Tag Archives: Etats-Unis

Les actualités musicales du week-end

21 Avr

L’actualité principale de ce week-end étant le premier tour de l’élection présidentielle, on va parler du rapport entre la musique et la politique, en France mais également aux Etats-Unis.

affiche coachella

La balance ne penche pas forcement en faveur des musiciens. Le groupe de rap PNL vient d’en faire l’amère expérience. Ce qui devait être la consécration avec à la clé une reconnaissance internationale a tourné au fiasco. Le groupe a du annulé ses deux dates au festival Coachella. Alors que la plupart des membres du groupe dont N.O.S étaient déjà sur place, Ademo s’est vu refuser son visa. La nouvelle politique d’obtention des visas s’étant sensiblement durcie avec l’arrivée au pouvoir du nouveau Président Américain, le chanteur s’est retrouvé bloqué en France après un long suspense entretenu par les membres du groupe sur place qui envoyaient pourtant des messages rassurant quand au déblocage de la situation. Ils ont alors proposés aux organisateurs du festival un concert en duplex mais l’idée a été refusée et le groupe déprogrammé. Comme le souligne le site hip hop Générations.fr (nouvelle fenêtre), même la starlette de téléréalité Nabilla a reçu son visa alors qu’elle a été condamnée pour avoir donné un coup de couteau à son compagnon sous l’emprise de drogues. Apparemment moins grave qu’ un casier pour recèle de stupéfiants. Ces américains sont vraiment stupéfiants !

springsteen et grushecky

C’est ce que doit penser le BOSS, qui après avoir défendu pendant tant d’années les oubliés du rêve américain et fait campagne auprès de la candidate Démocrate, a vu ses ouailles voter en masse pour le candidat Républicain. Mais il en faut plus pour abattre Bruce Springsteen qui a déclaré entrer en résistance à la suite de l’élection. Après avoir régulièrement copieusement insulté le nouveau Président, il récidive en chanson avec son compère rock Joe Grushecky qui a composé et écrit le titre That’s What Makes Us Great qui renvoie au slogan de Donald Trump pendant la campagne : Rendre à l’Amérique sa grandeur. Les paroles de cette chanson sont déjà en ligne sur Internet.

jf zygel

Revenons en France puisque c’est quand même chez nous qu’a lieue l’élection. Le Maître Jean-François Zygel a eu la bonne idée d’analyser la musique qui accompagne les clips officiels des candidats. Si certains choix sont sans surprises, d’autres paraissent plus surprenant en fonction de la personnalité du candidat ou de son discourt. Le compositeur en parle bien mieux que moi et c’est pour cela qu’avec Isabelle F. qui m’a chuchoté l’info on vous redirige vers le site de France Musique (nouvelle fenêtre).

Les actus musicales du week-end

20 Jan

Des actualités sur le thème de l’Amérique avec l’arrivée en France du festival Lollapalooza et le show-business qui entre en résistance face à Donald Trump.

affiche-lollapalooza-paris-2017

Après le Download Festival anglais en 2016, c’est au tour du plus grand festival américain le Lollapalooza de proposer une édition française cette année. Il aura lieu les 22 et 23 juillet 2017 sur l’hippodrome de Longchamps situé dans le Bois de Boulogne à Paris (nouvelle fenêtre). Là même où eut lieu le Download qui s’est exilé cette année sur la base aérienne 217 de Brétigny-sur-Orge (nouvelle fenêtre) en raison d’un besoin de place plus important suite au succès rencontré l’année dernière. Mais revenons à Lollapalooza et sa programmation éclectique, comme nous y a habitués son parent américain. Les Red Hot Chili Peppers, Lana Del Rey ou encore les Pixies seront les têtes d’affiches de ces deux jours de concerts. Les musiciens français seront bien représentés avec, entre autres, le grand retour du groupe de rap IAM, le phénomène La Femme ou encore DJ Snake, le local de l’étape. Concernant IAM, ils ont déjà donné un concert sur cet hippodrome dans le cadre du festival Solidays mais les Marseillais avaient été victimes d’une énorme panne technique et avaient dû assurer le show dans le noir, juste avec quelques instruments et leurs voix. Les concerts termineront vers 23h30 pour laisser le temps aux festivaliers de rentrer avec les navettes mises à disposition pour rejoindre les transports en commun mais les organisateurs assurent des surprises musicales pour ceux qui resteront camper sur place. De nombreux espaces dont un pour les enfants, d’autres à thèmes comme Chef pour la cuisine, ainsi que pour les associations seront présents sur le site. Et les billets sont tout chauds à la vente, il n’y en aura peut-être pas pour tout le monde.

On peut dire que l’actualité musicale américaine n’a jamais été aussi liée à la situation politique du pays. Après les multiples manifestations et initiatives de groupes pendant la campagne des présidentielles, le Président sortant et son successeur ont bien compris le capital sympathie qu’ils pouvaient tirer d’être entourés par les stars de la chanson. Pour Barack Obama, on peut même dire que ça se bouscule au portillon de la Maison-Blanche puisque pour ce que les médias ont baptisés pot de départ, de nombreux chanteurs et chanteuses ont fait le déplacement. Rien de moins que Sir Paul McCartney, Beyoncé et Bruce Springsteen fraîchement décoré de la Médaille Présidentielle de la Liberté. Le Boss a offert un concert privé le 10 janvier dernier devant 200 invités durant lequel il a interprété une quinzaine de chansons. Beyoncé, elle aussi soutien de l’ancien Président et de la candidate Hillary Clinton, a participé à la Women’s March de Washington pour dénoncer le comportement du futur locataire de la Maison Blanche envers les femmes. Outre Atlantique, le groupe virtuel Gorillaz du chanteur Damon Albarn publie en ce jour de l’investiture de Donald Trump une chanson inédite et bien évidemment contestataire. Ce dernier a bien eu du mal à trouver des artistes pour sa cérémonie d’investiture, subissant un véritable boycott du show-biz. Mais quelques artistes, le plus souvent peu connus en dehors des États-Unis, vont s’y produire comme la jeune chanteuse de 16 ans Jackie Evancho, le chanteur de musique country Toby Keith ou encore Lee Greenwood qui se déclare être un chanteur patriote. La troupe de danseuses The Radio City Rockettes sera l’atout charme de cette investiture. Certains invités ont même décidé de revenir sur leur participation comme la chanteuse afro-américaine Jennifer Holliday qui a cédé sous la pression de ses fans. Quid de Kanye West, Kid Rock et Ted Nugent qui avaient soutenu le candidat pendant toute sa campagne. Une chose est certaine, Donald Trump a du revoir son plan communication devant ces camouflets, qui semblent n’être que les premiers de ces quatre prochaines années.

%d blogueurs aiment cette page :