La playlist des lauréats des Victoires de la Musique 2018

12 Fév

Cette année, le rap français s’est invité comme locomotive des Victoires de la Musique avec cinq récompenses dont trois pour Orelsan !

Les Victoires de la Musique ont réussi leur évolution. Les artistes de genres musicaux longtemps considérés comme secondaires sont aujourd’hui traités à égalité et les chanteurs qui en sont issus décrochent les récompenses tant convoitées.

orelsan

C’est la consécration pour Orelsan , rappeur souvent taxé de misogynie, qui décroche les trois catégories dans lesquelles il était nominé, à savoir celle de l’artiste masculin, l’album de musiques urbaines et celui du clip pour la chanson Basique (nouvelle fenêtre).

Retour gagnant pour McSolaar qui remporte la catégorie album de chansons avec Géopoétique et le duo Bigflo et Oli décroche la plus belle catégorie, celle du vote du public, avec leur chanson Dommage. Pour rappel, ces deux artistes faisaient déjà partie de la sélection des bibliothécaires 2017 (nouvelle fenêtre).

L’artiste féminine a été décernée à Charlotte Gainsbourg qui avait précédemment échoué au pied du podium, ce qui ne l’avait pas étonnée puisqu’elle se considère plus comme une actrice qu’une chanteuse. Son album intitulé Rest faisant l’unanimité, elle était la favorite dans les médias. Pour l’anecdote, elle rejoint les autres femmes de sa famille, Jane Birkin et Lou Doillon, elles aussi couronnées par une Victoire de la Musique les précédentes années. Deux autres artistes féminines se sont vues récompensées, Juliette Armanet est album révélation avec Petite amie et Camille reçoit le trophée du meilleur spectacle.

C’est Mathieu Chédid alias M avec son album et projet artistique africain Lamomali qui a ouvert le bal des récompenses pour l’album de musiques du monde, puis l’écrivain-chanteur Gaël Faye récompensé en tant que révélation scène, Shaka Ponk est l’album rock de l’année avec The Evol’ et pour finir le virage électro de Dominique Dalcan a été plutôt bien négocié puisque son Tempérance est élu album de musiques électroniques de l’année.

Après tous ces lauréats, il y a forcément les déçus, une pensée pour Bernard Lavilliers et Soprano qui auraient amplement mérité une victoire.

Les contributeurs du blog Déclic Musique vous attendent à l’espace Image et Son de La Médiathèque de Levallois où vous pourrez emprunter les albums de ces lauréats, et de ceux qui n’ont pas eu la chance de l’être.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :