Archive by Author

Pépites musicales des dernières acquisitions /septembre 2022

23 Sep

Voici nos CD préférés que l’on a envie de vous faire partager et qui sont à retrouver dans votre espace Image et Son de La Médiathèque de Levallois.

Commençons par un album de musique classique : Sol & Pat ( nouvellefenêtre) de Patricia Kopatchinskaja et Sol Gabetta

Patricia Kopatchinskaja (nouvelle fenêtre) est violoniste et Sol gabetta (nouvelle fenêtre) est violoncelliste. Au programme de ce duo violon et violoncelle ; les morceaux de Jörg Widmann et Francisco Coll ou encore Ligeti, Xenakis, JS Bach et Ravel. L’album qui célèbre une complicité musicale qui dure depuis 20 ans a été enregistré à l’église de Zweisimmen en Suisse

En chanson française l’album : Je sais pas si ça va de Marie-Flore (nouvelle fenêtre)

La chanteuse propose un album aux textes à la fois sensibles mais aussi des récits d’amours déçus. Ces tranches de vies sont accompagnées de morceaux dansants ainsi que d’autres plus mélancoliques.

En électro : Native Soul et l’album Teenage dreams (nouvelle fenêtre)

Duo de producteurs de Hip-Hop, House ou encore d’Amapiano qui est un style de musique électro originaire d’Afrique du Sud.

Pour les fans d’Afrohouse et de musiques Techno.

Nous vous proposons également l’écoute de la très belle bande originale du film La panthère des neiges (nouvelle fenêtre) de Sylvain tesson (nouvelle fenêtre)

Warren Ellis (nouvelle fenêtre) et Nick Cave (nouvelle fenêtre) nous transportent dans une atmosphère étrange et paisible où les cordes expriment toute la sensibilité et la beauté des images.

Dans la catégorie Jazz : l’album Via de la Plata (nouvelle fenêtre) du trio Daniel Garcia

le Pianiste Madrilène et virtuose du jazz est entouré du trompettiste  Ibrahim Maalouf (nouvelle fenêtre), de la clarinettiste Anat Cohen et du guitariste Gerardo Núñez (nouvelle fenêtre). Un album ensoleillé et vibrant.

Pour terminer ces découvertes, nous vous présentons un autre album de musique classique : le clavier bien tempéré, livre 1 (nouvelle fenêtre) de Benjamin Alard

Benjamin Alard, encore un lauréat du fameux concours de Musique ancienne de Bruges amoureux de Bach! Il reconnait chez Bach son côté travailleur infatigable, très ancré dans son époque, passionné de pédagogie musicale, curieux des compositeurs ses contemporains et s’en inspirant pour ses propres compositions. C’est de cet aspect du grand compositeur baroque que l’organiste-claveciniste s’imprègne pour transmettre à son tour sa compréhension de la musique.

L’intégrale qu’il a débuté il y a 5 ans, balaie à la fois les compositeurs qui ont inspiré Bach, les oeuvres du point de vue pédagogique, et l’habitude de l’époque d’adapter les oeuvres pour l’instrument que chacun possédait chez soi, pour sa part le clavecin, le clavicorde, l’orgue portatif et d’autres curiosités à clavier de facteurs d’instruments. On entend aussi dans cette intégrale, ici le 6e opus, la grande intimité de Benjamin Alard avec l’oeuvre de Bach, par son phrasé, le toucher de l’instrument, et comme il le dit lui-même, on ressent qu’il a vraiment fait de Bach « son pain quotidien ».

Bonne écoute.

Les chansons de marins

2 Sep

Pour prolonger les vacances, voici quelques chansons synonymes d’embruns marins, de fraternité ou de voyages au long cours.

L’origine de ces chansons remonte au XIXe siècle. A l’époque de la marine à voile les matelots chantaient en travaillant. Les chants avaient d’ailleurs un rythme spécifique pour chaque tâche à accomplir et étaient souvent accompagnés d’instruments comme le violon ou l’accordéon.

Récemment ces chants sont redevenus à la mode via un célèbre réseau social et grâce à un interprète, Nathan Evans qui a envahi la toile avec une reprise de : Wellerman (nouvelle fenêtre).

Voici quelques titres emblématiques qui sont disponibles via la plateforme musicMe(nouvelle fenêtre) ou à La Médiathèque de Levallois :

Santiano de Hugues Aufray(nouvelle fenêtre)

Cette chanson a été reprise en 1961 par Hugues Aufray et portait le nom de Santy Anno ou encore Santianna. Elle était chantée par des marins anglais en preuve d’amitié aux Mexicains lors de la Guerre américano-mexicaine dans les années 1840.

Tri Martolod, version de Nolwenn Leroy

Chanté par Nolwenn Leroy(nouvelle fenêtre) en 2010 sur son album Bretonne, cette chanson a également été interprétée plus tôt par le groupe Tri Yann(nouvelle fenêtre) ou par Alan Stivell(nouvelle fenêtre). Ce dernier à récemment fait une tournée avec l’Orchestre national de Bretagne.

Dès que le vent soufflera de Renaud (nouvelle fenêtre)

C’est pas l’homme qui prend la mer, c’est la mer qui prend l’homme, cette citation de Joseph Kessel(nouvelle fenêtre) a inspiré à Renaud, la chanson Dès que le vent soufflera, au retour d’une traversée aux Antilles en voilier.

Cette tradition de chants de marins perdure et plusieurs manifestations existent comme le Festival du chant de marin de Paimpol, des concerts sont organisés lors des Fêtes maritimes de Brest ou encore à travers la Fête du chant de marin de Saint-Jean-Port-Joli au Québec.

Larguez les amarres en musique !

Pépites musicales des dernières acquisitions / juin 2022

3 Juin

Voici nos CD préférés que l’on a envie de vous faire partager et qui sont à retrouver dans votre espace Image et Son de La Médiathèque de Levallois.

Commençons par un album de musique classique :

Winged Hands The Eight Great Suites & Overtures

Francesco Corti (nouvelle fenêtre), Grandes suites pour clavecin de Händel.

Jeu virtuose et enflammé du claveciniste italien à la renommée internationale d’une œuvre assez méconnue du compositeur baroque Georg Friedrich Händel, plus célèbre pour ses nombreux opéras et oratorios. Celui-ci a écrit pour sa propre virtuosité ces suites pour son instrument favori. D’où semble-t-il le sous-titre de Winged hands : Mains puissantes. Les transcriptions d’ouvertures d’opéras sont de lui également, ou réalisées par d’autres musiciens. D’ailleurs à cette époque sans enregistrements, dans l’Europe des années 1720, les œuvres étaient copiées puis interprétées assez librement par les compositeurs et musiciens, qui faisaient preuve en public de leurs talents de virtuoses et d’improvisateurs.

Francesco Corti, lauréat du concours de Leipzig, puis de Bruges en 2006, joue depuis longtemps dans la cour des grands. Soliste dans les meilleurs ensembles, il dirige aussi Les Musiciens du Louvre de Marc Minkovski et Il Pomo d’Oro. Isabelle, La Médiathèque de Levallois.

Dans la catégorie Reggae :

Sly and Robbie meet dubmatix (nouvelle fenêtre), Overdubbed

Le producteur et multi-instrumentiste canadien Dubmatix revisite certains titres du duo reggae Sly and Robbie. À partir des pistes de batterie et de basse, il a ajouté ses propres instruments pour créer un album de remixes dans un esprit : Dub, Reggae, Breakbeat et Triphop.

Albums rock :

Dave Gahan (nouvelle fenêtre), Imposter

Dave Gahan, chanteur des groupes Depeche Mode et Soulsavers, producteur et arrangeur propose un album de reprises de PJ Harvey, Cat Power, Neil Young, James Carr, ou encore Mark Lanegan. Imposter est un album qui regroupe des chansons que le chanteur souhaitait interpréter. Ces titres l’on toujours fait vibrer, les textes semblaient lui parler directement. Il a donc collaboré avec les musiciens de Soulsavers, pour réorchestrer ces chefs-d’oeuvre. L’univers musical rappelle celui de ses propres compositions et sa voix grave est de plus en plus puissante et expressive.

Toujours en Rock mais avec des sons plus Folk, l’album de Steve Gunn (nouvelle fenêtre), Other You

C’est le douzième disque du guitariste et chanteur. Avec cet opus, il s’affirme plus que jamais comme l’une des figures montantes du rock indépendant américain. Un album aux allures 70’s créé avec le producteur Rob Schnapf qui a collaboré avec Beck ou Elliott Smith.

Papooz (nouvelle fenêtre), None of this matter now

Le duo est composé d’Armand Penicaut et d’Ulysse Cottin, et est principalement influencé par la scène musicale des années 70 comme : Crosby, Still & Nash, Neil Young, Gram Parson, Joni Mitchell, Dylan ou Georges Harrisson. L’album a été enregistré en live dans un studio du Sud Ouest de la France.

Amythyst Kiah (nouvelle fenêtre),Wary + Strange

L’ album de cette militante féministe propose un voyage avec des ballades Country, Folk et Blues.

Bonne écoute.

DALIDA, une artiste qui a marquée la chanson française.

20 Mai

Un coffret est paru fin avril pour célébrer les 35 ans de sa disparition.

De ses débuts à Paris en 1954, à 21 ans, à sa mort en 1987, la chanteuse Dalida (nouvelle fenêtre) continue de toucher un public. L’émission Hôtel du temps lui a d’ailleurs consacré récemment son premier épisode.

Dalida a chanté près de 700 chansons, dans différentes langues, en plus de 30 ans de carrière.

Plusieurs de ses albums sont en écoute sur musicMe (nouvelle fenêtre).

Dalida émeut car elle interprète comme aucune autre, les romances tragiques, la mélancolie ou les passions amoureuses.

Parmi ses titres les plus touchants voici mes préférés : Eux, et la vie continuera, pour en arriver là, à ma manière, si c’était à refaire, fini la comédie et ciao amore ciao.

Représentée comme une chanteuse populaire chez Edgar Morin, Dalida (nouvelle fenêtre) a inspiré les écrivains et les réalisateurs :

A écouter : la compilation : Dalida chante les grands auteurs (nouvelle fenêtre), où sa voix se mêle aux textes de Jacques Brel ou de Georges Moustaki.

J’y étais : Agnès Jaoui à la salle Ravel, El trio de mis Amores.

6 Mai

Le 22 avril dernier, la chanteuse nous a offert un concert intimiste entourée de deux talentueux musiciens.

Agnès Jaoui était accompagnée sur scène de l’Argentin Fernando Fiszbein au bandonéon, à la guitare et au chant et du Cubain Roberto Gonzalez Hurtado à la guitare et au chant.

©Gilles Vidal

Agnès Jaoui (nouvelle fenêtre) a interprèté les succès de ses trois albums Canta paru en 2006 , Dans mon Pays en 2009 et Nostalgias en 2015.

Sa carrière débute en 2006 mais elle a commencé bien avant en s’inscrivant dès 17 ans dans un conservatoire de chant classique. En 2007 elle remporte les Victoires de la Musique dans la catégorie Album de musiques du monde pour son premier opus Canta, où elle chante exclusivement en espagnol et en portugais.

Elle à par ailleurs participé a de nombreux albums :

2005 : Chante en duo Floricanto avec J.P. Nataf sur le Double album Plutôt tôt, plutôt tard.

2006 : Reprend La Transformation en duo avec Dick Annegarn sur Le Grand Dîner.

2007 : Participe à l’album de Marcel Amont : Décalage horaire.

2009 : Réinterprète L’Année à l’envers sur la compilation : On n’est pas là pour se faire engueuler ! En hommage à Boris Vian.

2014 : Collabore à l’album Rio-Paris avec Liat Cohen, Héléna Noguerra et Natalie Dessay.

2015 : Participe au conte musical écologique Les Symphonies subaquatiques aux côtés de Jacques Gamblin, Marianne James, Dominique A et Kent.

Sur scène Agnès Jaoui intèprète ses chansons et nous fait partager toute l’intensité des émotions que procure la musique latine.

Dans un décor simple et grâce à un jeu de lumières chaudes, Agnès Jaoui a transporté son public à Cuba, au Mexique en Argentine, au Brésil ou encore en Espagne.

Avec humour et générosité elle a traduit les paroles de son répertoire composé de chansons où il est question de passions amoureuses ou de séparations douloureuses.

Elle a partagé quelques mélodies en jouant d’une petite guitare espagnole ou avec des maracas et à chaque fois dans une grande complicité avec ses musiciens.

Les rythmes tantôt nostalgiques et tantôt joyeux que sont le Fado, le flamenco, le boléro et la bossa ont fait se lever et danser un public conquis par cette chaleureuse soirée.

La première partie était assurée par sa protégée Mary Bach, auteure compositrice de chansons à textes.

La chanteuse était seule accompagnée d’une guitare sèche ou d’un synthé.

Une soirée pleine de sensibilité et d’énergie à la fois.

Ma sélection musicMe d’avril 2022

22 Avr

Voici les découvertes de ce printemps. Des artistes à écouter sur le site de La Médiathèque de Levallois ou avec l’appli musicMe.

Pour commencer, dans la catégorie Soul : le groupe Mamas Gun (nouvelle fenêtre).

Cure The Jones est le cinquième album de ce groupe londonien qui nous offre une soul funky et rétro. Le nom de leur groupe est une référence à un titre de la chanteuse d’Erykah Badu (nouvelle fenêtre).

En catégorie pop française : le groupe Park (nouvelle fenêtre) et l’album Ghost.

Le groupe est une formation composée de membres de François et The atlas mountain (nouvelle fenêtre) et Lysistrata (nouvelle fenêtre) et il propose ici un son Indie Rock.

En musique du monde, la chanteuse Rokia Koné (nouvelle fenêtre) et l’album Bamanan

La chanteuse malienne a travaillé sur cet album avec le producteur Jacknife Lee, connu pour avoir participé aux albums de : U2, REM ou encore Taylor Swift. Le producteur a apporté des synthés aux sons et percussions traditionnels et à une très belle voix.

Pour la catégorie Reggae, Naâman (nouvelle fenêtre) et l’album Temple Road.

Un album aux influences variées pour ce représentant du reggae français et toujours en compagnie de son beatmaker Fatbabs (nouvelles fenêtre). Une belle surprise avec la participation de Marcus Gad (nouvelle fenêtre) sur la chanson Soul plan.

En chanson française, Emma Peters (nouvelle fenêtre) et l’album Dimanche

La chanteuse auteure, compositrice a une écriture influencé par le rap mais sa musique se caractérise aussi par un univers emprunt de guitare et de bossa nova.

En pop, rock, Tahiti 80 (nouvelle fenêtre)

le groupe rouannais nous transporte encore dans des mélodies pop mais aussi plus funky et soul. Un album très dansant.

Une nouveauté chez musiMe, Marisa Monte (nouvelle fenêtre)

La chanteuse brésilienne est accompagnée sur ce titre de Seu Jorge (nouvelle fenêtre) et Flor.

un opus avec des paroles optimistes et joyeuses :

« Voici venir le soleil

Pour faire fondre les nuages ​​sombres

Pour éclairer le bout du tunnel »

Bonne écoute.

La chanson du lundi : Boire un coup, premier titre du dernier album de Baptiste W. Hamon

21 Mar

Baptiste W. Hamon (nouvelle fenêtre) est un chanteur français amoureux de musiques Country et Folk américaines. Son troisième album intitulé Jusqu’à la lumière sortira le 8 avril mais deux titres sont actuellement en écoute : Boire un coup et je m’abandonne à toi.

Celui qui se définit comme un écrivain de chansons sera aussi en concert prochainement.

Pour cette dernière production le chanteur s’est entouré de John Parrish qui a déjà réalisé des albums pour PJ Harvey(nouvelle fenêtre) et Dominique A (nouvelle fenêtre).

Le producteur et musicien l’a aidé à épurer les arrangements ce qui fait ressortir d’autant plus les textes et la voix. Les mélodies et le choix d’une guitare pedal-steel parmi les instruments nous transportent immédiatement dans les grands espaces américains.

Les paroles de Baptiste W Hamon évoquent la nostalgie, la beauté des paysages, l’importance de l’amitié et l’amour.

 Les EP et albums suivant sont à écouter via musicMe (nouvelle fenêtre) : Ballade d’Alan Seeger, L’Insouciance (2016, ), Soleil, soleil bleu (2019), Barbaghamon (2021) et les deux derniers albums sont disponibles à l’espace Image et Son de La Médiathèque de Levallois.

Bonne écoute.

Sélections de titres pour une sieste musicale

4 Mar

Le blog Déclic Musique vous propose un moment de détente autour de quelques morceaux calmes à écouter installé confortablement.

La Bande original du film Flag Day et la douce voix de Cat Power (nouvelle fenêtre) est en écoute via MusicMe (nouvelle fenêtre) et l’album Wanderer est à emprunter à La Médiathèque de Levallois.

Autre atmosphère musicale : L’album White chalk de PJ Harvey(nouvelle fenêtre)

Un album électro : Secret of elements / chronos (nouvelle fenêtre)

Léonard Cohen (nouvelle fenêtre)

A écouter sur Philharmonie à la demande (nouvelle fenêtre) un concert hommage au chanteur.

Un autre concert de divers artistes dans la célèbre salle de spectacle de Toronto à écouter via MusicMe : Live At Massey Hall 

Un album de Jazz : Nina Simone (nouvelle fenêtre)

Un album musique du monde : Piers Faccini (nouvelle fenêtre)/Shapes o the Fall

Une folk apaisante : Joni Mitchell (nouvelle fenêtre)

Les plus petits aussi ont droit de se relaxer en écoutant : Temps Calme / Musique douce pour enfants et bébés (nouvelle fenêtre)

Bonne écoute

Nuits de la lecture : Aimons toujours ! Aimons encore ! Victor Hugo

21 Jan

L’amour est le thème de la sixième édition des nuits de la lecture ce samedi 22 janvier (nouvelle fenêtre). Le blog Déclic Musique vous propose un florilège de chansons françaises autour de l’amour qui a tant inspiré les poètes et les musiciens.

Des premiers émois à la passion, en passant par les tourments amoureux ou la fin d’un amour, le sujet reste éternel et nous fait voyager dans les sentiments les plus ardents.

Nuit de le lecture 2022

Les titres sont à écouter via la plateforme ou l’appli : musicMe(nouvelle fenêtre) en vous connectant à votre compte de La Médiathèque de Levallois.

le baiser D‘Alain Souchon (nouvelle fenêtre)

Le temps de l’amour (nouvelle fenêtre) de François Hardy, une chanson reprise par le groupe Bon entendeur et avant par J.Dutronc, V.Paradis ou encore Miossec et S. Vartan.

L’amour ma thématique (nouvelle fenêtre) de Matthieu Chédid

Amoureuse (nouvelle fenêtre), Véronique Sanson

Dans un jardin d’amour (nouvelle fenêtre), Retiens la nuit (nouvelle fenêtre), Johnny Hallyday

A toi (nouvelle fenêtre), Jo Dassin

Tous les moulins de mon coeur (nouvelle fenêtre), Michel Legrand et Nathalie Dessay

Quelques mots d’amour (nouvelle fenêtre), Michel Berger

A quoi ça sert l’amour ? (nouvelle fenêtre) chanté par Edith Piaf et Théo Sarapo

Main dans la main (nouvelle fenêtre), Elli et Jacno

Les mots bleus (nouvelle fenêtre) de Christophe, chanté par Alain Bashung


Parce que je t’aime (nouvelle fenêtre), Barbara

Le 22 septembre (nouvelle fenêtre), Georges Brassens

Philharmonie à la demande (nouvelle fenêtre) vous propose également des concerts et enregistrements pour réécouter par exemple la comédie musicale West Side Story (nouvelle fenêtre) par Léonard Bernstein (nouvelle fenêtre).

Bonne écoute en attendant de vous accueillir samedi dés 17h30 à la médiathèque Gustave Eiffel située au 111 rue Jean Jaurès à Levallois, avec en clôture le concert de Sacha (nouvelle fenêtre).

Ma sélection musicMe de décembre 2021

10 Déc

Voici une sélection à découvrir via le site de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre) ou l’appli musicMe. Comme les fêtes de noël approchent, un petit cadeau en fin de sélection vous attend !

Commençons par un album de musique classique :

György Cziffra (nouvelle fenêtre) plays Chopin

Il est considéré comme un des meilleurs pianistes du XX e siècle et cette année marque le centenaire de sa naissance (1921-1994).

En pop, rock :

La chanteuse Annie Lalalove (nouvelle fenêtre) , The Boom Boom Schack

« J’aime quand la musique fait du bien » Annie Lalalove. La chanteuse propose des chansons aux tonalités folk et épurées. Elle possède un timbre délicat et chante des mélodies qui redonne le sourire.

Sting (nouvelle fenêtre), The Bridge

Album aux sonorités jazz, rock ou folk qui a été enregistré à distance avec ses musiciens à cause de la pandémie.

Dans la catégorie rap :

Absollem et Fatbabs (nouvelle fenêtre), Playground

Deux talents pour un morceau du producteur Fatbabs et du chanteur Absollem.

Pour la rubrique chanson française :

Juliette Armanet (nouvelle fenêtre) et son album Brûler le feu

C’est le deuxième album de la chanteuse, pianiste et compositrice. Elle y évoque la passion et la rupture amoureuse avec des chansons disco comme Sauver l’amour ou encore un slow J’te le donne. Des morceaux influencés par Michel Berger ou Véronique Sanson

Et enfin pour votre bande-son du réveillon :

Jamie Cullum (nouvelle fenêtre), The Pianoman at Christmas

Des titres aux arrangements de swing et de jazz comprenant onze reprises de grands classiques de Noël et deux chansons originales.

Ibrahim Maalouf (nouvelle fenêtre), first Noël

C’est un album simple, humble, instrumental au sens premier, c’est à dire sans paroles et où la mélodie revient au centre de l’écoute. Des musiques apaisantes, qui nous font rêver, qui nous unissent tous, peu importe notre langue maternelle, notre âge ou notre culture, et surtout, peu importe notre religion. Ibrahim Maalouf.

Bonne écoute.

%d blogueurs aiment cette page :