devient très vite un prodige du piano. On suit avec délectation ses aventures policières et musicales à travers la série d’albums « Litte Lou » qui nous plonge dans l’univers du blues, du jazz et du swing des années 20 jusqu’à la Libération.

Little Lou          Little Lou- La route du Sud           Little Lou à Paris

Venez découvrir le Paris de 1944, les cabarets clandestins, le Benny Earl Golson Band, le club sélect du New Evening, les moustaches de Django Reinhardt à travers 30 planches originales de l’album Little Lou à Paris présentées à la médiathèque Gustave-Eiffel du 26 janvier au 21 février 2015.

Pour en savoir plus sur Jean Claverie et son oeuvre: le site officiel de Jean Claverie.

La playlist à écouter ici.

Marie L.

%d blogueurs aiment cette page :