Archive | Uncategorized RSS feed for this section

Les blogs prennent leur pause estivale

11 Juil

Les blogs de La Médiathèque cessent leurs publications de la mi-juillet à la fin août 2017. L’équipe des rédacteurs fait une pause et vous souhaite un bel été, à la ville, à la campagne, à la montagne ou à la plage 🙂

Cette année, nous avons publié plus 300 articles tous blogs confondus :-), nous avons exploré le cinéma, la littérature, la musique, le monde du travail et les archives de Levallois. Vous avez lu, commenté, aimé, critiqué et partagé tous ces articles et nous vous en remercions !

Nous reprendrons nos publications à la rentrée avec plein d’enthousiasme et de nouvelles idées pour la nouvelle saison.

Vacanciers ou pas, profitez des mois de juillet-août pour (re)découvrir tous nos articles précédents et satisfaire, susciter ou raviver toutes vos envies  : cinéma, musique, lecture, histoire locale et même travail au plus chaud de l’été.

N’oubliez pas : sur le site de La Médiathèque, les ressources en ligne et les blogs restent en ligne 24h/24 où que vous soyez.

Bon été à tous !

Les actualités musicales du week-end

10 Mar

Cette semaine, le blog Déclic Musique va vous inciter à faire preuve de générosité avec Jordi Savall et le regretté Daniel Darc.

jordi savall et musiciens réfugiés

On peut être le maître incontesté de la Viole de Gambe, avoir joué dans les plus belles salles de concerts à travers le monde et ne pas vouloir rester à l’écart de la grave crise migratoire que traverse notre société. C’est à partir de ce principe qu’est né le projet de Jordi Savall baptisé Orpheus XXI. Il s’agit de créer un orchestre symphonique multiculturel avec des musiciens réfugiés. Outre fédérer ces professionnels de différentes nationalités autour de leur art pour jouer lors de concerts, le gambiste catalan a pour objectif la transmission musicale auprès des enfants de migrants. Il profite de sa résidence artistique à la Saline Royale d’Arc-et-Senans dans le Doubs (nouvelle fenêtre) pour accueillir et auditionner la vingtaine de musiciens qui seront amenés à donner des cours et mener des actions pour mettre en valeur leur patrimoine musical. Ce lieu d’échange et d’entraide est symbolique puisqu’il est classé au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Le projet est prévu pour mener des actions jusqu’au 31 octobre 2018. Mais nul doute que le musicien nommé Artiste de l’Unesco pour la paix n’en restera pas là.

Tout le monde a l’image en tête de punks faisant la manche. Et bien le plus Punk des chanteurs poètes français l’est toujours même dans la mort puisqu’est lancée une campagne de crowdfunding pour financer et surtout terminer un film documentaire sur la vie de Daniel Darc. Les producteurs de ce qu’ils qualifient de rockumentaire se sont tournés vers la plateforme de financement participatif kisskissbankbank (nouvelle fenêtre) pour récolter des fonds qui vont leur permettre de finaliser le montage et la distribution d’un film qui va devenir à coup sûr un manifeste de ces années d’émergence du rock français avec celui qui en est devenu la véritable icône. Comme le titre en anglais l’indique, Pieces of my Life retrace la vie du chanteur depuis ses débuts avec Taxi Girl jusqu’à la rédemption ultime de l’ange déchu survenue le 28 février 2013. Une belle façon de faire revivre un être exceptionnel dont la disparition a été un véritable crève-cœur. On se quitte avec Daniel Darc en concert et les paroles de ce psaume 23 pour illustrer cet article sur la générosité.

Publics culturels, votre avis nous intéresse !

16 Fév

Amateurs de culture et de musique, prenez quelques minutes pour répondre à cette grande enquête 🙂

Liseur

Vous aimez la culture, votre avis nous intéresse : exprimez-vous  ! Vous avez jusqu’au 5 mars 2017…
Que vous connaissiez les multiples services culturels offerts par la Ville de Levallois, que vous les utilisiez un peu, beaucoup, passionnément ou pas du tout  🙂 votre participation est souhaitée !

View original post

J’y étais : Benjamin Biolay à la salle Pleyel

28 Sep

Dimanche 25 septembre dernier à la salle Pleyel, Benjamin Biolay chantait… Pendant trois soirées consécutives il a égrené les titres de son dernier album Palermo Hollywood, sorti en avril dernier. Cette série de concerts inaugurait la réouverture de la salle Pleyel en travaux depuis plusieurs mois.

biolay-1024x677                                                            Photo: Rocknfool

Ce dimanche soir, installée dans la fosse attendant que la musique envoie les premières notes, j’ai déjà mal aux pieds….mais vers 20h30, un ensemble de cordes s’installe puis les musiciens arrivent les uns après les autres suivis d’un Ténor et d’une Soprane qui ouvrent le concert. Benjamin Biolay arrive sous des tonnerres d’applaudissements. Ravi, il envoie des baisers au public et commence à entonner la première chanson de l’album Palermo Hollywood. Biolay est enjoué, gai, il savoure cette rencontre et les rythmes argentins distillés dans ses chansons écrites et composées entre Paris et Buenos Aires. Les airs de Cumbia,  des tablas et d’accordéon se déversent et le public ondule. Sur scène les pas de danse se succèdent et la bonne humeur est palpable.

 bb

Chiara Mastroianni et Melvil Poupaud font partie de la fête pour le chant et la guitare, eux aussi souriant, heureux de partager ce moment avec leur ami. On se régale en écoutant les titres les uns après les autres. Biolay rend un hommage à son ami Hubert Mounier (chanteur de l’Affaire Louis Trio) en interprétant Mobilis in mobile…des chansons plus anciennes retentissent, La Superbe, Une chaise à Tokyo et une mention spéciale pour l’interprétation de la chanson A l’origine : Biolay envahit l’espace et le jeu de sa voix percute et électrise le public…

Une soirée mémorable avec un artiste complet qui passe du clavier au vent avec la plus grande aisance et dont la voix grave, rauque voire caverneuse et chuchotante parfois, nous laisse à la fin du concert avec le besoin de faire durer le plaisir et réécouter un disque!

Encore Bravo.

biolay home rose-kennedy negatif alorigine trashyeye  vengeance  superbe

Les blogs de La Médiathèque sont en pause estivale

18 Juil

Les blogs de La Médiathèque cessent de publier de la mi-juillet à la fin août 2016. L’équipe des rédacteurs se repose et vous souhaite un excellent été, riche en découvertes et aventures, qu’elles soient à la ville, à la campagne ou à la plage 🙂

Nos publications reprendront à la rentrée avec plein d’énergie et de nouvelles idées pour une belle saison 2016-2017.

Vacanciers ou pas,  profitez des mois de juillet-août pour (re)découvrir tous nos articles précédents et satisfaire, susciter ou raviver toutes vos envies  : cinéma, musique, lecture et même travail au plus chaud de l’été.

N’oubliez pas : sur le site de La Médiathèque, les ressources en ligne et les blogs restent en ligne 24h/24 où que vous soyez.

Les actus du week-end

29 Avr

Cette semaine, en cette veille de 1er Mai, Déclic musique vous fait descendre dans les rues de Paris pour défiler des kiosques à musique restaurés dans les squares, à la place de la République pour un retour sur le Concert Debout ! –  puis vous fait faire un petit plongeon dans la semaine écoulée à la date du 25 Avril, jour de fête nationale au Portugal, et enfin un petit saut dans le futur proche avec la préparation du bac Option Musique. 

Kiosque à musique du square Jules Ferry, Paris 11e

Kiosque à musique du square Jules Ferry, Paris 11e

«Des kiosques pour faire la fête», c’est l’application du projet plébiscité par les Parisiens lors du premier budget participatif.  La Mairie de Paris a engagé la rénovation des kiosques dans les parcs et jardins pour les ouvrir pendant les beaux jours à toutes les pratiques (musique, danse, théâtre, lectures, conférences…), mais aussi sportives ou pédagogiques. Ces nouveaux espaces de représentation sont ouverts aux particuliers, aux associations, aux conseils de quartiers, aux établissements d’enseignement et aux gestionnaires d’équipements culturels ou sportifs. Les animations auront ainsi lieu chaque année du 15 avril au 31 décembre.
Pour que ces événements soient rendus possibles, la mairie de Paris a investi 3,7 millions d’euros pour la rénovation d’une quarantaine de ces kiosques qui datent pour la plupart de la fin du XIXe siècle. Pénélope Komitès, adjointe à la maire de Paris en charge des espaces verts pilote le dossier.

« Peinture, travaux de structures, mise aux normes électriques , tout est fait pour que l’utilisation des kiosques soient optimales pour les structures accueillies », explique l’élue. « C’est un beau patrimoine, témoin de la Belle Époque, qu’il fallait préserver. Et nous allons plus loin en leur redonnant leur fonction primaire. Nous avons lancé un appel à projets et nous avons reçu plus de 800 candidatures et en avons retenu 450″.

La programmation des Kiosques en fête accueillera bien sûr des concerts mais aussi des ateliers d’écriture, de jardinage, des initiations à la boxe, etc. La ville prévoit également de se doter de plus de 2500 chaises et transats pour accueillir les spectateurs.

Déclic musique se réjouit  que le fond sonore urbain évolue vers plus d’harmonies musicales!

 

 Ils occupent la place de la République depuis quatre semaines. C’est la Nuit debout : la semaine dernière, un jeune musicien sympathisant du mouvement avait appelé les musiciens de tout Paris, professionnels ou amateurs, à travailler sur la « Symphonie du Nouveau Monde », d’Antonin Dvorak. 350 musiciens ont répondu présents. Tout comme 3000 spectateurs.  Voilà donc rassemblé un orchestre Debout pour 2h de répétition et une représentation publique. Trois chefs désignés démocratiquement se sont chargés de diriger les musiciens avec un mégaphone et un smartphone en guise de baguette lumineuse. « Le nom de cette pièce, « Nouveau monde », colle on ne peut mieux avec ce que veulent les gens rassemblés ici tous les soirs » indique l’initiateur de cet évènement. Oui à une place pour la  musique dans ce monde!

Fado de Coimbra

Fado de Coimbra

Une occasion de voyager en musique du côté de Lisbonne, Coimbra, Sintra, Oporto et autant de noms de villes évoquant une certaine douceur et mélancolie… : la fête nationale portugaise a eu lieu cette semaine. Le « 25 de Abril » commémore la Révolution des œillets qui libéra le pays de la dictature salazariste en 1974. Depuis cette époque (comme les œillets, les muguets, les défilés…) les artistes fleurissent à nouveau  😉  s’expriment, s’épanouissent et font épanouir leur chant.

Cliquez sur le lien vers le site de La Médiathèque pour voir quels sont les cd des musiciens d’aujourd’hui que vous pouvez y emprunter et faites un détour par le site de France Musique pour écouter leur playlist sur les fados différents de Lisbonne et Coimbra.

Il ne faudrait pas oublier certaines échéances ! Et même si elle n’est qu’une option, la musique peut rapporter des points qui sont toujours bons à prendre au bac. Mais quel est donc le programme cette année :

(Voir l’excellent site du Lycée d’Orsay et de France musique qui vous dit et vous fait écouter tout ce que vous devez savoir sur le sujet)

Evidemment il y a des classiques : Mozart – classique, Rameau – baroque. Magnifiques, bien-sûr, mais couru… puis – plus inattendu –  Germaine Taillefer, qui a vécu au début du XXe et a été re-découverte très récemment. Elle porte le flambeau de la part des femmes dans le monde musical de l’époque.

Puis plus étonnant encore. Il y a au programme l’étude de l’œuvre de Richard Galliano. Celui-ci est accordéoniste, né en 1950, en pleine activité, et son univers musical se trouve à la limite de la chanson, du classique et  du jazz. Et d’autres musiciens bien vivants sont à étudier par les élèves pour cette session, représentants du jazz et des musiques du monde, plus précisément les musiques arabes. Avishai Cohen, Ibrahim Maalouf, Marcel Khalifé parmi eux. Des noms qui sont dans l’actualité de la scène musicale d’aujourd’hui. Ce que j’en dis, c’est que :

Cette option musique est un beau miroir de Déclic Musique : pour avoir le déclic de toutes les musiques!

Je ne résiste pas à la tentation de vous mettre ma version préférée de la sérénade de Mozart dans l’oreille pour fêter ça…

La chanson du lundi: Castle in the snow

7 Mar
kadebostany-9d6z

Kadebostany

Pour cette chanson du lundi, j’ai eu envie de partager avec vous mon coup de cœur du moment pour le groupe Kadebostany. Nouveau colon de l’empire pop, il a su rapidement se catapulter sous les projecteurs avec son mélange irrésistible de musique pop aux influences improbables pour créer un univers singulier et terriblement accrocheur. Une identité visuelle forte et des performances live puissantes. Leur clip, Castle in the snow, en est un exemple frappant.

 

 

 

 

3 actus pour le week-end

27 Nov

Déclic Musique a fait un tour d’horizon dans la presse et sur le net pour vous faire partager quelques unes des actus de la semaine.

Le retour d’Adèle…

wikimedia

Il est sur toutes les pages d’actus : interviews, tournée mondiale y compris en France, plateaux tv tout autour de la planète…

Omniprésente après 2 ans de silence, on peut dire que son record de ventes réalisé à peine une semaine après sa sortie par le tant attendu 25 le justifie!

 

Autre record 2015… 

La vente de vinyles a dépassé celle du streaming aux Etats-Unis.

Un phénomène qui touche les jeunes de 25 ans autant que les vieux qui étaient jeunes à l’époque où le numérique n’existait pas.

Au delà d’une mode, le vinyle représente pour ses jeunes acheteurs l’objet, qu’on peut toucher, montrer, précieux par son prix ou sa fragilité, mais aussi un rapport à l’écoute plus concentré, posé, un état d’esprit… l’art de prendre son temps et de donner une autre  valeur à la musique à l’ère de la dématérialisation à tout va et du zapping que celle-ci induit inévitablement.

pixabay

 

Valeur de la musique…

… à clamer haut et fort en ce jour d’hommage aux victimes des attentats, et qui nous amène à nous réjouir de l’attribution du prix France musique/Sacem 2015 cette semaine au musicien tunisien Amine Bouhafa pour sa B.O. du déjà très médaillé film Timbuktu, du mauritanien Abderrahmane Sissoko.

Douceur de la musique contre barbarie du terrorisme dénoncé par le film.

amine bouhafatimbuktu- affiche du film

La chanson du lundi : Complexity, Eagles Of Death Metal

23 Nov

 

Ce groupe californien, créé en 1998 par Josh Homme et Jesse Hugues, originaire de Palm Desert en Californie, se trouve lié malgré lui aux tragiques évènements qui ont frappé Paris. Si les musiciens du groupe sont heureusement indemnes, plusieurs membres de leur équipe logistique ont été tués. De retour aux Etats-Unis, le groupe a organisé une collecte en faveur des familles des victimes de l’attentat qui a frappé le Bataclan, la musique et la Culture de façon générale.

Il est donc apparu évident de consacrer cette nouvelle chanson du lundi à un titre d’Eagles Of Death Metal afin que vous puissiez les découvrir si ce n’est déjà fait, et pour affirmer que l’obscurantisme n’empêchera pas la diffusion de ce qu’il attaque.

Leurs albums, dont le dernier et quatrième intitulé Zipper Down, sont disponibles à l’espace Image et son de La Médiathèque.

En passant

Plusieurs jours de silence

16 Nov
En hommage aux victimes des attentats du 13 novembre, nous avons choisi de faire silence sur les blogs de La Médiathèque.
Nous reprendrons nos publications dans les jours à venir, plus que jamais désireux de contribuer au partage des savoirs et à la diffusion de la culture, même dans les heures les plus sombres.
%d blogueurs aiment cette page :