Archive | A la Médiathèque RSS feed for this section

Ma sélection musicMe de juin 2022

24 Juin

Ma sélection des nouveautés du mois de juin est arrivée ! À écouter sur le site en renseignant vos identifiants de La Médiathèque de Levallois ou sur l’appli musicMe (nouvelle fenêtre).

Melody Gardot et Philippe PowellEntre eux deux (nouvelle fenêtre)

Dans ce nouvel album Entre eux deux,  composé et enregistré par Melody Gardot au chant et Philippe Powell au piano, se mêlent chansons d’amour et standards brésiliens. La star américaine du jazz célèbre Paris et l’amour. Elle écrit pour la première fois en français, des chansons intimes, élégantes et d’une poésie profonde. Les compositions aux ambiances tant mélancoliques qu’apaisantes du franco-brésilien offrent un écrin fabuleux à la pureté de la voix de la crooneuse.

RenaudMétèque (nouvelle fenêtre)

Bientôt cinquante ans que Renaud « le chanteur énervant » mais aussi l’un des chanteurs Français les plus populaires marque la chanson française. Avec Métèque, il rend hommage à ses maîtres Moustaki (dans une version rock), Brassens, Bourvil, Reggiani, Montand, ou encore Ferrat, des artistes qui l’ont inspiré et construit. Sa voix est encore fatiguée, brisée mais elle a gagné en tessiture et en fluidité. Côté musique, celle-ci évolue entre orchestre à cordes, guitare country, mandoline, piano, accordéon ou banjo et les arrangements soignés sont signés Michel Coeuriot.

Kendrick LamarMr. Morale & The Big Steppers (nouvelle fenêtre)

Kendrick Lamar, connu pour être le seul rappeur lauréat d’un prix Pulitzer, décroché pour son album précédent, DAMN. en 2017, sort son cinquième album en format double. Avec Mr. Morale & The Big Steppers, il évoque des thèmes sociaux qui lui sont chers comme le racisme et la pauvreté mais aussi la lutte contre l’homophobie et la transphobie, la masculinité, la misogynie, les abus sexuels, la parentalité et affronte toutes ses contradictions en tant qu’homme afro-américain. Épaulé dans la narration par sa femme Whitney Alford et l’écrivain allemand Eckhart Tolle, Kendrick Lamar livre un album vertigineux très personnel et à la fois très altruiste.

The JazztronautsOut Of The Night (nouvelle fenêtre)

The Jazztronauts est un groupe de fusion jazz-funk constitué du trompettiste Joshua Glaze et du batteur AJ Pantaleo. Le duo se rencontre lors d’une jam-session en 2018 et commence des projets musicaux ensemble. Ensuite ils invitent d’autres musiciens tournant pour chacun de leur concert et s’amusent à improviser de bons morceaux à la rencontre du jazz et du hip-hop classique.

GroundationOne Rock (nouvelle fenêtre)

Harrison Stafford dit  « Professor », membre fondateur, chanteur et guitariste du groupe californien Groundation ramène le reggae à ses origines. Passionné par la Jamaïque et ses coutumes, il estime que le reggae est plus qu’une simple musique. Celle-ci pouvant avoir une influence sur la lutte pour l’égalité des droits et la justice. Avec ce nouvel album, il témoigne de la folie de la société humaine et chante des constats amers sur notre monde, fait des références à la Bible, comme si l’histoire se répétait. Côté musique se mêlent cuivres puissants, avec une soul et un groove enivrants. À noter la participation d’Israel Vibration et des Abyssinians dans le morceau Iron. Un album qui plaira sans nul doute aux reggae lovers.

Restez à l’écoute sur Declic Music !

Concert Fiori Musicali à La Médiathèque de Levallois

17 Juin

En partenariat avec le Conservatoire Maurice Ravel de Levallois, le samedi 18 juin à 16h dans le salon de lecture de la médiathèque Gustave Eiffel.

Pour fêter la musique et l’été, les élèves de la classe de chant lyrique de Lucia Nigohossian viendront interpréter des œuvres classiques, accompagnés au piano par Sophie Kemp.

Fiori Musicali juin 2022

Nous aurons le plaisir d’écouter plusieurs compositions de Jacques Offenbach que sont Monde charmant que l’on ignore, O mon cher amant je te jure, Je suis brésilien et On me nomme Hélène la blonde. L’autre compositeur qui a le droit à deux interprétations est Mozart avec La sérénade de Don Giovanni et De vieni non tardar. Les compositeurs italiens seront également bien représentés avec Quel guardo il cavaliere de Gaetano Donizetti, Guide la vampa de Guiseppe Verdi et L’orgia de Giocchino Rossini. Les compositeurs français interprétés seront André Campra avec La farfala, Édouard Lalo avec Vainement ma bien aimée et Charles Gounod qui nous transportera dans sa Venise. Le compositeur allemand Kurt Weill complète ce programme avec Youkali, œuvre chantée par l’ensemble des interprètes que sont Camille Ansaldi, Gaël Marteau, Lisa Banguerski, Marc et Gabrielle de Prémare, Victor Petrovic, Cécile Bouveret, Aurore Blaise, Christian Thomas, Claire Mbappe et Nathalie Knezaurek. Les titres ne seront pas interprêtés dans l’ordre présenté dans ce billet.

Vous pouvez retrouver ces compositeurs et leurs œuvres à l’espace Image et Son ainsi que sur le site de La Médiathèque de Levallois (nouvelle fenêtre).

Le blog Déclic Musique vous propose d’écouter Lucia Nigohossian dans une de ses créations, Ciudades, cette fois-ci sur l’univers du Tango.

Spectacle tout public avec entrée libre dans la limite des places disponibles à la médiathèque Gustave Eiffel, située au 111 rue Jean Jaurès à Levallois. Contact au 0147157643

Concert violoncelle et alto le samedi 12 mars 2022 à 16h !

11 Mar

La Médiathèque de Levallois a le plaisir de vous proposer un concert interprété par les élèves des classes de Marina Nguyen The-Goupil, professeur de violoncelle et Noémie Airiau-Gauguier professeur d’alto au Conservatoire de Levallois.

Différentes œuvres classiques et modernes vont être jouées. Le blog Déclic Musique vous présente le programme et le nom des interprètes :

Complainte 
Jour de pluie de Claude-Henry Joubert
Crystal Chou et Catherine Goldstein-Bramly, violon
Maxine Gnahoalto
Elie Rouahvioloncelle
 
Old English dance  (Mélodie populaire anglaise)
Augustin Noizet, alto
Coppélia Laudillay, violoncelle
 
The ghost of Tom (duo populaire anglais)
Nine Perfetta, alto
Sixtine Cheallemel du Rozier, violoncelle
 
German Dance de Sheila M.Nelson
Léonora Price, Nine Perfetta  et Augustin Noizet, alto
Samuel Price et Sixtine Challemel du Rozier, violoncelle
 
Double trouble de John Williams
In dreams de Fran Walsh et Howard Shore
Willy Wonka’s welcome song de Danny Elfman
Léonora Price, alto
Gabriel Larderet, violoncelle
 
Valse des virtuoses de Claude Henry Joubert
Catherine Goldstein-Bramly, Maxine Gnaho, Jonas Saada, alto
 
Hedwig’s thème de John Williams
La panthère rose de Henry Mancini
Over the Rainbow de Harold Arlen
Catherine Goldstein-Bramly et Jonas Saada, alto
Ella Lévy et Victoire Quittelier, violoncelle

Entrée libre dans la limite des places disponibles mais toujours sur présentation du pass sanitaire à la médiathèque Gustave Eiffel, située au 111 rue Jean Jaurès à Levallois. Contact au 0147157643.

Nuits de la lecture : Aimons toujours ! Aimons encore ! Victor Hugo

21 Jan

L’amour est le thème de la sixième édition des nuits de la lecture ce samedi 22 janvier (nouvelle fenêtre). Le blog Déclic Musique vous propose un florilège de chansons françaises autour de l’amour qui a tant inspiré les poètes et les musiciens.

Des premiers émois à la passion, en passant par les tourments amoureux ou la fin d’un amour, le sujet reste éternel et nous fait voyager dans les sentiments les plus ardents.

Nuit de le lecture 2022

Les titres sont à écouter via la plateforme ou l’appli : musicMe(nouvelle fenêtre) en vous connectant à votre compte de La Médiathèque de Levallois.

le baiser D‘Alain Souchon (nouvelle fenêtre)

Le temps de l’amour (nouvelle fenêtre) de François Hardy, une chanson reprise par le groupe Bon entendeur et avant par J.Dutronc, V.Paradis ou encore Miossec et S. Vartan.

L’amour ma thématique (nouvelle fenêtre) de Matthieu Chédid

Amoureuse (nouvelle fenêtre), Véronique Sanson

Dans un jardin d’amour (nouvelle fenêtre), Retiens la nuit (nouvelle fenêtre), Johnny Hallyday

A toi (nouvelle fenêtre), Jo Dassin

Tous les moulins de mon coeur (nouvelle fenêtre), Michel Legrand et Nathalie Dessay

Quelques mots d’amour (nouvelle fenêtre), Michel Berger

A quoi ça sert l’amour ? (nouvelle fenêtre) chanté par Edith Piaf et Théo Sarapo

Main dans la main (nouvelle fenêtre), Elli et Jacno

Les mots bleus (nouvelle fenêtre) de Christophe, chanté par Alain Bashung


Parce que je t’aime (nouvelle fenêtre), Barbara

Le 22 septembre (nouvelle fenêtre), Georges Brassens

Philharmonie à la demande (nouvelle fenêtre) vous propose également des concerts et enregistrements pour réécouter par exemple la comédie musicale West Side Story (nouvelle fenêtre) par Léonard Bernstein (nouvelle fenêtre).

Bonne écoute en attendant de vous accueillir samedi dés 17h30 à la médiathèque Gustave Eiffel située au 111 rue Jean Jaurès à Levallois, avec en clôture le concert de Sacha (nouvelle fenêtre).

L’univers onirique et mélancolique de SACHA

17 Jan

Pour les nuits de la lecture, le samedi 22 janvier 2022, la médiathèque Gustave Eiffel aura la chance de présenter au public le concert de l’artiste SACHA, auteur-compositeur de la nouvelle scène française.

Avec des inspirations venant de la pop française, de l’électro et de la musique urbaine, SACHA proposera une dizaine de titres (reprises et chansons originales) pour vous faire découvrir son univers plein de couleurs, munie d’une douce mélancolie.

Le parcours musical de SACHA commence en 2008, lorsqu’il est adolescent. Il décide, avec ses amis, de former un groupe pour expérimenter la musique et essayer de donner le maximum de plaisir aux spectateurs. Les premières scènes sont évidemment pour des spectacles d’écoles et des petites salles de spectacle aux alentours, mais cette première expérience va confirmer quelque chose chez cet artiste : la scène lui procure une véritable joie qu’il ne peut pas trouver ailleurs. Le stress, le trac, le show et l’interprétation, tout cela forme un cocktail addictif pour un tout jeune artiste qui se découvre année après année. Au fur et à mesure, le petit groupe de jeunes adolescents se transforme en un groupe d’adultes confirmés. La bande s’agrandit pour apporter de la fraîcheur et atteindre une qualité musicale professionnelle.

Au bout de quelques années, SACHA décide de continuer sa route seul, l’envie de trouver son propre univers se ressent de plus en plus fortement. En étant devenu un professionnel de la musique avec une expérience de plus de dix ans de scène, de création et de collaboration, il était temps pour lui d’exprimer qui il était.

Les premiers titres naissent durant le confinement où sa fougue artistique et ses influences ont magnifiquement réussi à concocter de grandes mélodies percutantes et originales.

Mais qui est musicalement SACHA ? Son univers est accessible à tous. Il y a de la couleur, de la chaleur, de la douceur, beaucoup d’amour et de bienveillance. Sa voix vous emporte vers un nouveau cosmos musical, un véritable voyage initiatique et onirique. Il a beaucoup d’influences différentes mais qui se complètent parfaitement, comme par exemple les saveurs musicales de Coldplay et les textes ciselés d’Orelsan. SACHA est un artiste à écouter et à partager pour tous ceux ayant besoin de lâcher-prise, de rêver et de se sentir bien après une longue journée éprouvante. La musique de SACHA n’est que du plaisir à l’état pur, un véritable bonbon.

Sur sa chaîne youtube, Il poste des « reprises » d’artistes très divers comme Louane, Clara Luciani, Kyo, Coldplay ou encore Angèle. Son premier EP « One » est disponible sur les plate-formes Apple Music, Deezer et Spotify. Cet EP contient 2 titres originaux pour contempler tout le talent de cet artiste, dont son grain de voix unique et sa légèreté musicale vous comblera d’un grand bonheur, une véritable liberté.

Il est important de savoir que SACHA collabore sur tous ses projets (compositions, mixages, clips) avec Camille Kanouni, producteur de musique. Il est son pilier, son bras droit. Un véritable soutien à part entière.

SACHA est un artiste qui crée et interprète chaque titre avec sensibilité et mélancolie. Le cœur de chacun de ses projets est l’émotion. C’est pareil lorsqu’il écoute de la musique, il est touché d’abord par les ressentis des notes et de la rythmique pour ensuite être emporté par les paroles. Dans ses compositions (en collaboration avec Camille Kanouni), il souhaite que l’auditeur puisse retrouver ce même processus d’écoute où le corps et le cœur ressentent avant la tête.

Le 1er album de SACHA sortira fin 2022. En attendant , venez l’écouter en live ce samedi 22 janvier à la médiathèque Gustave Eiffel à 20h, située au 111 rue Jean Jaurès à Levallois, pour les nuits de la lecture sur le thème de l’amour (nouvelle fenêtre).

En bonus, une vidéo de présentation de son 1er EP.

Vous pouvez le retrouver sur les différents réseaux sociaux :

https://www.instagram.com/semsacha/

https://www.youtube.com/channel/UCbkx2bDAx7nskA_NK0p8CvA/featured

De nouveaux livres sur la musique

17 Déc

La Médiathèque de Levallois vous propose une nouvelle sélection de livres sur la musique.

Et l’on commence ce billet avec un livre jeunesse sur le chanteur préféré des bibliothécaires, David Bowie par Ana Albero et Maria Isabel Sanchez Vegara aux éditions Kimane dans la collection Petit et grand. Les auteures ont fait le choix de suivre le petit David depuis son enfance et de le voir réussir son rêve, devenir un chanteur qui fait chanter la planète entière, tout en assumant sa personnalité. Un ouvrage qui inspirera les plus jeunes et entretiendra le rêve chez leurs parents.

Autre livre pour la jeunesse, La musique aux éditions Milan dans la collection Mes années pourquoi ? C’est un ouvrage généraliste qui présente à la fois les différents genres musicaux, les instruments de musique, les grands compositeurs mais également des aspects plus pratique comme l’organisation d’un concert ou reconnaître les notes de musique. Un livre essentiel, facile à appréhender dés le plus jeune âge.

couverture manoukian sur les routes de la musique

Passons aux livres adultes avec celui d’un grand nom de la musique contemporaine, André Manoukian. Ce livre regroupe 40 de ses chroniques sur des histoires extraordinaires du monde de la musique, extraites de son émission estivale Sur les routes de la musique diffusée sur la radio France Inter.. Et il n’y a pas que des musiciens dans cet ouvrage qui mentionne aussi bien des faits datant de l’antiquité ou le rapport que peuvent avoir des animaux avec la musique. Un livre très intéressant qui démontre l’importance de la musique dans l’histoire du monde et dans notre quotidien.

couverture livre grunge charlotte blum

Le prochain livre est sur un mouvement que les moins de 20 ans n’ont pas eu la chance de vivre. Grunge, jeunesse éternelle par Charlotte Blum aux éditions EPA. Il retrace comment cette musique rock aux sonorités sombres et violentes a succédé au Punk dans les cités ouvrières américaines frappées par la crise économique et le chômage. De façon chronologique, on y retrouve les groupes qui ont fait l’histoire de ce mouvement musical, avec ses légendes comme Nirvana ou des groupes exclusivement féminins comme L7. Un livre référence sur le Grunge.

Terminons avec un livre qui va devenir lui aussi une référence sur un autre genre bien particulier, Heavy Metal 50 groupes de légende aux éditions de L’imprévu. Une double page présente chaque groupe ou artiste avec des informations pertinentes sur les messages diffusés par leurs textes et musiques ainsi que de magnifiques photographies. La présence de noms tel que Queen peut surprendre dans un ouvrage sur le Metal mais l’on comprend rapidement l’importance de ce groupe dans l’approche musicale et l’influence qu’il a eu dans ce mouvement qui succède au Hard rock. Mais laissons la parole à ceux qui incarnent ce genre, Black Sabbath.

Connectez-vous sur le site de La Médiathèque de Levallois pour connaître la disponibilité de ces ouvrages (nouvelle fenêtre).

Les rencontres de Déclic Musique : Concert classique, par les élèves du Conservatoire National Supérieur de Paris *

3 Déc

*CNSMDP

Samedi 4 décembre 2021 à 16h dans le Salon de lecture de la Médiathèque Gustave Eiffel.

Le quintette à vent à l’honneur.

cop Baptiste Marcon

En effet, les musiciens de l’Ensemble Singuliers, d’horizons divers, chacun inséré dans un parcours professionnel particulier dans plusieurs orchestres prestigieux différents, se sont rencontrés au CNSMDP et se sont retrouvés par leur attirance pour cette forme musicale plus légère, plus ludique, du répertoire de leurs instruments.

c B. Marcon

Anne Muller au basson, a débuté la musique en classe Classes à horaires aménagés musique (CHAM) à Versailles. Elle a découvert l’instrument auprès du bassoniste, compositeur et professeur de basson de ce conservatoire, Alexandre Ouzounoff. Elle joue ou a joué pour l’Orchestre Français des Jeunes, l’Orchestre Colonne, ainsi que l’Opéra de Massy ou encore l’Orchestre Lamoureux. Elle aime jouer les répertoires modernes et contemporains mais aussi le jazz, et s’initie parallèlement au basson baroque.

Victor Haviez au cor, a débuté le conservatoire avec des cours en 2 instruments, l’orgue et le cor. Il est convié à jouer au sein de grandes formations orchestrales nationales telles que l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre National de France, l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Opéra de Paris, l’Orchestre de Paris entre autres. Il est actuellement cor solo de l’Orchestre National de Bordeaux Aquitaine. Il aime Bach et la musique romantique, la musique soliste, polyphonique, la musique de chambre et la musique d’orchestre.

Rebecka Neumann au hautbois, a fait ses études au conservatoire de Cergy puis au CNSMDP auprès de Jacques Tys, hautbois solo à l’Opéra de Paris. Elle joue ou a joué avec l’Orchestre Français des Jeunes, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre National de France, l’Orchestre National de Lille et l’Ensemble les Dissonances. Elle est actuellement au poste de hautbois solo à l’Orchestre de la Garde Républicaine. Elle aime la musique d’orchestre, jouer aussi en soliste, et le quintette à vents.

Enzo Ferrarato à la clarinette,  débute la clarinette à l’école municipale de musique de Laroque d’Olmes en Ariège. Il passe ensuite au conservatoire de Cognac, puis au Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) de Bordeaux. Il y étudie la clarinette et la clarinette basse avec les solistes de l’orchestre national Bordeaux-Aquitaine, Richard Rimbert et Stéphane Kwiatek. Son Diplôme d’Etudes Musicale (DEM) en poche il part étudier la clarinette au CRR de Paris puis avec Pascal Moraguès et Arnaud Leroy, musiciens à l’Orchestre de Paris, au CNSMDP, et la clarinette basse avec Alain Billard, musicien à l’Ensemble Intercontemporain. Il obtient son Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien (DNSPM) avec mention très bien et est récompensé par le Prix Léon Leblanc décerné par le jury et l’Association des anciens élèves et élèves des conservatoires nationaux supérieurs de musique et de danse.

Il joue ou a joué à l’Orchestre National de France, l’Orchestre National de Lyon, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse… Il a également occupé les postes de clarinette solo et clarinette basse de l’Orchestre Français des Jeunes lors de la saison 2016. Il est aujourd’hui clarinette basse solo à Orchestre National des Pays de la Loire.

Alexina Cheval à la flûte, a commencé ses études musicales à Besançon où elle a étudié la flûte, l’histoire de la musique et la musique de chambre. A Paris elle rejoint d’abord les classes de Philippe Pierlot et Patrick Gallois, puis au CNSMDP la classe de Philippe Bernold. En 2020, elle obtient son DNSPM de flûte traversière à l’unanimité. Elle étudie ensuite le répertoire symphonique à la Hochschule für Musik und Theater à Munich en Allemagne. Elle participe à l’Orchestre Français des Jeunes et joue avec de nombreux ensembles parisiens en soliste (Orchestre Hélios, troupe Oya Kephale, Orchestre l’Aube…). Elle est actuellement en Master de flûte, et en Master de musique de chambre avec son quintette à vent, l’Ensemble Singuliers. Elle aime aussi s’investir dans l’organisation du Festival Enesco de Paris et a en projet l’enregistrement d’un CD grâce à la Fondation Meyer pour la Musique Contemporaine.

Les cinq musiciens joueront des pièces de Felix Mendelssohn, Antonin Dvorak, Camille Saint-Säens, Claude Debussy et Gyorgy Ligeti, dans la pure tradition du quintette à vents. En effet historiquement, cette formation permettait d’adapter des pièces polyphoniques avant que son âge d’or ne voie les compositeurs écrire spécifiquement pour elle. Pour en savoir plus vous pouvez lire l’article de wikipedia (nouvelle fenêtre), et bien sûr, venir écouter les musiciens qui sauront assouvir votre curiosité!

Nous vous attendons tous à leur concert samedi, l’entrée est libre, sur présentation du pass sanitaire. 111 rue Jean Jaurès 92300 Levallois. Renseignements au 01 47 15 76 43

Concert en partenariat avec le CNSMDP (Stéphane Pallez, présidente, Emilie Delorme, directrice) www.conservatoiredeparis.fr (nouvelle fenêtre).

J’y étais / Ma soirée à La Médiathèque 2021

18 Oct

Pour prolonger en musique la soirée de samedi autour de la nature,le blog Déclic musique vous propose une sélection d’albums pour les enfants pour répondre en chansons aux questions d’écologie ou bien juste pour chanter avec eux !

Pour se réveiller avec le chant des oiseaux ou les sons de la campagne :

Et pour les parents voici deux chansons figurant dans le dernier album de Baptiste W. Hamon (nouvelle fenêtre) et Julien Barbagallo : Barbaghamon.

Les musiciens ont été inspirés par la nature et dans ce disque se mêlent poésie et nostalgie.

La chanson j’écoute l’eau

ou la chanson le bleu du ciel

Les albums sont à emprunter à La Médiathèque de Levallois. Vous pouvez également écouter les autres titres de Baptiste W. Hamon (nouvelle fenêtre) sur l’appli ou sur le site musicMe (nouvelle fenêtre).

Belle écoute.

Les musiques de Bulle de nature

11 Oct
Dans le cadre de Ma soirée à La Médiathèque 2021 La Médiathèque fête la nature (nouvelle fenêtre). Plantes et petites bêtes sont les invitées d’honneur. Pour mieux les connaître, les apprivoiser et les choyer, pour vous connecter à la nature, vous sensibiliser à la fragilité de notre éco-système et contribuer à voir la nature exploser plus encore à Levallois et partout, inspirez-vous à votre tour des musiques que chanteurs, compositeurs, audio-naturalistes et autres bioacousticiens, animaux et végétaux ont composé au cours des temps dans notre sélection (nouvelle fenêtre) ci-dessous.

Et voici quelques impressions sur certains de ces choix…

Bird ambience de Masayochi Fujita

Après 13 années passées à Berlin où il a travaillé avec Jan Jelinek, ce compositeur et joueur de vibraphone originaire d’une grande ville près de Tokyo s’est installé depuis peu dans la nature au Japon pour être au plus près des éléments qui lui inspirent ses oeuvres.

Oiseaux virtuoses de Jean-Claude Roché

Il est le premier éditeur d’enregistrements de chants d’oiseaux en France. Il explique aux bibliothécaires de la Médiathèque Musicale de Paris (nouvelle fenêtre) d’où lui est venue cette passion et comment lui et ses collègues la font vivre. Cet album est particulièrement bien scénarisé. L’écoute est variée et on est étonné de la diversité des chants d’oiseaux.

Niquons la planète, in Citoyen de monde de HK et les saltimbanks

HK a grandi dans une cité ouvrière de Roubaix à l’identité mêlée d’européens du sud, africains du nord et ch’timis. C’est de cette conscience que la planète est la même pour tous qu’a germé son art de poésie et chanson. Et l’intime conviction qu’il y a nécessité de protéger la terre.

Désir de protection ou sentiment d’amour pour la beauté de la nature, Christophe Maé , Rosemary Standley et Dom la Nena, Julien Doré, Yannick Noah, Jean-Michel Jarre, Fernand Deroussen nous livrent et font partager quelques unes de leurs émotions.

  • Le réveil des oiseaux d'Olivier Messiaen
  • 100 orthoptères de Sonothèque du MNHN
  • Diesel and dust de Midnight oil
  • respire-de-mickey3d
  • plante-un-arbre-de-la-chanson-du-dimanche
  • le-vol-du-bourdon-de-rimsky-korsakov-par-olivier-latry
  • le-vol-du-bourdon-de-rimsky-korsakov-par-les-soeurs-berthollet

Expressions végétales de Labotanique

Nous avons aussi ce duo d’agronomes amoureux de rap et d’électro qui ont donné vie à leur rêve de faire chanter les plantes. Ainsi branchent-ils des polypodes et autres digitales à leur synthétiseurs et en tirent-ils des chansons pleines de réflexions sur la dure vie des hommes et sur la dure vie des végétaux.

Journey Through The Secret Life Of Plants de Stevie Wonder

Nous avons aussi ce fabuleux album de Stevie Wonder, écrit en 1979 et qui sembla étonnant et peu orthodoxe. En effet il est écrit comme une fresque pour l’essentiel instrumentale et on comprend mieux quand on sait qu’il est une bande son pour un documentaire qui ne sortira jamais sur les écrans.

Le réveil des oiseaux d’Olivier Messiaen

Fan de Debussy et professeur au Conservatoire de Paris de Boulez, Stockhausen et Xenakis, Olivier Messiaen est inspiré par sa foi religieuse et par la nature. Il écrit ses premières pièces pour piano en hommage aux oiseaux qu’il entend dans la maison familiale. Il parcourra la France pour les entendre et deviendra ornithologue sur le terrain. Voyez sur le site de La Philharmonie-à-la-demande (nouvelle fenêtre) le riche dossier qui lui est consacré concernant cette oeuvre.

100 orthoptères de Sonothèque du MNHN

Le Museum d’histoire naturelle se fait éditrice des enregistrements réalisés par les audio-naturalistes en activité. Les captations sont si parfaites et maitrisées que l’on a le meilleur, et donc bien de la joie à écouter ces bandes son comme si on était au milieu des prés bien animés!

L’hymne de nos campagnes de Tryo, Diesel and dust de Midnight oil, Respire de Mickey3d, sont comme Plante un arbre de la Chanson du dimanche qui était vendu à sa sortie avec un paquet de graines de tournesol des manifestes pour un monde riche de vie naturelle.

Le vol du bourdon de Rimsky-Korsakov par Olivier Latry

Nous terminons sur l’humoristique et non moins virtuose insecte dont le son du grand orgue de la Philharmonie de Paris inauguré en 2014 par Olivier Latry reproduit si fidèlement le bourdonnement, voire le fredonnement.

Le vol du bourdon de Rimsky-Korsakov par les soeurs Berthollet

Ecrit pour instruments à cordes, il est aussi joliment joué par les soeurs Berthollet, prodiges de la tv sur France 2.

Pour finir, point d’album dans nos rayons mais écoutez le dialogue amusant et étonnant qu’ont réussi à établir ces deux artistes chanteurs d’oiseaux que sont Johnny Rasse et Jean Boucault (nouvelle fenêtre)

Mais aussi ne passez pas à côté de l’excellent Max Bird et son encyclo-spectacle de vulgarisation scientifique sur la vie des oiseaux dont voici ci-dessous le teaser

Retrouvez Les titres de notre playlist (nouvelle fenêtre) en CD dans nos bacs ou en ligne sur musicMe ou la-Philharmonie-à-la-demande en vous connectant à La Médiathèque-en-ligne avec vos identifiants et n’hésitez pas à venir nous rejoindre Samedi 16 octobre dès 17h pour fêter la nature (nouvelle fenêtre).

J’y étais : la conférence Synthé Story à La Médiathèque de Levallois.

24 Sep

Dans le cadre des conférences Déclic Musique, nous avons eu le plaisir de recevoir François Bouchery et Thierry Demougin, journalistes à la revue levalloisienne KR Homestudio.

Lors de cette conférence qui retraçait l’histoire des synthétiseurs, on a découvert que la première machine musicale qui leur a servi d’ancêtre était le telharmonium conçu en 1897 par Thaddeus Cahill. Il était composé de 408 dynamos et il aurait fallu 6 wagons de train pour le déplacer.

Mais avant de continuer, qu’est-ce qu’un synthétiseur ? C’est un instrument de musique électronique capable de créer ou de moduler des sons sous forme de signal électrique. Les premiers synthétiseurs étaient exclusivement analogiques alors que les nouvelles générations permettent de créer en numérique grâce aux logiciels informatiques.

Revenons à l’aspect historique. De nouveaux instruments vont être découverts au début du 20ème siècle. La triode en 1907 qui est le premier tube dit électronique, le thérémine en 1917 qui a la particularité de ne pas posséder de clavier mais dont les ondes réagissent en fonction de la position des mains par rapport à ses deux antennes et en 1928 les célèbres ondes Martenot. Cet instrument s’apparente à un clavier sur lequel est apposée une barre métallique qui va permettre de faire varier les fréquences en glissant une bague le long de la barre. En 1935 arrive l’orgue Hammond également du nom de son inventeur, instrument polyphonique destiné à remplacer les orgues mais qui sera surtout utilisé par les musiciens de Gospel, Blues, Jazz et au début du Rock. Ces instruments parfois améliorés sont encore utilisés de nos jours.

La véritable révolution du synthétiseur commence en 1964 avec la commercialisation  du premier Moog, toujours du nom de son créateur. Cet instrument pouvait être assemblé à la carte avec différents modules empilés au-dessus du clavier. À partir de 1968, des versions miniaturisées sont proposées et les années 70 verront l’apparition de SynthHeros comme Jean-Michel Jarre ou Moroder.

Le synthétiseur devient un instrument grand public au début des années 80 avec l’arrivée de claviers à interface MIDI comme le Roland Jupiter 6 ou le Yamaha DX7. Son utilisation crée des courants musicaux comme la New Wave ou la Synth Pop et de nos jours ce qu’on appelle l’Électro et ses différentes familles.

Déclic Musique et La Médiathèque de Levallois remercient chaleureusement François Bouchery et Thierry Demougin pour cette conférence et l’échange qui a suivi avec le public dont certains sont musiciens et ont enrichi le débat avec leurs questions. Prochain rendez-vous le samedi 4 décembre 2021 avec le concert classique du Conservatoire National de Danse et de Musique de Paris.

%d blogueurs aiment cette page :