Tag Archives: La Philharmonie de Paris

La musique ukrainienne à La Médiathèque de Levallois

18 Mar

L’espace Image et Son propose une sélection autour de la musique ukrainienne, disponible sur site ou en ligne via musicMe et La Philharmonie de Paris.

À la cote 066.1 KAL, vous trouverez le disque intitulé Voix ukrainiennes par l’ensemble vocal Kalena (nouvelle fenêtre). Il s’agit de 85 chanteurs, chanteuses et musiciens qui interprètent les chansons traditionnelles ukrainiennes.

Voix-Ukrainiennes-kalenakalena voix ukrainiennes

Sur musicMe, vous trouverez de la musique classique interprétée par l’Orchestre Symphonique National d’Ukraine, qui ironie de l’Histoire, interprète des compositions russes comme cette Ouverture de Rousslan et Ludmilla de Mikhail Glinka.

Mais également des chanteuses bien plus contemporaines comme Erika et la version Live de son album Paparatstsi. Le blog Déclic Musique vous propose de visionner le clip avec la version album de cette chanson.

Sur La Philharmonie de Paris à la demande, vous pouvez notamment écouter la chanson ukrainienne O je sais que j’ai péché, interprétée par la mezzo-soprano Iryna Zhytynska accompagnée par l’Orchestre National de Lille dirigé par Giorgio Croci. On vous propose d’écouter la cantatrice avec cet autre enregistrement.

N’oublions pas que l’Ukraine a gagné à deux reprises le concours de l’Eurovision, en 2004 avec la chanson Wild Dances interprétée par Ruslana et en 2016 avec le titre 1944 interprété par Jamala (nouvelle fenêtre).

Un pays, c’est également un hymne musical. La pianiste géorgienne Khatia Buniatishvili l’a interprété avec l’Orchestre de chambre de Paris lors d’une émission télévisée en soutient au peuple ukrainien.

Ma sélection Philharmonie-à-la-demande janvier 2022

28 Jan

De très belles choses à voir et entendre sur le site de la Philharmonie (nouvelle fenêtre) notre partenaire. Voyez seulement :

Sebastião Salgado, les musiques de mes photographies

Le photographe Sebastião Salgado nous parle de son Brésil d’avant, quand avec son père éleveur il traversait des centaines de kilomètres avec ses bêtes pour aller les vendre à l’abattoir. Jusqu’à ses études dans la grande ville de Victoria, et le mariage avec sa femme Lelia, l’exil… et de toutes les musiques et instruments qui ont accompagné sa jeunesse, musiques populaires des différentes régions brésiliennes, musique classique. Il chante même, avec sa voix pas mal du tout, bien au contraire!

Concert Bach Händel par Raphaël Pichon et Sabine Devielhe

Raphaël Pichon est l’un des meilleurs chefs interprètes de Bach du moment. Il faut dire qu’il l’a chanté petit, il l’a dans la peau! Avec sa partenaire en musique et son épouse dans la vie, Sabine Devieilhe, ils ont choisi les pièces qui les émeuvent le plus pour un album dont ils chantent ici le programme.

Pregardien Père et fils

Les touchants Pregardien père et fils, Christoph et Julian, tous deux ténors, chantent des pièces dont le fil conducteur est justement la paternité. Le roi des aulnes, Le père et son enfant, de Schubert ou Beethoven par exemple.

Gilberto Gil e tribu

Lors de leur tournée en Europe plusieurs fois reportée, le vénérable ex-ministre de la culture Gilberto Gil avec ses fils et sa petite fille ont honoré la grande salle Boulez d’un concert habité, chaleureux et participatif!

Gaetano Veloso

Gaetano Veloso pour son dernier album O meu coco chante dans l’énorme salle Boulez en solo et en acoustique, une performance, le public ne voit pas le temps passer.

Bachar Mar-Khalifé & Bojan Z

Bachar Mar-Khalifé et Bojan Z, lors du Jazz à La Villette, donnent un concert de jazz en duo de pianos combinant les modes orientaux et occidentaux, modulé du chant de Lynn Adib, de l’accordéon de Vincent Peirani ou du saxophone de Emile Parisien, réjouissant.

Conférence de Jordi Savall sur l’utilité de la musique

La musique est dans l’humanité depuis la nuit des temps. Les trompettes de Jericho ont fait tomber les murs de la Ville dans les temps bibliques. Le don musical est là au tout début de notre vie physique. Déjà dans notre vie intra utérine. A la naissance, comme la natation pour les bébés nageurs, le réflexe très éphémère existe d’être capable d’appréhender tous les modes musicaux. Une fois le réflexe perdu il faut apprendre. Chaque groupe humain différent apprend une musique différente. Ce qui fait société. Car ce que nous avons d’humain nous vient de l’éducation de nos parents, de l’école. En effet nous ne saurions pas que nous sommes humains si on ne nous le disait pas. Passionnantes réflexions et études de cet humaniste de la musique qu’est le chef et violiste de gambe Jordi Savall, à écouter comme un conte.

Regardez et écoutez toutes les vidéos de notre sélection Philharmonie-à-la-demande de Janvier 2022 (nouvelle fenêtre)

Airelle Besson en concert live sur la Philharmonie à la demande

22 Jan

C’est son album Radio One de 2016 qui est filmé ici en concert en 2019.

Son père aurait adoré qu’elle joue de la harpe celtique, mais c’est pour la trompette qu’elle a eu un coup de cœur, à l’âge de 4 ans. La liberté de jeu qu’on trouve dans le jazz avec ses improvisations a fait le reste. Ses études se concluent par un premier prix de jazz avec mention très bien, à l’unanimité au CNSMDP en 2002. Elle est lauréate avec Silvain Rifflet et leur groupe Rockingchair l’année suivante du concours international de jazz de La Défense.  En 2014 elle est lauréate du prix Django Reinhardt puis primée dans la foulée aux Victoires du jazz. En résidence à Coutances qui accueille le Festival Jazz sous les Pommiers ces 3 dernières années, elle est accueillie à présent à la Cité Musicale de Metz pour monter d’autres foisonnants projets.

C’est un plaisir de la voir jouer de la trompette, elle paraît comme une extension d’elle-même, son jeu est sans effort apparent. Airelle Besson tisse les notes comme autant de perles, ce qui n’est pas vraiment ce qu’on a l’habitude d’entendre pour la trompette. Les grands Ibrahim Maalouf, Erik Truffaz, Stéphane Belmondo, Médéric Collignon,… n’ont pas ces mêmes modulations de phrasé, cette finesse ni cette ampleur du son.

Ça fait du bien de retrouver des concerts faits de simplicité ! Les musiciens apparaissent sur une scène sobre habillés simplement. Et cette simplicité se retrouve dans leur jeu et même dans les compositions et les mélodies d’Airelle. Le piano de Benjamin Moussay et la batterie de Fabrice Moreau ont un jeu fluide comme l’eau qui s’égoutte, et la voix chantée d’Isabel Sörling fait le contre-chant à la trompette comme un choral amenant un supplément d’émotion.

Dans la vidéo ci-dessous elle présente son travail et son instrument

Et maintenant place à la musique ! (nouvelle fenêtre)

Accédez à l’offre en ligne de La Médiathèque en renseignant vos identifiants (les 10 chiffres du code-barre de votre carte de médiathèque) et mot de passe (vos jour et mois de naissance)

Une envie de concert…Agnes Obel sur La Philharmonie de Paris

26 Juin

Cette artiste Danoise fait l’unanimité depuis 2010 date de sortie de son premier album Philharmonics. D’abord très attachée à l’accompagnement d’instruments acoustiques, piano, violon et violoncelle, elle a, au fil des années ajouté des instruments atypiques comme le Celesta (nouvelle page) dérivé du piano et le luthéal (nouvelle page), qui lui transforme les sonorités de l’instrument.

Elle a également introduit le Mellotron (nouvelle page), ainsi que le trantonium (clavier) et l’épinette (petit clavecin). Sur son dernier album, elle continue de jouer avec sa voix en la tranformant et utilisant les sons instrumentaux pour les fusionner à sa voix.

Une artiste dans un registre mélancolique et poétique qui nous transporte au fil des sons nouveaux et des instruments dont les accords prennent leur envol de façon surprenante.

Vous pourrez vous plonger dans l’univers d’Agnès Obel, en regardant et en écoutant ce concert sur le site de la Philharmonie (nouvelle fenêtre), en vous connectant sur votre compte de La Médiathèque de Levallois.

Vous pourrez également découvrir son dernier album Myopia sur la plateforme MusicMe.

 

 

Les activités en ligne de La Philharmonie de Paris

5 Juin

Dés le début du confinement, la Philharmonie de Paris a proposé du contenu et des services accessibles en ligne en plus de ses ressources en ligne habituelles.

Regroupant trois sites, la Grande Salle Pierre Boulez, la Cité de la Musique et la Salle Pleyel, La Philharmonie de Paris a été contrainte de fermer ses portes au public, mais pas de l’abandonner.

En plus du catalogue en ligne, on peut ainsi assister chaque soir à 20h30 à la rediffusion d’un concert. Les musiciens ne pouvant pas se retrouver en raison de la distanciation, il s’agit de concerts enregistrés les années précédentes.

Il existe également une programmation pour les enfants. Chaque semaine, un concert éducatif est proposé. Et il n’y a pas que de la musique classique, tous les styles sont représentés. Les œuvres interprétées sont présentées et expliquées pour une parfaite compréhension du jeune public. Il y a également des jeux musicaux sur les thèmes de Pierre et le loup de Sergueï Prokofiev ou Le carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns.

la philharmonie en famille

Toujours en famille, vous avez la possibilité d’effectuer une visite virtuelle du musée de la musique. Cinq thèmes principaux, à savoir La naissance de l’Opéra, La musique des Lumières, l’Europe Romantique, L’accélération de l’histoire et Les musiques du monde sont illustrés par plus de mille œuvres composées d’instruments, partitions, mobiliers, tableaux et autres sculptures.

musée de la musique

Retrouvez La Philharmonie de Paris en vous connectant avec vos identifiants sur le site de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

Une envie de concert…Avishai Cohen sur La Philharmonie de Paris

8 Mai

La Philharmonie de Paris propose une multitude de concerts filmés, que vous pouvez visionner. Et il y en a pour tous les goûts, classique ancien, contemporain, musique du Monde, jazz…

Aujourd’hui nous vous invitons à regarder l’extraordinaire Avishai Cohen et sa contrebasse, avec son sympathique trio. Ce concert, Gently Disturbed, a été enregistré le 31 août 2018 à La Philharmonie, avec Shai Maestro, au piano et Mark Guiliana à la batterie.

Musicien israélien, il grandit près de Jérusalem, et pratique le piano, puis la basse. À 22 ans il part pour New York et joue dans de nombreux petits clubs, lorsqu’il est remarqué par Chick Corea (nouvelle fenêtre). Il signe son premier album à 28 ans, Adama et crée le Avishai Cohen Trio par la suite, dont la composition change à plusieurs reprises.

Un artiste complet, doué et plus que l’écouter, le regarder gratter, pincer sa contrebasse est un réel plaisir pour les yeux et les oreilles.

Rendez-vous sur le site de La Médiathèque de Levallois pour profiter de ce concert, en vous connectant, puis en basculant sur la plateforme de notre partenaire, La Philharmonie de Paris, nouvelle fenêtre).

Le blog Déclic Musique vous propose d’écouter un extrait et vous souhaite un bon concert !

Vous pouvez également retrouver tous les albums d’Avishai Cohen à écouter, sur la plateforme MusicMe (Toujours dans la rubrique musique en ligne)  du site de La Médiathèque de Levallois, une fois connecté (nouvelle fenêtre).

 

%d blogueurs aiment cette page :