La chanson du lundi : Poupée de cire, poupée de son / France Gall

15 Jan

Isabelle Gall, dite France Gall, nous a quittés ce dimanche 7 janvier 2018. Elle s’est fait connaître au début des années 60 notamment avec le titre Poupée de cire, poupée de son. La chanson, écrite par Serge Gainsbourg, a permis à la jeune femme, qui représentait le Luxembourg, de remporter le Grand Prix de l’Eurovision en 1965.

Cette chanson plutôt entraînante, est connue de toutes les générations. À l’époque, l’inexpérience de la jeune chanteuse l’empêche d’appréhender clairement le double sens des paroles, ce qui l’affectera et plus encore après l’interprétation de la chanson Les sucettes.

©AFP

Heureusement, elle réussira à marquer les esprits avec des textes plus intimes, certains rendant hommage à des personnalités, grâce aux chansons que Michel Berger lui a composées : Il jouait du piano debout (1980) fait référence à Jerry Lee Lewis, Diego libre dans sa tête (1981) dénonce les dictatures d’Amérique latine, Cézanne peint (1985) rend hommage au célèbre peintre, Babacar (1987) est écrit à la suite d’un voyage humanitaire en Afrique, Ella, elle l’a (1987) illustre l’admiration portée à Ella Fitzgerald…

Retrouvez le titre Poupée de cire, poupée de son (et bien d’autres de l’artiste) en ligne sur 1DTouch via le site de La Médiathèque ou à l’espace Image et son.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :